Partagez | 
 

 Rencontre peu ordinaire (Délire Kate/Temp')

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Rencontre peu ordinaire (Délire Kate/Temp') Mer 11 Jan - 21:00

Encore une fois, Kate forçait la discussion, et Temperance la coupait inconsciemment. C'est d'ailleurs pour cette raison que Kate ne lui en tenait pas vraiment rigueur ; elle se doutait bien que c'était inconscient....Elle connaissait L'anthropologue depuis peu de temps, c'est vrai, mais elle avait observer, s'était interesser, avait même fait des recherches sur cette femme, pour savoir assez rapidement que le Dr Brennan n'était pas comme tout le monde.

Et puis, le corps, la gestuelle, les mots utilisés par Brennan parlait pour elle : Pas besoin qu'elle se confie pour que Kate comprenne qui était cette femme.

Alors c'est sûr que quand Beckett avait demander à la jeune femme si elle avait mangé, la détective s'attendait à une réponse - du genre "oui",non"- suivi d'une question polie et automatique tel que "et vous?"...mais non !

Se rendant compte qu'il n'y aura pas de question à la suite de sa réponse, Kate sentit le malaise, et comprit le réel décalage entre elles. C'est pourquoi, tout en gardant sa position, en face du cadavre, Kate leva haussa le regard, fit de gros yeux, se pinça la lèvre, signe évocateur de sa surprise et du malaise ambiant, puis préféra faire remarquer à Brennan que même si elle ne lui avait pas posé la question, Kate tenait à y répondre


Kate réaction:
 

- Hmm !....moi non plus !

Que fallait-il faire après ça, la relancer en lui demande si elle pouvait l'inviter à dîner afin d'en apprendre un peu plus sur elle ?...ou fallait-il finalement arrêter de la forcer à communiquer, et la laisser poser la question elle-même ?
Voyant que Brennan avait commencer à ramasser toutes ses affaires, Kate se tourna vers la jeune femme, et les mains croiser devant elle -formant une balancelle- Le détective fixa Temperance, se demandant intérieurement si cette dernière allait ou non comprendre le message et faire le nécessaire pour chercher à communiquer.

** Soit elle te propose quelque chose, soit elle te dit aurevoir....Pas de quoi en faire un plat, tu seras au moins fixé sur son comportement et tu sauras qu'à l'avenir, tu devras t'en tenir à la relation strictement professionnelle..**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Rencontre peu ordinaire (Délire Kate/Temp') Mer 11 Jan - 21:08

Brennan avait tout récupéré, elle n'avait plus qu'a prendre son manteau dans son bureau et elle pourrait enfin sortir. bien sur, elle jeta un coup d’œil rapide a Beckett qui était toujours la et qui semblait visiblement attendre quelque chose.
Peut etre qu'elle aussi voulait faire comme Booth? Mais après tout elle ne se connaissaient pas si bien pour aller manger ensemble.

Brennan repensa alors au tout début de sa collaboration avec Booth, ils avaient plusieurs fois lors des enquêtes mangés ensemble... peut etre qu'elle voulait faire la même chose? Elle trouvait cela bizarre de continuer a parler cadavre devant de la nourriture puisque Booth finissait toujours pas lui dire de parler d'autre chose. Si Beckett ne tenait pas non plus de quoi pourraient elles bien parler?


Oh vous voulez peut être... Enfin...


En dehors des cadavre elle avait vraiment de mal a parler avec les gens. Elle ne savait pas trop comment aborder le sujet du "on peut manger ensemble", surtout qu'habituellement c'était toujours les autres qui proposait.

Je ne suis pas très doué pour les relations humaines... D'habitude mon partenaires m'explique souvent les choses qui m'échappe... Mais... Il risque d’être absent plusieurs jours... Je suppose que... Nous pourrions manger ensemble? Enfin c'est ce que vous pensiez non?

Bon, au moins elle était fixé sur la relation qu'elle avait avec les autres, Brennan ne s'en cachait pas. Le problème étant qu'elle avait toujours du mal a tisser des liens et que manger avec une nouvelle collègue de travail était encore nouveaux pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Rencontre peu ordinaire (Délire Kate/Temp') Mer 11 Jan - 21:14

Si Kate aurait voulu se lâcher en cet instant, elle aurait sans doute crier victoire en levant les mains vers le ciel, trop heureuse d'avoir réussi à faire sortir la fameuse question de la bouche de Brennan. Elle savait par source sûr que l'anthropologue était complètement étrangère à toute communication sociale banale....Cependant, ne voulant que ses gestes paraissent pour autres choses qu'ils ne le sont, Beckett se contenta de jubiler en silence, et de réagir dans sa tête à la rréponse de Brennan

réaction intérieure de Beckett --> clic:
 

Elle inspira profondément, et voulu se montrer honnête sur ces intentions...surtout après ce que je venais d'admettre Temperance :

- Ecoutez Dr Brennan je....ne vous méprenez pas, je ne cherche pas à vous juger, je ne suis pas là pour ça. Pour ma part, j'ai aussi pas mal de chose à apprendre sur les relations humaines, mais....Ce que j'essaye de vous faire comprendre c'est que : on va être amené à se croiser, à se voir souvent. On va devoir communiquer plus que de raisons sur cette enquête, et de ce fait, je pense qu'il serait préférable qu'on puisse s'accorder une relation plus courtoise, à défaut d'être amicale. On ne se connaît pas suffisamment pour se taper dans le dos et se raconter des blagues salaces, digne d'un commisariat, mais....On peut au moins, tenter de trouver des points commun, ou même tenter de mieux en savoir sur l'autre ??? Je suis sûre que ca pourrait nous être plus utile à l'avenir. Ne serait-ce que pour comprendre les réactions de l'autre, sa vision des choses....vous comprenez ?

Beckett ne cherchait pas non plus à forcer la commnication; il fallait que ca soit voulu, des deux côtés. Mais autant être explicite sur le but de sa venue, et sur cette envie de la connaître un peu plus, et dans un lieu neutre. Il fallait qu'elles arrivent à un terrain d'entente, pour anticiper de prochaines réactions durant l'enquête. Beckett avait souvent à faire, lors de ces interrogatoires, à des reactions surprenantes de la part des suspects, témoins, voire même collègue. Elle se souvenait notamment de cet agent spécialiste de l'antiterrorisme et déminage, qui avait perdue son sang(froid durant un interrogatoire. Kate n'avait su que plus tard que cet agant avait perdu sa femme et son enfant durant l'attentat du Wolrd Trade Center....Beckett voulait parer à toute éventualité. Et le meilleur moyen pour elle de mieux connaître le comportement de Brennan, c'était d'en savoir plus sur sa visions des choses, sur ses habitudes son mode de vie...

Et puis de toute façon, le simple fait de vouloir simplement faire connaissance, était en soit une raison plus que valable, pourquoi devoir se justifier ???


- Mais, je ne vous force pas....je cherche juste à ...améliorer notre relation professionnel, en y apportant un peu plus d'humanité. Si vous préférez en rester là, OK ! je ne me formaliserai pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Rencontre peu ordinaire (Délire Kate/Temp') Mer 11 Jan - 21:18

Apporter de l'humanité dans une relation professionnelle? Brennan n'y avait jamais songé. Et puis, vu la façon dont elle avait eut du mal a interprété le diner improvisé, elle allait avoir encore plus de mal pour la suite!
Mais Brennan ne se décourageait jamais, d'ailleurs sa collaboration avec son partenaire était aussi du au fait qu'elle avait voulu en savoir plus sur le fonctionnement du FBI ou plutôt de l'agent Booth vis a vis des différentes situations. Bien que souvent lorsqu'ils employaient des expression populaire Brennan ne les comprenait pas, elle avait fini par apprendre certaines choses, comme etre a l'écoute de l'autre pour qu'il parle en premier ou d'autre petite "combines" dans le même genre.

Seulement, Brennan n'arrivait pas très bien a les mettre en place, le plus souvent elle oubliait ce qu'elle avait appris et Booth finissait par le lui rappeler. D'autre fois elle réussissait avec brio, du moins le pensait elle, a placer des petites blagues dans la conversation.
Évidemment une fois sur deux elle était incomprise, mais au moins elle essayait.

Elle avait donc, sans le vouloir, occulté toutes ses leçons et n'avait pas vu ce que Beckett voulait au premier abord. En l'écoutant, elle compris qu'elle devait aussi faire l'effort, avec elle, de paraitre plus sympathique même si ce n'était pas très important pour une relation de travail. Tout comme Booth, ce genre de relation semblait lui tenir a cœur, et ne voulait pas mal commencer cette collaboration elle se devait d'accepter.


Je ne vois pas trop en quoi se taper dans le dos et se raconter des blagues salace font de deux personne des bons rapports amicaux, mais je suis d'accord pour qu'on ai une relation plus courtoise.

Elle marqua une courte pause avant d'enchainer.


Enfin je tiens a vous préciser que je suis vraiment nulle en relation humaine et que si il m'arrive de dires des choses que vous pensiez déplacés, elles ne le sont pas pour moi.


Au moins, elle était prévenue. Ses amis et collègue savait a quoi s'attendre et la plupart du temps il passa a coté de ses remarques mais Beckett ne la connaissait pas assez pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Rencontre peu ordinaire (Délire Kate/Temp') Mer 11 Jan - 21:22

Je ne vois pas trop en quoi se taper dans le dos et se raconter des blagues salace font de deux personne des bons rapports amicaux, mais je suis d'accord pour qu'on ai une relation plus courtoise.


Kate ne s’etonna plus des propos de Temperance et de sa façon si particulière de reprendre les gens en cherchant une logique à la remarque. A croire que ces quelques minutes passée avec elle lui avait été suffisante pour cerner le personnage Temperance Brennan.

Beckett se déplaça pour rejoindre l’anthropolgue, et se faisant lui répondit :


- Oh, je vous rassure moi non plus..si je vous ai dit ça, c’était juste…une façon de parler !


Et alors qu’elles descendaient toutes deux l’estrade tranquillement, Temperance se mit alors à avouer qu’elle n’était pas très douée pour les relation humaines….A ces mots, Kate ne put s’empêcher de penser « non ?! C’est vrai ?! Impossible, j’vous croit pas ! ». Mais ses mots restèrent dans son esprit, préférant les garder pour elle et éviter de braquer l’anthropologue. Elle se permit juste de lui adresser un sourire, et d’hocher la tête par compréhension, puis la questionna :


- Vous connaissez un restaurant ou quelques choses dans le genre, dans le coin ? vous avez peut-etre envie d’aller quelques part en particuliers ?


Le but de cette question ? réussir à mettre à l’aise de Dr Brennan…Kate lui laissait le choix du lieux, et donc lui permettait d’avoir un pied dans son terrain de jeu à elle, dans son milieu, afin que Temperance se sente assez à l’aise pour communiquer. De son côté, Kate se fichait éperdumment de l’endroit ou elle irait manger, du moment qu’elle pouvait répondre avec satisfaction à son envie de manger.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Rencontre peu ordinaire (Délire Kate/Temp') Mer 11 Jan - 21:28

Histoire de ne pas couper ses habitudes, et puis elle avait prévu d'y aller, elle lui indiqua alors "le diner" le restaurant non loin de l'institut. Ensemble elle y mangèrent et discutèrent un peut de tout. Beckett avait donc compris sans le savoir que Brennan était aussi végétarienne qu'elle travaillait depuis 6 ans avec un agent du FBI et quelques détails sur son travail d’anthropologue.

Brennan avait remis le sujet sur le tapis, mais visiblement Beckett avait envie de parler d'autre chose. Bien sur elle semblait toujours aussi impressionné de ce qu'elle avait vécu dans les pays qu'elle avait visité pour son travail, mais elle voulait connaitre la vraie vie de Brennan. Cette dernière n'avait pas pour habitude de parler d'elle et surtout de son passé. Généralement, elle parlait de son travail des enquêtes en cours... Mais rarement de sa vie.

Beckett avait donc amorcé le sujet, parlant de sa tendre enfance, de son adolescence et de la chose qui la poursuivait encore aujourd'hui : la mort de sa mere. Voyant la façon dont elle en parlait, Brennan compris que la lieutenant s'ouvrait a elle, qu'elle lui parlait de chose qui semblait lui tenir véritablement a cœur. elle décida alors de lui parler de la mort de sa mere et de l'abandon de son pere et de son frere. Elle le disait souvent avec une froideur qui en surprenait plus d'un mais Beckett semblait avoir compris son mode de fonctionnement. tout comme Booth, elle avait vu rapidement et compris rapidement qu'il ne fallait pas la comprendre il fallait juste faire avec ce qu'elle était.

Brennan et Beckett s'était donc trouvé un autre point commun, le premier étant leur professionnalisme. Elles avaient ensuite parler de leur partenaires et Brennan avait eut beaucoup de mal a comprendre le nombre d'expressions qu'il avait dit puisque Beckett le citait régulièrement. Elle n'avait toujours pas compris comment sans véritable fait scientifique il racontait ses histoires qui des fois tombaient presque juste.
Bizarrement, elles parlèrent aussi du fait que de nombreuse personne les pensaient en couple avec leur partenaire. Ce a quoi elles étaient d'accords : Hors de question d'avoir une quelconque relation extra professionnelle. Pour Beckett c'était impensable de sortir avec "un enfant de 5 ans" (Brennan mis quelque temps avant de comprendre le véritable sens de cette phrase) et pour Brennan il était impossible de sortir avec un ami des plus fidèle.

Le temps défilait sans qu'aucunes ne s'en rende compte, ce n'est que quand la serveuse les chassa du diner qu'elles comprirent qu'il était plus que tard et qu'il fallait qu'elles rentrent chez elle afin d'etre "fraiche et dispo" (sourcils froncé de la part de Brennan) ou plutôt "en forme pour demain".

Chacune repartit avec un bon souvenir de cette soirée. finalement bien que le début est été des plus chaotique, elles avaient de nombreux points commun et s'entendait a merveille en dehors du travail. Ne restait plus qu'a voir ce que les interrogatoires donnerais!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Rencontre peu ordinaire (Délire Kate/Temp') Mer 11 Jan - 21:34

Les jours qui suivirent cette soirée au diner, étaient tous les mêmes : Chaque matin, Kate attendait Le Dr Brennan devant l’institut, et la prenait en voiture pour suivre les investigations. Elle lui présenta Esposito et Ryan, lorsque ceux-ci l’avaient accompagné sur une visite de suspect…

Quand elle ne venait pas la chercher, c’est Tempérance qui venait à elle : elle arrivait très tôt le matin au poste du 12ème district et remarquait la présence de Beckett parmi les premières à travailler. Ensemble elles reparlaient des évènements de la vieille, et Beckett finissait pas la briefer sur les prochains interrogatoires.

Durant les jours qu’elles avaient passé ensemble à collaborer, Beckett avait appris par Brennan, que cette dernière était toujours impressionné par la capacité de son partenaire d FBI, à discerner les mensonges du restes. Brennan avait pu d’ailleurs constater que Beckett était également capable de discerner les comportements troublant de ses suspects et qu’elle arrivait souvent à leur faire dire ce qu’ils étaient prêt à cacher en arrivant au poste.
Comprenant l’engouement que portait Brennan sur ces interrogatoire, et connaissant un peu mieux l’anthropologue pour savoir que cette dernière savait se tenir, Beckett lui avait fait une promesse, et lui avait dit qu’elle pourrait, dans cette enquête, se permettre à tout moment d’intervenir pour interroger le suspect…Brennan avait été surprise de la confiance accordée, et Beckett s’était justifiée sur le fait que Tempérance était capable de voir au-delà des geste du corps, au-delà même du corps, et qu’elle serait sans doute capable de voir un détails, ou une expression que Beckett n’aurait sans doute pas vu.

Et c’est d’ailleurs ce qui arriva : Kevin Pomery, collègue de bureau de la victime, s’était présentée au commissariat, l’air encore retourné par la mort de sa collègue et ami. Brennan avait écouté et regarder Beckett mener l’interrogatoire, et bien qu’elle pensait que celui-ci se déroulait à merveille, elle constata que l’homme était victime d’une crispation de la main droite. Elle avait observé sa main durant tout l’interrogatoire et voyait bien que l’homme en face d’elle éprouvait une douleur dans la main, et que cette dernière semblait figée. Brennan savait que parfois, lors d’un traumatisme ou d’un choc violent, certaines personnes se voyaient paralysé d’un membre…le plus étonnant chez cette homme et que sa main prenait une forme peu commune.

Sur le moment Brennan n’avait rien dit, ne voulant pas élaborer de conclusions trop hâtive, (et sans doute parce qu’elle ne voulait pas que Beckett lui disent que sa théorie semblait ridicule), mais lorsque l’homme était partie et avait donné quelques informations sur la victime en échange, Brennan avait fini par évoquer cette légère paralysie, qui donnait l’impression que la dernière chose avait tenu l’homme avant le traumatisme, était un flingue…. Contre toute attente, Beckett avait pris note de la remarque et avait dit que tant que l’alibi de Kevin n’était pas vérifié, il serait toujours considéré comme suspect et que par conséquent, il fallait tenir compte de ce détail.

Alors que l’homme avait un alibi qui tenait la route (bien qu'il aurait très bien pu être contredit : une soirée dans un bar de son quartier, avec plus d'une cinquantaine de personne qui auraient pu voir [ou non] le suspect partir), Brennan avait réussi a réévalué ces conclusions. Entre temps, Tempérance et Kate avait eu des nouvelles du modèle de la baignoire ancienne qui avait contenu le corps pendant plusieurs jours, et Kate avait chargé ses collègue de trouver tous les clients qui avait acheté ce modèle. Le client principal était un propriétaire de motel, dont l’établissement n’était qu’à quelques pâtés de maison de l’endroit où le corps avait été retrouvé. Pas de doute sur le fait que la victime se trouvait dans ce motel et qu’elle avait tué sur place. D’ailleurs le propriétaire avait exprimé le fait qu’un client avait loué une chambre pour deux semaines, mais qu’il ne venait que très rarement et qu’il avait ordonnée, moyennant finance, à ce que personne ne vienne faire de ménage dans sa chambre. Kate avait souhaité voir la chambre louée, et accompagnée par Brennan, elle avait inspecté les lieux. Brennan avait certifié que la baignoire, était bien celle ou s’était retrouvée la victime ; les marques de la baignoire s’était partiellement retrouvée imprimé sur le corps de Mme Jofré et la baignoire, bien que très bien nettoyée présentait des traces de sang. Alors qu’elles fouillaient un peu plus les lieux, Beckett s’était rendu compte qu’une des fenêtres donnait sur une ruelle abandonnée…parfaite pour y garer une voiture, sans que personne ne voit, et …jeté un corps à la fenêtre pour éviter de le trimballer dans tout le motel pour le mettre dans le coffre. Brennan avait alors expliqué la manière dont la victime était tombé confirmant certaines blessures qui pouvaient correspondre avec certains objets et obstacles sur les lieux….La victime avait alors été mis dans le coffre, et déposer quelques pâtés plus loins, dans un quartier peu fréquenté et à haute délinquance, pour faire croire à un règlement de compte.

Le nom du loueur de la chambre n’était évidemment pas un vrai nom, mais après deux autres jours d’enquête, Esposito et Ryan – qui avaient détaillé les comptes pour la deuxième fois – avait fini par découvrir que Mme Jofré avait engagé un détective privé pour enquêter sur des compte du cabinet d’avocat ou elle travaillait, et qu’elle suspectait de frauduleux.

Les pièces s’étaient enchaîner à toute vitesse, Kate et Brennan avait confondu le tueurs : Kevin Pomery, le fameux collègue à la main crispée ; Cet homme était le propriétaire des fameux compte, tenu sous le nom utilisé pour la location de la chambre d’hôtel….Mme Jofré, la victime, avait compris la fraude de son collègue mais, par manque de preuve, et manque de moyens (le prix du détective étant trop élevée pour plusieurs prestations, pour lesquelles Mme Jofré n’avait pas la situation sociale et financière nécessaire pour payer, comme l’avait si bien soulevé Brennan), avait décidé de faire justice toute seule. Elle avait donc commencer à flirter avec son collègue, avait simulé une romance particulière avec ce dernier, pour mieux entrer dans sa vie privée et obtenir suffisamment de preuve pour le confondre. Kevin avait finalement découvert la supercherie. Par fierté – mais également parce qu’il souffrait de cette trahison amoureuse – Kevin s’était décidé à l’éliminer. Alors qu’elle prenait son bain dans le motel ou il lui avait donné un rendez-vous de clandestins amoureux, il avait pointée une arme sur elle et avait tiré. Le traumatisme avait été bien présent : il venait de tuer une femme qu’il avait appris à aimer, mais qui l’avait trahie…En réponse au choc émotionnel réel, il avait gardé un marque de son acte : cette paralysie partielle de la main avait laquelle il s’était servie de l’arme.

Tout avait été facile pour Brennan et Beckett…tellement facile de le confondre sur le meurte que Kate avait laissé Brennan menée l’interrogatoire. Elle avait bien sûr participer de temps en temps afin que l’interrogatoire soit valable aux yeux de la loi, mais Brennan avait fait le plus dur : elle avait réussi à passer l’homme aux aveux.

L’enquête avait été brillamment résolue. Et lorsque l’homme fut emmené pour répondre de sa condamnation, Brennan et Beckett avait été fêter ça, dans le même restaurant que la première fois qu’elles s’étaient confiée toutes les deux. Une sorte de boucle bouclée….Elles s’étaient dit aurevoir, avec un léger regret, mais se disait qu’un jour, peut-etre, elles se retrouveraient dans une autre enquête….

Mais pourraient-elles attendre que le destin les lie une nouvelle fois ? allez savoir…une amitié était née, une réelle affection également, et il allait être dure de s’en tenir qu’à la simple camaraderie professionnelle…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rencontre peu ordinaire (Délire Kate/Temp')

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre peu ordinaire (Délire Kate/Temp')

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Une patrouille presque ordinaire [PV:Naïla]
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» IMPÉRATIF DE LIRE ce règlement avant toute transaction
» Aimez vous lire ?
» Lire sous les sapins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Overworld :: Flood :: » Créations :: » Délire des membres-

(c) Overworld RPG | Reproduction Interdite !