Partagez | 
 

 Temp/Kate emménage (Délire suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Temp/Kate emménage (Délire suite) Jeu 10 Mai - 20:19

1 an. Une Année était passée à vivre ensemble, à s'apprivoiser, et à s’accommoder...jusqu'au jour, ou lasse des allers et venues incessants chez l'une et chez l'autre, elles s'étaient mise d'accord pour avancer dans leur relation et se chercher un appartement.

Trouver l'appartement idéal n'était pas une mince affaire : "Trop petit" pour l'une, "Trop grand" pour l'autre, "Il nous faut un bureau", "Non deux !", "Non, un bureau et une chambre supplémentaire"...bref ! La partie financière aussi avait été matière à débattre mais finalement, c'était bon ! Elles y étaient enfin arrivé !

Le jour(J, celui de l’emménagement était arrivé, et Kate se trouvait dans leur nouvelle rue, à moitié penché dans le coffre de sa voiture, pour prendre un carton plus lourd qu'elle...du moins c'est ce qu'elle estimait. Le prenant comme elle pouvait dans ses mains, elle se redressa, non sans laisser échapper un soupir intense, traduisant l'effort physique important qu'elle était en train de faire...


- Non mais elle a mis quoi dedans ! déclara-elle à haute voix alors que personne ne l'écoutait.

Elle monta le trottoir pour atteindre l'entrée dans leur et croisa un des voisins du quartier. Kate le salua d'un signe de tête, ses mains étant plus que prises par le carton qu'elle portait. Le voisin lui répondre de la même façon et s'engagea vers sa voiture, pour aller travailler. Lorsqu'il passa devant elle, Kate leva les yeux au ciel, et secoua la tête d'exaspération alors que le voisin ne pouvait plus l'apercevoir...

** Non, ça va, c'est bon, j'ai pas besoin d'aide, non ! je porte un truc de 200 kilos, ne m'aide pas surtout !! **

Heureusement que le quartier était agréable pour vivre, parce que les voisins pouvaient laisser à désirer.
Kate monta les marches qui menait à l'entrée de ce qui allait être leur nouveau chez soi à Tempérance et elle, et profita que la porte était entrebâillée pour pénétrer dans la maison, ayant pris soin de tourner le dos à la porte pour pousser cette dernière en marchant à reculons.

Une fois à l'intérieur, Kate pivota pour reprendre une marche dans le bon sens et se mit à la recherche d'un coin pour poser le carton qui commençait à faire véritablement son poids. Une pile de carton en plein milieu de la pièce principal fut son choix finale...elle le poserait par dessus !

Tempérance arriva dans la pièce à cet instant, quelques babioles dans les mains, qu'elle posait ci-et-là dans l'appartement. Kate posa le carton en soufflant, et posa ensuite ses mains de chaque côté de sa taille, en arquant le dos comme pour le redresser. Elle observa ensuite Tempérance et la questionna :

- Hey ?! Dis-donc ! T'as mis quoi dans ce carton ??? Je te demanderais pas si c'est un cadavre vu la taille minime...mais sérieusement, c'est à se poser des questions !




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Temp/Kate emménage (Délire suite) Jeu 10 Mai - 20:37

Cela faisait maintenant plus d'un an que Kate et Tempérance étaient en couple. Un reccord presque pour l'anthropologue vu que sa dernière relation n'avait pas dépassé 3 mois.
Il fallait dire qu'a l'époque, elle ne s'ennuyait pas a penser a son conjoint et faisait ce que bon lui semblait vis a vis de son boulot. Surtout pour ses voyages... Ce qui faisait que les longues distances finissait par les séparer.

Sauf qu'avec Kate ça avait été différent. Elles avaient réussit a combiner le travail et leur relation. Suite a leur grande discussion concernant leur travail elles avaient ensuite scrupuleusement, ou presque, essayer de suivre les règles imposés. Et ce n'était pas pour déplaire a Tempérance. Finalement, elle n'aurait jamais cru au départ être aussi ravie de rentrer chez elle si tot le soir, ou de ne pas avoir envie d'aller faire un tour en pleine journée de congés au labo juste comme ça.

Tempérance était même très étonnée de voir qu’après un an rien n'avait vraiment changer dans leur relation. Un quotidien s'était certes installé, mais il n'était pas gênant. Mieux, elle appréciait ce quotidien et les petites habitudes qu'elles avaient.

Aujourd'hui était un jour important pour elles emménageaient enfin ensemble dans leur maison commune. Apres de longues conversation et d'argumentations, elles avaient enfin trouvé un compromis. Et aujourd'hui, le camion de livraison avait rapporter le plus gros des meubles. Kate et Tempe se chargeaient des "babioles".
D'ailleurs, Tempe étaient en train d'installer le tout sur les meubles déjà installés. En arrivant dans le salon, elle aperçut Kate qui se massait le dos. Elle observa le carton qu'elle vennait visiblement de poser, et écarquilla les yeux. Sans répondre à sa question, elle se rua sur le carton.


Tu l'as posé à l'envers!!!!


Au vu de ce qui était écrit dessus, elle savait que c'était fragile, mais n'osant pas le retourner de peur de casser les choses a l’intérieur elle se mit a ouvrir le carton. Révélant ainsi son contenu. A priori, les choses étaient intact. Elle en sortit une pour l'inspecter.
La statuette qu'elle avait en main était en pierre, elle pesait son poids, mais avait une valeur sentimentale très forte pour Tempérance.

Le res du carton était des petites statuettes en bronze et certains prix de littérature qu'elle avait gagné. Mais celle qu'elle tenait en main ne faisait pas partie de la collection, c'était quelque chose qu'elle avait récupéré lors de ses fouille et qui se mélangeait très bien avec ses statuettes en bronze et autres prix littéraire.




 I love you Family I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Temp/Kate emménage (Délire suite) Sam 12 Mai - 13:51

Kate se frotta le dos tout en regardant Tempérance se précipiter vers le carton

Tu l'as posé à l'envers!!!!

Et voilà qu'en plus elle se faisait engueuler ? Kate n'en revenait pas. Elle grimaça se rendant compte que de toute façon, son dos n'allait pas être docile avec elle dans les prochaines heures, et qu'il valait mieux penser au bain chaud qui l'attendrait à la fin de la journée. Tempérance elle, s'affairait à ouvrir le carton, ce qui laissa le temps à Kate de se plaindre

- Désolée si mon dos me faisait mal au point de devoir déposé le carton à la va-vite ! Non vraiment, je suis incorrigible, hein ! Tout est de ma faute et pas celle de...

Tempérance retira une statuette en pierre qu'elle prenait soin de vérifier sous toutes les coutures pour s'assurer que c'était pas cassé. Kate qui s'était coupé dans sa phrase ajouta :

- ...celle de cette statuette difforme en pierre ! Kate secoua la tête. Sérieusement ?! tu veux ma mort en fait ?! C'est quoi ce machin ?

La jeune détective se pencha en avant pour voir le reste du carton et s'empara d'une station en bronze. Observant le socle elle lut à haute à voix

- Prix Ellis. Romancière de l'année : Tempérance pour son thriller "Déjà Dead"....

Kate arqua un sourcil puis interrogea Brennan du regard avant d'ajouter :

- "Déjà Dead"....Tu vois, même cette statuette veut ma mort. C'est carrément écrit dessus !!

Laissant tomber son bras sous le poids de la statuette, sa main tenant la statuette longeant sa cuisse, Kate soupira d'exaspération et fit une remarque :

- Je pensais pas que tu étais du genre à être fière de ce genre de récompense ?! Va falloir que je mette à la page, en allant rechercher chez mon père tout mes trophées d'école. Ça me fait penser à un trophée en particulier : " Prix du meilleur dessin" pour Kate Beckett, Cours préparatoire de 1986...Enorme Prix, en forme de crayon de couleur recouvert de coquillettes ! Ma plus grande fierté !

Kate jouait sur l'ironie, parce que c'était son truc, mais c'est parce qu'elle ne comprenait pas réellement l'engouement qu'on pouvait avoir avec ce genre de récompense, qu'elle voyait plus comme un symbole de jugement, que comme un symbole de réussite.

Elle s'éloigna du carton, et de Tempérance pour aller s'asseoir sur le canapé afin de soulager un peu son dos qu'elle maltraitait depuis 2 heures. Assise, elle observait sa compagne qui elle, n'avait pas envie de plaisanter sur le sujet apparemment.




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Temp/Kate emménage (Délire suite) Sam 12 Mai - 14:49

Tempérance observait méticuleusement la statuette et se tourna vivement vers Kate lorsque cette dernière lui demandait pourquoi elle transportait ça.

Ce n'est pas une statuette difforme Kate!

Pour le lui prouver, elle la mis dans le bon sens et la lui montra. Kate étant assise sur le canapé pouvait très bien voir les sculptures dessus.


Et ce n'est pas non plus un machin, mais une sculpture d'une d'une grand mère guatémaltèque qui me l'a offerte comme cadeaux lorsque je suis allée exhumer des corps dans un puits suite a la guerre civile de 1960 a 96.

Suite a ça, elle regarda de nouveaux la statuette et des flashs de cette journée lui apparurent sans qu'elle ne puisse les contrôler. Au delà de la simple statuette, cette simple sculpture représentait des mois de travail acharner pour rendre a tous ces corps une dignité et surtout qu'ils puissent être enterrés celons leurs us et coutumes.
Cette vieille femme lui avait raconté cette journée atroce ou, elle avait réussit a y réchappé non sans mal. Son discourt avait longtemps résonné en elle. A l'époque elle commençait seulement ses premières fouilles, a l'époque elle était encore qu'une simple étudiante qui faisait des recherches pour son mémoire...

Elle n'écoutait déjà plus ce que lui disait Kate, observant cette statuette en silence, submergée par des souvenirs douloureux.
Au départ, cette petite sculpture ornait son bureau... Mais dans une époque pas si lointaine elle avait du la déplacé vu qu'elle était beaucoup moins présente dans les locaux.
Avant, elle jetait régulièrement des coup d’œil vers cette statuette, se remémorant pourquoi elle faisait se travail. Aujourd'hui encore, elle se demandait si ça avait été un bon choix.

Elle se dirigea vers la cheminée et la posa bien en évidence sur le rebord.




[j'ai beaucoup rit en lisant ton post et je ne savais pas quoi te répondre... Vu la musique que j'écoute, les rp que j'ai en cours dramatique et le chapitre que je traduis, je suis désolée d'avoir plombé ton moment ^^ Mais la je suis plutôt dans le drame qu'autre chose avec tout ça mdr. Mais je vais me reprendre!!]




 I love you Family I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Temp/Kate emménage (Délire suite) Sam 12 Mai - 16:45

[ lol T'inquiète, en même temps, Kate est pas censée savoir ce qu'il se passe dans ta tête hein, alors bah, moi je vais avoir du mal à jouer le côté dramatique encore une fois]

Kate se gratta la tête, sceptique, tout en regardant Tempérance qui posait la statuette sur le rebord de la cheminée. Elle avait bien entendu l'explication de Brennan sur l'histoire de la grand-mère et la guerre de 78...euh non...de 76...non 96 ! Bref, elle l'avait "entendu", mais était loin de savoir ce que ça signifiait pour Tempérance. Cette d'ailleurs pour cette raison, que la jeune détective répondit, naïvement :

- OK euh....moi dans mon monde on...on invite les gens à partager un repas pour les remercier. Ou un verre....ou un repas + verre, c'est toujours mieux. Mais, on ne donne pas des statuettes guadeloupéenne

Voyant les yeux ronds et noirs que lui lançait Tempérance à cette instant, Kate comprit très vite son erreur et répondit très rapidement :

- Guatémaltèque ! Rhooo..."Kate, vraiment ! même pas foutue de dire le bon mot"....

Elle s'auto-flagellait elle-même, parce qu'elle savait que si elle laissait faire Brennan, celle-ci irait plus loin dans la réprimande. Donc elle préférait lui couper l'herbe sous le pied pour éviter une guérilla entre l'anthropologiste et la détective. Et puis, dans le fond, le problème que Kate voulait résoudre, c'était pas celui-à...non c'était celui de l'emplacement de la statuette....parce que la cheminée, c'est quand un endroit visible de n'importe qui, a vrai dire, de touts invités qui acceptera de venir leur rendre visite, des voisins qui viendrait chercher du sucre, du livreur qui viendra déposer des colis....BREF, de toutes personnes susceptible de revoir leur jugement sur le couple Temp/Kate, à la minute ou il verrait cette statuette. Parce que si on acceptait que la statuette soit à cet place, alors il faudrait sans doute aussi accepter que certains...OS, spécifiques à un souvenir, un corps de 1800 ans, soient présent ici aussi, dans cette pièce !!

Kate se releva du canapé, l'air de rien, réfléchissant au moyen le plus délicat du monde de venir expliquer à Tempérance que la statuette devait se trouver une autre place. Mais il fallait faire preuve de tact, et ça Kate, le savait pertinemment. D'un pas lent et réfléchi, la jeune détective s'approcha de l'anthropologue, et se postant derrière elle, enlaça Tempérance par la taille, posant sa tête sur son épaule droite, tandis que Brennan, elle semblait fixer la statuette avec une intention plus que surprenante.

Il fallait amener la conversation avec un peu de finesse, et Kate se creusait l'esprit....jusqu'à ce qu'une idée lui vint : aborder l'emplacement de ses affaires à elle, avant de parler de celle de Tempérance...


- Dis, je pensais à un truc là ....amorça-t-elle tout en resserrant son étreinte à la taille. Ma batte de Baseball signé par Whitey Ford à l'époque des Yankees de 1961...ou encore ma balle de Baseball signée par Joe Torre, que j'ai eu l'occasion de croiser y'a 3 ans. Ou est-ce que je vais mettre tout ça ?! Oh et euh....ma plaque d'immatriculation de la Pontiac GTO de 1967 de mon grand-père ?!

Oui voilà, il valait mieux balancé tous les éléments qui allait faire tâche dans le salon, pour mieux expliquer ensuite à Brennan que ces statuettes risqueraient d’être un dilemme aussi...

Kate posa un bisous sur la joue droite de Tempérance après avoir posé ses questions, arborant un air innocent, attendant intérieurement avec impatience la réaction de sa compagne.




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Temp/Kate emménage (Délire suite) Sam 12 Mai - 17:09

A croire que Kate faisait exprès de ne pas comprendre. Au vu de son regard elle s'était reprise, mais avant de répondre a ses questions, elle marqua une courte pause, se balançant légèrement dans les bras de Kate.
Elle aimait ces simple moment, ou elles étaient la enlacées toutes deux sans rien dire. Plus le temps passait, plus c'était ces simple gestes qu'elle appréciait le plus.


Kate, dans ces villages reculés le repas est quelque chose de familiale. C'est une sorte de tradition et il arrive parfois qu'on invite un étranger a sa table parce que la coutume le veux. Mais cette jeune femme voulait me remercier, elle voulait que je ne l'oublie pas elle et sa famille. Et ce n'est pas avec un diner, aussi bon et joyeux soit il que je me remémorerais d'elle. Selon leur coutume, ces petites statuette représente le bonheur et la famille... Elle me l'a offerte pour que je puisse aider des familles comme elle, pour que ces familles aussi trouve la paix dans cette tristesse...

Elle se souvenait encore très bien des paroles en espagnol que cette femme avait prononcé. C'était comme si ce souvenir, aussi loin soit il, était intact depuis tant d'années.

Suite a cela, elle jeta un dernier coup d’œil a sa statuette et se mit a réfléchir rapidement.
Elle se souvenait avoir vu cette plaque d'immatriculation dans le salon de Kate. D'ailleurs elle lui avait demandé la signification et avait trouvé cela étrange que ce genre d'objet se trouve dans une salle au vue de tous.
Les objets que Tempérance avait étaient si vieux qu'ils pouvaient facilement être des objets de décorations. Mais une plaque d’immatriculation restait ce qu'elle était, et devait rester sur une voiture non dans un salon.


Eh bien tu pourras toujours les mettre dans le bureau non?

Elles avaient eut du mal a savoir combien de bureau ou de chambres d'amis elles auraient. Mais elles s'était mis d'accord pour avoir une chambre d'amis en sacrifiant ainsi un bureau. Et puis, les dossiers que Tempérance avait étaient pour la plupart au labo... Elle n'aurait donc pas besoin de beaucoup de place. Et si il s'avérait qu'elle avait besoin d'un bureau, elle n'aurait qu'a aller dans le salon si la place n'était pas suffisante. Une table et une chaise suffisait pour regarder des documents, peu importait ou elle se trouvait. Elle avait bien eut des lieux plus petits dans ses voyages.




 I love you Family I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Temp/Kate emménage (Délire suite) Sam 12 Mai - 17:24

Bon ok, cette statuette avait l'air d'avoir une énorme symbolique et ça, même si elle voulait faire preuve de légèreté, Kate pouvait le comprendre. Mais le point que Kate voulait mettre en avant c'était la réponse de Tempérance au sujet de ses objets à elle.

** Bingo, je savais qu'elle allait me sortir le coup du bureau **

Kate desserra son étreinte pour mieux regarder Tempérance en se décalant légèrement derrière elle, puis après l'avoir interroger du regard, elle prit un air offusqué elle répliqua :

- Dans le bureau ??! Une batte et une balle signées de la main des plus grands, et une plaque d'une cylindrée de 6 000 cm cube, avec quadruple carburateur Rochester et 360 chevaux ??!! Tu plaisantes j'espère ?!

Kate recula d'un pas, et lâcha la taille de Tempérance, en en rajoutant une couche, feignant véritablement la trahison :

- Tu te rends pas compte de ce que tu me dis là ?! C'est un coup de poignard dans le coeur ! C'est....arf, c'est comme si tu me disais de vendre ma Harley Davidson Softail de 94 !!!

portant la main à son coeur, pour surjouer sur la douleur des paroles de Tempérance, Kate marqua un temps d'arrêt, simulant une réflection intérieure, avant de finalement arriver à son but :

- Alors dis-moi une chose : pourquoi je devrais ranger mes objets de grandes valeurs sentimentales dans le bureau....pendant que les tiens sont sur la cheminée ??




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Temp/Kate emménage (Délire suite) Sam 12 Mai - 17:47

Tempérance ne compris pas grand chose a ce que venait de dire Kate. *Parce qu'en plus il y a aussi un poignard*? Ou alors ça, ça n'avait rien a voir et c'était encore une expression populaire...

Toujours était il qu'avoir une plaque d'immatriculation dans son salon n'était pas quelque chose que Tempérance comprenait. Néanmoins, elle savait très bien ce qu'était un objet de valeur sentimentale. Et étant donné que sa statuette était dans le salon il faudrait qu'elle fasse un compromis. Finalement, la vie de couple était un compromis tout le temps, Angéla lui avait bien expliqué ça mais Tempérance en oubliait souvent ce genre de "compromis". Il était vrai qu'avec Kate, elle n'en avait pas tout le temps... Ou peut être que si en fait, mais elle les oubliait rapidement. Il fallait dire qu'elles avaient toutes deux des bons moyens pour oublier ce genre de choses.


Eh bien, je ne sais pas je pensais qu'étant donné que tu es plus souvent dans le bureau que les autres pièce ça te permettrait de les voir plus souvent... Mais si tu veux les mettre ici je n'y voit pas d'inconvénient.


Cependant, Tempérance n'avait mis qu'une seule chose sur la cheminée, et Kate voulait déjà la remplir de 3 autres choses... Ce qui finirait sans doute par faire beaucoup de décoration pour la pièce...

Mais tu veux tout mettre ici? Je ne sais pas comment on va pouvoir s’arranger avec toutes nos décorations... Je crois qu'il faudra en mettre certaines dans le grenier. D'ailleurs en parlant de ça...

Elle ferma sommairement le carton, le reste des objets a l’intérieur ne valait pas le coup d’être exposé ici ou ailleurs. Elle commença a le porter mais se rendit compte a quel point il était lourd. Elle du s'y reprendre en plusieurs fois avant de le déplacer.

Celui la, il va directement y aller...

Elle se dirigea ensuite vers l'escalier pour monter le carton... Malheureusement étant donné qu'il était ouvert, il commençait a se déformé légèrement et son contenu se baladait a l’intérieur. Elle monta quelques marches, et arrivé au milieux elle en loupa une ne sachant pas trop ou elle mettait les pieds et tout le contenu du carton se répandit dans l'escalier. Tempérance faillit dégringoler toutes les marches qu'elle avait monté mais se tint a la rambarde et observa le spectacle avec une grimace.
Elle se redressa, et soupira. Bon, il fallait maintenant tout récupérer... Mais a peine commença t elle a se lever qu'une volante douleur la fit se rassoir. Elle avait du se faire plus mal qu'elle ne le pensait.




 I love you Family I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Temp/Kate emménage (Délire suite) Sam 12 Mai - 18:11

** Bon alors c'était pas à ce que je voulais venir au final mais.. **

Il faut dire que la manière dont Tempérance amenait le raisonnement des affaires de Kate dans le bureau, avait de quoi faire réfléchir. Le savoir à disposition dans le bureau et les voir tout le temps à chaque fois qu'elle bosse pour mieux passer le temps, était une idée pas si mauvaise que ça.
Oui mais voilà, c'était pas le but recherché de Kate. Alors, après une hésitation, Kate allait se mettre à parler, seulement Tempérance ne lui laissa pas trop le choix, qu'elle enchaîna avec une nouvelle remarque que Kate n'attendait pas


Mais tu veux tout mettre ici? Je ne sais pas comment on va pouvoir s’arranger avec toutes nos décorations... Je crois qu'il faudra en mettre certaines dans le grenier. D'ailleurs en parlant de ça...


Alors maintenant il allait falloir partager. 50-50, fifty-fifty, kif kif bourricot...un objet pour Temp, un objet pour Kate. Finalement, les concessions, Kate les avait anticipés, mais en voulant faire amener la conversation sur ces objets à elle, elle n'avait finalement pas obtenu la concession qu'elle voulait, à savoir retirer la statuette de la cheminée.

Alors que Kate commençait à se demander ce qu'il allait falloir dire pour arriver à son but premier, elle vit Tempérance se diriger vers le carton. Alors, au final, Tempérance se débarrassait du reste ??? seule la statuette restait ??! Kate se pinça les lèvre, et regarda le carton, puis la statuette posé sur la cheminée....avant de hausser les épaules et de céder à la concession


** Bon, Tant pis. On perdra juste des amis... C'est pas si grave ?! J'aime pas les gens de toute façon **

Kate allait suivre le pas à Tempérance, tandis que cette dernière avait déjà commencé à monter les escaliers la menant à l'étage. La jeune détective avait entamer deux trois pas, passant l'alcôve du salon pour se rendre dans l'entrée ou jonchait les escaliers; sur sa route, Kate éleva la voix pour interpeller Brennan et lui répondre :

- Juste la balle de Joe Torre dans ce cas, sur son socle...j'y tiens à celle là, parce que je l'ai eu le jour ou je l'ai rencon...

Elle n'eut pas le temps de finir de répondre que Kate vit le carton céder par le poids des statues, et Tempérance regarder le résultat de l'accident qui s'était produit sous ces pieds. un moment de silence s'imposa de lui même, alors que Kate semblait se retenir de toute remarque non bienvenue du genre "Je te l'avais dit qu'il était lourd !"...

quelques secondes plus tard, Tempérance voulut ramasser tout ce qui était tombé, mais la grimace qu'elle arborait ainsi que sa manière si évidente qu'elle avait de se tenir le dos, eut raison de l'inquiétude de Kate. Cette dernière se rua dans les escaliers et s'assura de l'état de Tempérance


- Hey...mon coeur, ca va ? rien de cassé ?!




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Temp/Kate emménage (Délire suite) Sam 12 Mai - 18:28

Tempérance se demandait a cet instant comment elle allait pouvoir redescendre ou même monter pour aller s’allonger. Seulement, elle se rappelait qu'a cet instant le lit n'était pas encore arrivé et qu'elle risquerait de s'allonger par terre quoi qu'il advienne. Les statuettes à ramasser étaient devenues un soucis bien moindre que son état. Comment allait elle pouvoir travailler? Combien de temps serait elle dans cet état?

Son mal de dos empirait quoi qu'elle fasse, non, il n'empirait pas ce n'était pas possible... juste, il lui faisait de plus en plus mal. Sans doute la position dans laquelle elle était.
Elle se rappela quelques technique de respirations dans ses cours de self décence mais rien ne semblait marcher. Elle n'osa même pas se lever pour tenter un étirement se souvenant de ce qu'il s'était passé avec Booth l'autre fois qu'il s'était coincé le dos.


Rien de cassé non. Juste...

Elle souffla essayant de se lever. De toute façon elle ne pouvait rien faire en étant dans les escalier. Et cette position lui faisait vraiment trop mal.

Juste quelque chose de coincé ... Je... Je crois.

Elle n'était pas médecin, elle ne soignait pas les gens en vie. Et elle était bien incapable de se soigner elle même. Ne disait on pas que les médecins étaient les pires patients qu'ils soit?
Elle se mit debout avec l'aide de sa compagne, le plus dur était de descendre les marches... Elle se doutait que son dos et les mouvement de ses jambes étaient la principale cause de son mal.


Il faut que ... Le canapé.

Les mots était difficile a prononcé vu qu'elle tentait surtout de se concentrer sur la tache qu'elle avait a faire : descendre doucement et oublier le mal qui lui tiraillait le dos.


(c'est pas très long dslé)




 I love you Family I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Temp/Kate emménage (Délire suite) Mar 22 Mai - 16:47

Kate se demandait si elle devait l'aider à descendre ou si il fallait la laisser gérer ; après tout, elle ne voulait pas lui faire plus de mal que Tempérance n'éprouvait déjà. Mais lorsqu'elle l'entendit parler du canapé - et au vu du ton employé par Brennan - Kate ne tergiversa pas son temps.

Tournant le dos à Tempérance, elle se pencha légèrement en avant et tourna la tête en direction de sa compagne. D'un signe de la main, elle déclara :


- Monte sur mon dos, il est hors de question que je te laisse descendre toute seule.

Brennan avait eu l'air d'hésiter un instant, mais Kate insista

- Allez, go ! hop hop hop, tu vas pas rechigner devant une partie de rodéo quand même

Elle plaisanta de la situation, soit pour rassurer Temp', soit pour se rassurer elle-même, préférant croire qu'il n'y avait rien de grave...et aida l'anthropologue à grimper sur son dos. La tenant fermement, plaçant ses mains sous les fesses de la scientifique -et en en profitant par la même occasion - Kate se mit enfin à descendre précautionneusement les marches de l'escalier, prenant bien soin d’éviter au maximum les objets qui s'étaient répandus à terre après la chute du carton.

Pendant sa descente, Kate se mit à souffler. non pas que Tempérance était lourde, mais disons plutôt que les derniers jours passé à gérer leur déménagement, n'avait pas arranger la santé physique de Kate. Pour ironiser une nouvelle fois sur la situation, elle lança une nouvelle remarque :


- Oh mon dieu, je savais que j'aurais jamais du arrêter le sport. Y'a du laisser-aller là...

Plus que quelques marches encore, et elles arriveraient bientôt à destination. C'est ce que ne cessait de se répéter Beckett intérieurement, à mesure qu'elle atteignait les dernières marches. L'escalier descendu, Elle s'inquiéta une nouvelle fois pour sa compagne :

- Ca va, c'est bon ca te fait pas mal cette position ??

D'un bon coup de traction, Beckett tendit ses bras et souleva Brennan pour la repositionner d'un bond, sur son dos, et avança vers le salon. Le canapé les attendaient bien sagement, et une fois devant Kate se retourna puis se pencha en arrière pour laisser Tempérance s'asseoir sur le canapé. Une fois fait, elle en fit de même, soufflant par l'effort, et s'affalant littéralement à ses côtés. Tempérance semblait se plaindre encore du dos, étant donné les grimaces qu'elle tentait pourtant de dissimuler du mieux qu'elle pouvait. Kate l'observait du coin de l'oeil, puis tourna franchement la tête en sa direction, un sourire de plaçant au coin de la bouche, annonçant à l'avance le ton mutin de la remarque qu'elle s'apprêtait à faire :

- Dis-donc....rassures-moi....tu n'as pas prétexté ce mal de dos pour que ce soir, je me mette à jouer au docteur avec toi quand même, hein ?! Non parce que je ne sais pas ou on a fourrer la fameuse combinaison d'interne en médecine, et je me vois mal retourner tous les cartons ici présent, juste pour une visite médicale à domicile, ma chérie ! Va falloir me payer cher pour ça !





I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Temp/Kate emménage (Délire suite) Mar 22 Mai - 19:17

Tempérance fut surprise de voir Kate lui "offrir" son dos pour qu'elle puisse s'y appuyer et descendre sans effort. Elle devait avouer que se laisser porter et le fait de ne pas bouger ses jambes était moins douloureux que de descendre seule.
Elle se laissa donc faire et fut ravie de se trouver assise sur le canapé. Même si ce n'était sans doute pas la meilleure des postures. Elle tenta alors tant bien que mal de s'allonger sur la moitié du canapé avec un soupir de soulagement. Visiblement cette position était bien mieux.

Alors qu'elle fermait les yeux pour se détendre et commencer une respiration spéciale de relaxation qu'elle faisait durant ses sports de combats, elle ne pu s’empêcher de se relever vivement a la suite des dire de Kate. Ce qu'elle regretta rapidement lorsqu'elle sentit une nouvelle douleur dans son dos.


Tu crois vraiment que je fais tout ça pour ça?


Se souvenant de la soirée spéciale qu'elles avait faite elle ne pu s’empêcher d'esquisser un petit sourire. Effectivement, c'était tentant. Mais la, impossible de faire certaines positions qu'elles avaient faites quelques jours au paravent.
Elle se rallongea tout en soupirant. C'était définitivement mieux dans cette position.


La seule chose dont j'ai vraiment envie la, c'est des anti douleurs et un médecin. Ou n'importe quoi qui me ferait oublier ce mal de dos.

Elle marqua une courte pause avant d'enchainer un sourire aux lèvres.


Mais ne t'inquiètes pas, on aura bien le temps de refaire une séance avec cette blouse quand je serais en état et quand tout sera déballé.


Elle se mordit légèrement la lèvre essayant de retenir son sourire.


Et si on a pas eut le temps de tout déballer avant, on pourra toujours faire ça avec ton uniforme et tes menottes...




 I love you Family I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Temp/Kate emménage (Délire suite) Mar 22 Mai - 20:07

Kate se mit à rire à gorge déployée lorsque Tempérance lui fit la remarque de l'uniforme et des menottes, avant d'ajouter en riant toujours à moitié :

- Ah,ah ! Je remarque par contre que même souffrante, tu ne manques pas d'idée en ce qui concerne nos ptits jeux !...

Kate secoua la tête, gardant un gros sourire accroché à sa face, alors qu'elle se décala sur le canapé et vint placer sur la tête de Tempérance qui était allongé. Lui caressant les cheveux, elle la fixait, amusée, et répondit :

- Je ne doute pas de tes capacités à rattraper nos actes manqués. Je sais très bien que si on ne joue pas aujourd'hui, eh bien on jouera demain. Tu m'as habitué à ça.

Kate leva ensuite la tête, fixant un point invisible devant elle, puis se mit à réfléchir à cette histoire d'uniforme. Son uniforme...Elle était entrée au 12th Precint alors qu'elle n'avait que 24ans. A l’époque elle sortait tout juste de son école de police et était une simple Agent de police, autorisée à ne faire que des patrouilles à cette période. Aujourd'hui, Beckett avait bien grandie et l'uniforme l'avait suivi, des grades et des médailles supplémentaire s'y étant greffées au fur et à mesure des années...Mais cette dernière année, elle n'avait pas eu d'occasion de le remettre et elle n'était pas sûr de sa "tenue". C'est d'ailleurs sur ce point que Beckett déclara :

- Par contre euh...pour l'uniforme, je suis pas sûre que ça puisse le faire. Je l'ai toujours, hein, c'est pas là le problème. La dernière fois que je l'ai mis, ça remonte à l'année dernière, et j'ai pris un peu de poids depuis. Surtout que je me souviens que lorsque j'ai du le mettre la dernière, j'avais eu un mal de chien à fermer la veste, qui tendait à peiner au niveau de la poitrine alors bon...

Elle se souvenait parfaitement avoir maudit les boutons de la veste d'uniforme, maugréant que dans la police, il n'y avait toujours pas eu d'effort technique au niveau vestimentaire et qu'il y avait bien longtemps qu'il aurait du passé à la fermeture éclair, mais si esthétiquement ca n'aurait rien donné. Kate se mit à grimacer légèrement, fronçant le nez et ajouta :

- A moins que ca ne donne un petit côté sexy et laisser certaines "choses" dépasser...

Kate secoua la tête avant de conclure :

- Non, sérieusement faut que je me remette au sport ca devient dramatique.

Tout en disant cela, elle lâcha les cheveux de sa compagne et vint poser sa main sur son estomac, appuyant dessus pour s'assurer qu'elle avait encore de la marger avant de réellement s'inquiéter. Elle ne s'était jamais inquiéter jusqu'ici, sachant que sa taille, et son poids restait dans les normes...mais elle n'avait plus 24ans, et même si elle savait qu'elle avait le droit de prendre du poids, elle savait aussi que prendre un kilo était largement plus facile que de PERDRE un kilo.

Après quelques vérifications d'usage - "je rentre le ventre, je sors le ventre" - Kate relâcha son effort et rejeta sa tête en arrière sur le repose tête du canapé en fermant les yeux. Après un soupir, et un moment de silence -durant lequel sa main était revenue caresser les cheveux de Tempérance - elle rebaissa la tête en direction de sa compagne et lui demanda
:

- On s'est déjà occupé du carton à pharmacie ou pas ? parce que si je peux aller te chercher un anti-douleur, dis-le moi...Je voudrais pas te voir souffrir le martyr trop longtemps. il en va aussi de ma santé mentale tu comprends ?

Une nouvelle fois, elle taquina Brennan, pour dédramatiser la situation, mais dans le fond elle s'inquiétait réellement de la situation...




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Temp/Kate emménage (Délire suite) Mer 23 Mai - 17:00

Je souffre physiquement, pas mentalement. Je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas avoir de bonnes idées quand j'ai mal au dos.

De toute façon, elle n'était pas la seule a compartimenter finalement. Les flics devaient passer au delà de leur douleurs lorsqu'ils courraient après un suspect avec une balle dans le bras ou autre chose. Elle écouta attentivement Kate et ne pu s’empêcher de lever les yeux aux ciel lorsqu'elle l'entendit parler de son poids.
C'était quelque chose qui semblait l’inquiéter ces derniers temps, et malgré le fait que Tempe lui dise qu'elle l'aimait comme elle était, et qu'elle ne devait pas changer son alimentation juste pour rentrer dans ses habit ou être bien vu par les autres rien ne changeait. Kate faisait toujours allusion a son poids.


Tu sais, vu le sport qu'on pratique régulièrement je ne vois pas pourquoi tu parles d'en refaire.

Elle faisait bien sur allusion au sexe, mais ne sachant pas si Kate avait compris elle enchaina.


Je parle bien sur du sexe.


Elle se mit a sourire, revoyant certaines choses qui s'était passé ces derniers soirs. Dans l'ensemble, Tempe pouvait dire que le déménagement les motivait ou qu'il y avait quelque chose qui leur donnait envie de vraiment se dépenser.

Mais si tu veux vraiment reprendre le sport j'aimerais bien t'y aider. Ça serait sympa que tu m’apprenne les sports de combat que tu connais. En contre partie je t'apprendrais ce que moi je connais. On fera du sport en salle.

Elle n'avait même pas saisie le fait qu'elle était pas loin de faire une blague : sport en chambre, sport en salle. Si bien qu'elle avait dit d'une façon complètement neutre et naturelle.




 I love you Family I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Temp/Kate emménage (Délire suite) Mar 29 Mai - 19:43

Si ce qui était sûr, c'est que lorsque Tempérance Brennan tentait des sous-entendus, elle ne les tenait pas bien longtemps. Lorsqu'elle avait senti le besoin de préciser qu'elle parlait de sexe, Kate leva les yeux au ciel et secoua la tête en souriant.

Alors qu'elle rebaissait la tête pour observer Tempérance du coin de l'oeil, elle remarqua l'air amusée de l'anthropologue, ainsi que le sourire qui prenait peu a peu naissance au coin de ses lèvres. Il n'en fallut pas plus à Kate pour comprendre à quoi pensait sa compagne. La voyant se perdre un peu plus dans ses pensées, Kate ne put s'empêcher de la ramener à la réalité en déclarant :


- On se concentre, Dr Brennan !! On se concentre...

Kate profita de cet instant pour se relever du canapé, se redressant tout en posant ses mains sur sa taille et en s'étirant vers l'arrière pour se replacer le dos. Elle observait la pièce autour d'elle, prenant conscience qu'elles avaient encore pas mal de boulot...Heureusement qu'elles prenaient un peu de temps pour elles, histoire de décompresser un peu et pour ne surtout pas se prendre la tête pendant le déménagement. Et ça, pour se détendre, c'est sûr qu'elles se détendaient ! Un peu trop d'ailleurs, parce qu'elles avaient fini par perdre beaucoup de temps.

Alors qu'elle se perdait à son tour dans ses pensées, Kate entendit -comme un écho- la voix de Tempérance retentir :


- Mais si tu veux vraiment reprendre le sport j'aimerais bien t'y aider. Ça serait sympa que tu m’apprenne les sports de combat que tu connais. En contre partie je t'apprendrais ce que moi je connais. On fera du sport en salle.

Beckett tourna la tête en direction de la jeune anthropologue, sans pour autant pivoter son corps, et d'un sourire amusée, mais mêlée à de la désapprobation, elle lui répondit :

- Tu veux faire du sport de combat ? Vraiment ?! ...bah avant de te lancer dans ce genre de projet, va falloir s'occuper de ton dos, parce que là je ne tirerais rien, mais alors RIEN du tout, de toi !

Kate se mit à chercher le téléphone qui n'était apparemment plus sur son socle bien déterminée à appeler le médecin. Ne le trouvant pas, elle se mit à questionner Brennan, s'en prendre conscience du ton qu'elle prenait :

- Dis-donc, quand tu as commandé les pizzas hier soir au téléphone, tu n'as pas remis le combiné sur sa base ! il est ou maintenant le téléphone ??

Ca aussi, ca faisait partie du quotidien : "Ou est-e que c'est ?!" - "Je l'ai rangé" - "Tu l'as rangé ?! Bah apparemment pas à sa place...." - "C'est toi qui est bordélique, pas moi..." le genre de quotidien qui agace souvent; et qui s'était installée entre elles deux également. Sauf que là, Kate ne semblait plus en être agacée. Au contraire, à chaque fois qu'elles partaient dans ce genre de conversation stérile, Kate s'amusait plus que de raison, et ne voulait échanger ses moments pour rien au monde. D'une part parce que leur quotidien en était que plus animée, et d'autre part, parce qu'elle adorait rendre Tempérance complètement chèvre.




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Temp/Kate emménage (Délire suite) Mar 29 Mai - 20:22

Je ne parlais pas d'en faire dans l'immédiat. Mais effectivement quand j'irais mieux et que je serais plus apte a faire du sport je ne suis pas contre l'idée d'apprendre.

Apprendre de nouvelles techniques de combats voir même apprendre tout cours était quelque chose que Brennan adorait. Elle aimait découvrir de nouvelle choses, et avec Kate elle en découvrait beaucoup. Pas forcément pour son travail mais c'était un domaine qu'elle pensait maitriser et que, finalement, elle ne maitrisait pas tant que ça. Bien entendu, elle ne l’avouerait peut être pas a Kate. D'ailleurs l’apprentissage risquait d’être compromis durant quelque jours... Mais elles ne le sauront que bien plus tard.

Pour l'instant, Brennan soupira de satisfaction. Dans cette position elle était très bien et son mal de dos était vraiment supportable. Elle tenta alors de caler sa tête dans les oreiller mais abandonna lorsqu'elle aperçut ces derniers a ses pieds. Tant pis.

Elle se mit a a réfléchir suite a la question que Kate lui posait. Se remémorant sa soirée d'hier.


Apres avoir téléphoné j'ai reposé le combiné sur la base... Parce que souvient toi la dernière fois quand "on ne sais pas qui" a posé le téléphone sur la table basse il était complètement déchargé et on a du attendre toute une matinée avant de pouvoir avoir un minimum de batterie pour téléphoner.


Le "on ne sait pas qui" était tout a fait ironique, pour Tempe, c'était Kate qui l'avait laissé sur la table basse. Mais cette dernière jurait l'avoir reposé a sa place. L’énigme était resté irrésolue jusque la.


C'est pas toi qui a téléphoné a Lanie après dans la soirée?


Elle marqua une courte pause avant d'enchainer. Le problème principal n'était pas de trouver le téléphone, mais d'appeler un médecin.

Prends mon portable qui est dans mon sac sur la table dans l'entrée ça sera plus simple. On cherchera le téléphone après...




 I love you Family I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Temp/Kate emménage (Délire suite) Mar 12 Juin - 19:58

Kate cherchait partout dans la pièce...même au endroit improbable. Sur le coup, elle pensa même aller vérifier si le téléphone n'avait pas fini dans le frigo, mais se retint d'y aller, soit par peur de le trouver véritablement dedans, soit parce qu'elle trouvait l'idée complètement ridicule, allez savoir. Toujours est-il qu'elle ne trouvait pas ce fichu téléphone et que la remarque de Tempérance avait son chemin dans la tête de Beckett. Alors qu'elle était complètement baissée en train de regarder sous les pieds des chaises et fauteuils environnants, elle se releva vivement en fixant Tempérance d'un regard qui en disait long

- Si j'ai appelé Lanie hier soir, mais je vois pas le rapport....Je l'ai posé sur sa base. MOI AUSSI !

Même si elle savait que l'idée de retrouver le téléphone semblait une chose importante à faire, Kate pouvait aussi admettre que l'état de santé de Brennan avait la priorité.

Elle se rendit alors vers le fauteuil, non loin du canapé ou était allongée l'anthropologue, et se pencha pour attraper le sac de Brennan. Elle fouilla à l'intérieur pour s'emparer du portable, et en profita pour jeter un oeil à sa compagne. Le portable en main, elle reposa le sac, et de sa main à nouveau libre, elle la tendit pour s'emparer des oreillers positionner à côté d'elle... les fameux oreillers qui se trouvaient aux pieds de Brennan.

Kate contourna le canapé et vint proposer les deux oreillers avait récupérés à Brennan

- Tiens, quelque chose me dit que tu les voulais...

Se tenant debout face à l’anthropologue à quelques centimètres d'elle, Kate s'occupa maintenant d'aller le médecin. Elle tenta de se souvenir du numéro pour les médecin d'urgences ou de gardes, et composa le numéro. Elle plaça ensuite le combiné à son oreille et, de sa hauteur, baissa le regard pour fixer Tempérance

- Je dis quoi au médecin exactement ?

Kate n'était pas habituer à ce genre d'appel ; premièrement parce qu'elle ne tombait pas souvent malade, et deuxièmement parce que, les rares fois où elle tombait malade, elle ne se soignait pas par un médecin. Elle laissait courir, en se disant toujours que ça irait mieux demain. Elle n'aimait pas trop les médecins; Elle les côtoyait (ça va s'en dire) mais ne faisait jamais appel a eux pour une consultation....sauf cas extrêmes ou elle finissait automatiquement aux urgences.

- Je lui dit que t'es à l'article de la mort ? ca le fera venir plus vite ou ....

Pas le temps de finir sa phrase que quelqu'un répondit.

- Allo ? ...oui Bonjour madame, je souhaiterais parlé à un médecin qui...qui...bah qui soigne quoi !

Se rendant compte qu'elle était ridicule, elle secoua la tête et haussa les épaules tout en regardant Tempérance, et enchaîna :

- Alors en fait, c'est pour une personne qui s'est fait mal au dos en voulant transporté un carton, remplis de truc inutiles et hyper lourds ! En fait elle a pas voulu m'ecouter quand j'ai dit que....(moment de silence ou Kate fronça les sourcils, ecoutant son interlocuteur)...Oui..euh...c'est une femme...L'âge ? pourquoi vous voulez connaître son âge ?...la trentaine passé.....elle a porté un carton en montant les escaliers. Elle a soudain tout lacher et il lui est impossible de marcher correctement maintenant, son dos lui fait souffrir...Oui, je sais qu'elle peut parler c'est pas ça le problème ! ...je dis juste que...et même si elle peut parler, c'est moi qui vous ait appelé, donc c'est moi qui vous explique...Allo ? Allo ??!

Kate regarda le téléphone et réalisa que ce dernier était en train de s'éteindre.

- GE-NIAL ! Plus de batterie...alors non seulement, cette femme est une conne, mais en plus ! ...je vais devoir la rappeler pour tout lui redire...vraiment, je suis RA-VIE !




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Temp/Kate emménage (Délire suite) Mar 12 Juin - 20:12

Tempe remercia Kate et cala l'oreiller sous sa tête. Elle ferma ensuite les yeux et soupira. C'était une mauvaise journée. Un peu comme celle qui commençait mal a l'institut, ou qu'un interne avait perdu un os dans une des machines pour retirer la chair. Ou comme la fois ou Booth était tombé en panne pendant qu'il revenait de chez un suspect.

Elle n'argumenta pas plus sur l'histoire du téléphone, voyant que Kate voulait avoir raison elle aussi. C'était quelque chose qui arrivait souvent et elles finissaient souvent par ne plus savoir par quoi ça avait commencé tant la discussion perdurait. Elles avaient toutes deux du mal a avouer leur fautes. Il faut dire qu'a son travail Tempe n'en faisait jamais parce que c'était la meilleure anthropologue du monde. Alors, dire qu'elle avait oublié de mettre un téléphone sur la base pour ne pas qu'il se décharge était devenu comme si, a son boulot elle aurait pu perdre un os ou se tromper de diagnostique.

Elle ouvrit un œil lorsque Kate lui demanda ce qu'il fallait dire au médecin. A vrai dire elle ne savait pas bien elle même. Fallait il tout expliqué de la situation? Ou juste lui demander de venir? Elle faisait rarement appel a un médecin, sauf la fois ou Booth s'était coincé le dos. Et encore, elle lui avait tendu le téléphone et avait du partir a cause d'un appel de Camille.
Elle n'eut pas vraiment le temps de lui répondre, l'interlocuteur semblait déja parler dans le combiné et Kate se concentra pour lui répondre.

Brennan ferma a nouveaux les yeux et se laissa aller. Sauf que, en entendant les "Allo" répété de Kate, elle sentit que quelque chose n'était pas normal. Elle rouvrit les yeux et trouva Kate regardant le téléphone d'un air agacé.


Eh bien prend le tien... Tu sais, j'aimerais pouvoir t'aider mais si je bouge... Si tu veux tu n'auras qu'a me donner le téléphone, ça t'évitera de répéter...

Brennan pouvait effectivement parler au médecin directement pour lui exposer les sensations de son mal. Sans doute pourrait il lui expliquer par téléphone ou lui dire les médicaments qu'il fallait qu'elle prenne sans avoir a se déplacer.




 I love you Family I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Temp/Kate emménage (Délire suite)

Revenir en haut Aller en bas
 

Temp/Kate emménage (Délire suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» Tarte de ménage au corin de prunes
» IMPÉRATIF DE LIRE ce règlement avant toute transaction
» Ménage de printemps 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Overworld :: Flood :: » Créations :: » Délire des membres-

(c) Overworld RPG | Reproduction Interdite !