Partagez | 
 

 Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Castle
Invité


MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Mar 8 Mai - 20:34

    Mon cœur battait de plus en plus fort au fil de la progression du visage de Kate vers le miens. Depuis le temps que j'attendais ce moment, de pouvoir l'embrasser a nouveaux, de pourvoir a nouveaux goûter ces lèvres qui m'ont hantais pendant plusieurs nuit, m’empêchant de dormir correctement. Mais juste au moment ou notre lèvres allait enfin s’unir Kate en décida autrement a mon plus grand malheur. Je fermais les yeux de douleur, non c'était pas possible , elle n'allait quand même pas me faire ce coup la, pitié non ! Je pouvais sentir des larmes prendre naissance au bord de mes yeux mais je vis tout pour les retenir, je ne voulais surtout pas que Beckett les voient.

    J'eus encore plus de mal pour les retenir quand je sentit Kate reculer et lassait de l'espace entre nos deux visages. Mais a mon plus grand étonnement elle s'arrêta au bout de quel que centimètre, a cette découverte je sentit l'espoir naître en moi. Peut être que tout n'était pas encore perdue, je n'avais qu'a juste avancer mon visage pour capturer ces lèvres. Non mais reprend toi mon vieux, si elle c'est éloigner c'est qu'elle n'as pas envie de t'embrasser. Oui, mais pourquoi c'était elle donc arrêt si proche de mon visage ? Je fus sortit de mes pensée par un soupir et un murmure qui provenais de la jeune femme qui se trouvait dans mes bras.

    - Je te veux …

    Cette aveux fit naître un sourire qui disparue très vite puisque Kate venait de déposer ces lèvres sur les miennes a mon plus grand bonheur. Je poussais un soupir de plaisir, fermais les yeux et la serra fort dans mes bras au point de l'étouffer. Je rompis le baiser par manque d'oxygène et colla mon front contre le sien plongeant ainsi mon regard dans le siens.

    - Si tu savais comme je te veux aussi. Depuis quatre ans que j’attends ce jour.

    Tout en la regardant dans les yeux je comblais l'espace qui se trouvait entre nous et l'embrassas a nouveaux. En même pas deux baisers j'étais devenue accroc a ces lèvres. Voulant absolument goûter a sa peau si douce, j’abandonnais ces lèvres et enfoui ma tête dans son cou couvrant ce dernier de baiser.
Revenir en haut Aller en bas
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Sam 12 Mai - 11:38

Kate fut pris d'assaut par les baisers de Rick mais ne bronchait pas, après tout c'est ce qu'elle voulait plus que tout au monde en cet instant. Plus rien n'avait d'importance à part lui.

Alors qu'elle commençait à s'habituer à la sensation des lèvres de Rick sur les siennes, voilà que l'écrivain se détachait d'elle, à manque de souffle. Sur le coup, Kate ne put empêche un gémissement de frustration de sortir de sa gorge. Mais lorsque que Rick répondit à sa déclaration précédente, la frustration de transforma en désir intense.


- Si tu savais comme je te veux aussi. Depuis quatre ans que j’attends ce jour.

Kate se mit à lui sourire alors que Rick ré-entamait son chemin vers ces lèvres. Cette fois-ci, Kate n'en était plus surprise, elle y répondait avec plus de facilité, mais encore une fois elle sentit le manque la parcourir de tout son être lorsque Castle abandonna ses lèvres pour poser les siennes dans son cou.

Kate s'accrochait à lui ses main sur ses épaules larges, resserrant son étreinte encore plus comme si cela était possible, pressant son corps contre le sien. Rick faisait sa route dans son cou, s'emparant avidement de sa peau, à l'endroit exacte du point sensible de Kate, qui commençait à perdre pied. ses jambes ne la tenait plus vraiment debout. Pour palier à son manque d'équilibre, elle abandonna les épaules de Castle et s'accrochant à son cou, ses bras l'entourant complètement. Une de ses mains vint de se poser sur l'arrière de la tête de Rick, tandis que l'autre restait fermement accroché à son cou...Elle penchait la tête légèrement sur le côté pour lui permettre un meilleur accès, et de ce fait, pouvait à son tour avoir un accès au cou de son partenaire.

N'y tenant plus, voulant également goûter à la peau de cet homme qu'elle désirait plus que de raison, elle se pencha en avant, pour venir déposer ses lèvres dans le cou de l'écrivain, prodiguant plusieurs baisers, certains doux, trop plus entreprenant, plus pressant...jusqu'à ce que la tentation soit trop forte, et que ces dents viennent accompagner ses lèvres pour le mordiller gentiment dans le cou, telle une envie radicale de le posséder, de le dévorer.

Elle se mit à gémir de plus en plus, entrecoupé par un souffle saccadé, le désir la faisant chavirer à mesure que Castle progressait sur elle. Elle abandonna le cou de son partenaire; elle en voulait plus ! la main de Kate qui était resté dans les cheveux de son compagnon, attrapa fermement quelques mèches de l'arrière de la tête de Rick, et d'un geste sûr mais non brutal, elle tira la tête de l'écrivain en arrière pour le forcer à lâcher son cou...
Elle avait besoin de le voir, et le regarder, de se noyer dans ses yeux...et surtout, elle avait besoin de se reprendre, de calmer ses ardeurs, à car à cette allure là, elle aurait du mal à se retenir. Elle se mit à lui sourire une nouvelle fois, puis vint s'emparer de ses lèvres qui lui avait tant manqué depuis les dernières secondes...Pressant ses lèvres contre les siennes, elle tentait également de rythmer leur désir commun, temporisant leurs gestes pour qu'ils puissent tout deux survivre à la force de leur envie. Parce qu'il était devenu sûr pour Kate, que si elle continuait dans cette lancée, elle en mourrait littéralement de plaisir. Alors certes, cette mort pouvait s'avérer être la plus belle et la plus douce qui soit...mais elle avait bien l'intention d'en profiter un peu plus longtemps que sur une seule et unique soirée....

Elle lâcha les lèvres de Rick et reprit son souffle, ne lâchant pas son emprise à l'arrière de la tête de son partenaire pour le tenir en place et lui éviter de se ruer à nouveau sur elle. Elle plongea son regard dans le sien, et pouvait y lire tout l'amour qu'il éprouvait en cet instant. Oui, Kate Beckett pouvait être sûre d'une chose : Rick Castle l'aimait. Elle en était la première surprise, la première étonnée, pourquoi elle et pas une autre !...mais malgré cette surprise, elle ne s'en plaignait pas, et s'estimait en cet instant, la femme la plus chanceuse du monde.


- Rick... amorça-t-elle à bout de souffle. Je....Je suis désolée de t'avoir menti durant tout ce temps, je tenais à ce que tu le saches. ET je voudrais te dire que....à l'avenir, je ferais tout ce que je peux pour être à la hauteur de tes espérances. Je veux pas gâcher la chance que tu me donnes, je...

Baissa le regard et passa sa langue sur ses lèvres pour les réhydrater, tellement le manque d'air l'avait forcer à respirer plus fort que de raison et lui donnait l'impression d’être complètement déshydrater. Après ce bref moment, qui lui permettait aussi de peser ses mots, elle ajouta :

- je veux être quelqu'un de bien pour toi. je veux te mériter....

Elle conclua par un nouveaux baiser pour mettre fin à sa déclaration. le baiser était différent des précédents, plus doux, et remplie de promesses....de promesses d'un avenir meilleur, d'un avenir à deux !




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castle
Invité


MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Sam 12 Mai - 22:26

    Enfin, enfin mon rêve se réalisait. Enfin je tenais dans mes bras la femme dont j'étais tomber amoureux dés le premier regard. Enfin j'embrassais sa peau qui m'avait temps attirait. Comme je l'avais imaginais sa peau avait le goût de cerise sûrement due a son parfum dont j'avais sue découvrit l'odeur lors d'une enquête. Cela fessait quel que secondes que j'embrassais son goût quand je la sentit s'accrochait a mon cou et appuyer sur l'arrière de mon crâne que je sus que j'avais trouver son point sensible. A cette découvert je sentis un sourire prendre naissance sur mes lèvre alors que je continuais a aspiré sa peau sucré entre mes lèvres. J’appuyais encore plus mon baiser et cela sembla plaire a Kate puisque elle pencha la tête sur le coter me donnant un meilleur accès a son goût.

    Je poussais des soupir de plaisir quand ma muse décida elle aussi d’embrassés mon cou qui était a découvert. Au début ces baiser était tendre et doux mais plus les secondes passer plus il devenaient entreprenant au point qu'un moment je sentit ces dents venir taquiner la peau sensible de mon goût. A la sensation de ces dents sur mon cou je poussais un râle de plaisir et la serra plus fort dans mes bras. Les gémissements et le souffle saccadé de Kate me rendait de plus en plus fou, je n'avais qu'une envie c'était de lui arracher ces vêtements et la combler de bonheur ici et maintenant. C'est donc sans surprise que je commençais a descendre ma bouche vers sa poitrine tout en continuant a a lui prodiguer mille baisers. Mais je fus arrêter dans ma tache par Kate qui me tira la tête pour la placer juste devant la sienne, j'étais sur le point de pousser un soupir de frustration quand je vis son sourire magnifique. Je lui rendis son sourire juste avant qu'elle prenne possession de mes lèvres. Je sentais dans son baiser qu'elle essayait de calmer le jeux et je la laissa faire, si elle voulait y aller doucement et bien on fera ainsi.

    Au bout de quel que secondes Beckett arrêta le baiser, sans me lâcher pour autant, et plongea ces yeux dans les miens. A la vue de ces yeux qui était noir et plein d'étoile je sentit mon cœur rater un battement car ce que je voyais dans ce regard c'était de la tendresse et de l'amour. Enfin la femme que j'aimais me renvoyer le regards que je lui lançait depuis quatre. Tout en me regardant dans les yeux Kate s'excusa au sujet de son mensonge et me promis de tout faire pour que notre relation marche. A l'écoute de son discours je sentis un sourire de pur bonheur naître sur mes lèvres, si Kate ne me tenait pas l'arrière du crâne je me serais jeter sur ces lèvres pour lui montrer tout l'amour que j'avais pour elle.
    Après un bref moment de silence elle releva la tête et me dit :

    - Je veux être quelqu'un de bien pour toi. je veux te mériter....

    Je sentit mon estomac se tordre dans tout les sence du au bonheur immense qui avait pris d'assaut mon pauvre cœur suite a sa déclaration et au baiser remplie de promesse qu'elle me fit. J’arrêtai le baiser au bout de quel que seconde et tout en la regardant dans les yeux lui dit :

    - C'est moi qui devrais te mériter et non toi. Moi qui ne suis qu'un pauvre homme comme on en voie partout dans ce monde alors que toi ! Tu est une femme comme on en voie peu. Tu est forte, belle intelligente, tu fais tout pour que les familles des victimes puisse faire leur deuil alors que moi je ne fais qu'écrire des histoires. Comment veut tu me mériter alors que c'est a moi de tout faire pour te mériter.

    Tout le long de ma déclaration je l'avais regarder avec amour et tendresse pour ensuite l'embrassais avec tout l'amour que j'avais en moi. Au bout de deux, trois baiser remplit de promesse et d'amour je la porta dans mes bras, comme une jeune marié, et pris la direction de mon canapé pour m'y installait avec la femme que j'aimais. Je mis Kate sur mes genoux, la serrant dans mes bras tout en lui embrassant les cheveux et lui disant des mots d'amour a l'oreille.

    Je pourrais rester des heures comme sa sans bouger tellement j'étais heureux de l'avoir simplement dans mes bras mais au bout d'un moment le goût de ces lèvres me manqua. Je pris tendrement son menton entre mes doigts et lui relevait la tête pour prendre possession de ces lèvres tout en poussant un soupir de soulagement et de plaisir. Plus le baiser s'étalait en longueur plus je sentit le désir renaître en moi au point que mon baisser devient plus entreprenant.

Revenir en haut Aller en bas
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Ven 18 Mai - 16:46

Kate n'eut pas le temps de répondre à Rick qu'elle se sentit soulever de terre. Les bras puissants de l'écrivain la porta, une main venant se place sous ses genoux pour la soulever telle une jeune mariée. la jeune détective hoqueta de surprise et se mit à sourire contre la bouche de Castle qu'elle ne voulut pas lâcher pendant qu'il la souleva. S'accrochant un peu plus à lui, Kate se décida enfin à abandonner les lèvres de son partenaire, et vont poser sa tête dans le creux de son épaule; prochain objectif, le cou de l’écrivain qu'elle avait déjà tenter de "maltraiter" une première fois. Son souffle plus que prononcé en cet instant, vint caresser la peau du cou de son compagnon, et ses lèvres ne tardèrent pas à venir à nouveau goûter sa peau....S'imprégnant par la même du parfum que dégageait Castle, Kate sentait qu'elle ne tiendrait pas longtemps dans sa fausse résistance.

Castle regagnait le canapé ou ils s'étaient installé au début de leur conversation. En s'asseyant, Rick ne lâcha pas Kate, posant cette dernière sur ses genoux. la jeune femme elle, n'avait pas cessé ses baisers qui venait maintenant titiller la naissance de l'oreille de l’écrivain, juste en dessous du lobe, endroit généralement sensible pour beaucoup...appliquant de très léger baiser, Kate souriait en même temps, sentant bien que son partenaire faisait tout ce qu'il lui était possible pour garder son calme et ne pas la presser.
Ce fut justement le signe de départ pour Kate : Il lui prouvait qu'il était prêt à tout, même à patienter encore et encore, si c'était ce qu'elle désirait. Or, en cet instant, c'était lui qu'elle désirait plus que tout autre chose.

Kate décida de se positionner plus aisément sur Castle, qui avait continuer de la porter sur ces genoux, sa position semblant celle à un enfant qu'on venait bercer dans ces bras. Kate avait besoin de plus, de beaucoup plus. Elle savait qu'elle n'avait pas le droit de faire autant durer les choses...cela en dépassait l'entendement, c'était même pire que du supplice.
La jeune détective se redressa alors pour venir s'asseoir à califourchon sur les jambes de celui qu'elle avait bien l'intention d'en faire son amant. Ainsi installer sur lui, Kate répondit aux baisers de Castle, qui venait de lui relever le menton pour accéder à sa bouche. Leurs baisers commençait à prendre une nouvelle tournure, et Kate y répondait plus que gaiement...jusqu'à ce que, inconsciemment, son bassin se mette à onduler au dessus de celui de Rick, signe évident du désir qui montait en elle et qu'elle ne contrôlait plus.
Elle ne s'en rendait pas vraiment compte, bien trop obnubilé par la bouche de son partenaire, bien trop enivrée par les sensations que lui prodiguait ses lèvres, sa langue mêlée à la sienne...tout était TROP pour Kate, qui se laissait submerger par le plaisir d'etre avec l'homme de sa vie, celui qu'elle avait aimé au travers de ses livres d'abord, puis aimer au travers de leur partenariat, puis aimer bien plus encore à chaque fois qu'il se montrait présent pour elle, comme le meilleur des amis que l'on pouvait avoir.

Sa respiration se faisait plus forte et plus courte, et la chaleur montait en elle sans qu'elle ne comprenne pourquoi. Sans lâcher les lèvres de Rick, Kate abandonna les épaules de ce derniers sur lesquelles elle s’était agrippée; Avec des geste peu assurée, mais bien déterminée, Kate dé-zippa l'attache à demi enlever de sa veste, et retira ses dernière, la tirant en arrière pour libérer ses bras de ses manches. La veste en cuir se mit à atterrir sur le sol, au pied du canapé, et Kate s'empara finalement du visage de Castle, pour approfondir un peu plus du baiser.
Elle se rendit compte à cet instant de ses propres ondulations de bassin au dessus de Castle. Mais ça ne la freina pas pour autant bien au contraire. Elle leva légèrement le bassin et chercha coller son corps un peu plus contre celui de l’écrivain. Puis, ses mains lâchant le visage de Rick, Kate les descendit vers le bas du T-shirt de son compagnon, qu'il avait enfilé quelques secondes plus tôt. Ce bout de tissu devenait encombrant, et Kate ne voulait plus rien entre eux qui viendrait perturber leurs actes. Attrapant les pans du t-shirt, elle souleva le vêtement et incita Castle à lever les bras pour pouvoir lui retirer complètement. Se faisant, Kate se mit à nouveau a sourire contre la bouche de l’écrivain et déclara :


- il commence à être de trop ce t-shirt...

Chose faite, Le T-shirt rejoignit très vite la veste en cuir. Kate ne s'en préoccupa pas; la seule chose qui l'intéressait, c’était le torse nu de l'homme en face d'elle. Se repositionnant sur les jambes de Rick, collant son bassin au sien, elle abandonna les lèvres de Castle et fixa son torse, ses yeux trahissant son envie de lui. Kate posa alors ses mains sur le haut de son torse, juste sur ses clavicules, sa bouche venant très vite rejoindre les mains pour venir déposer un baiser, puis deux, puis trois, puis une multitude de baisers à la naissance de son coup en descendant plus au centre du torse. Dieu qu'elle le désirait et ça en devenait plus qu'évident maintenant. Elle ne contrôlait plus rien, sentait la chaleur la gagner encore plus, ses mains et sa bouche ne sachant plus ou donner de la tête...elle voulait être partout à la fois, tout découvrir de l'homme qu'elle aimait, s'imprégner de son goût, de son odeur, de la douceur de sa peau...TOUT ! Elle saurait bientôt TOUT du corps de Richard Castle, elle l'avait décidé ainsi




[ H.S : bon alors je préfère prévenir en gros que, Kate et Rick passeront la nuit ensemble hein ? ^^ Parce qu'on a eu un idée avec Temp (qui joue également Martha) pour ce qu'il se passera le lendemain matin...ca fera sortir Martha Rodgers de sa tannière Smile. Dis-moi si tu veux qu'on passe très vite sur les détails, afin d’éviter tout malaise, ou si -au contraire -rien ne te gêne dans ce topic ^^ ]





I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castle
Invité


MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Sam 19 Mai - 12:16

J'étais en train d'embraser Kate a pleine bouche quand je la sentit bouger et se positionner a califourchon sur mes genoux. Au vue de ma future amante sur moi, dans cette position, je sentis mon souffle s’accélérait et devenir plus saccadé ; un de mes plus grand fantasme était en train de prendre vie.
Au bout de quelque secondes je sentis le bassin de Kate se mettre a onduler contre le miens. A la sensation de nos deux bassins se frottant l'un contre l'autre je sentit un frisson parcourir tout mon dos, une frison de pur plaisir qui alla se loger dans mon petit frère du bas qui commençait a prendre vie. Je ne sus pas si Kate avait remarquer la bosse qui commençait a prendre naissance au niveau de mon bas ventre mais je remarqua que sa respiration s'était accélérait au point de devenir aussi rapide que la mienne ce qui permit a nos deux poitrines de rentrez en collision de temps en temps a mon plus grand plaisir car je pue remarquer que la poitrine de Beckett était tendue ce qui montrait l'étendue de son désir envers moi.
Je fus sortit de mes pensées quand je sentit Kate s'emparait de mon visage. J'ouvris les yeux, que je me souvenez pas d'avoir fermer, et juste avant que Beckett s'empare de mes lèvres a nouveaux je remarquais qu'elle ne portait plus sa veste de cuir. Je fus un peu déçue car j'avais voulue lui enlever moi même mais j'avais trop était emporter dans mon plaisir pour lui enlever, elle en avais donc décider autrement.


Je fus couper de mon dilemme mes pensées par les lèvres de Kate qui s’écrasaient sur les miennes et qui commencèrent d’ambler un baiser dans le quel nos langues entrèrent en contacte. Au débuts elle se saluèrent pour ensuite commencer un danse endiabler. Je poussais un râle de plaisir quand je sentit le corps de la femme que j'aimais se coller encore plus contre le miens ce qui réveilla encore plus mon désir d'elle et de son corps au point que mon petit frère commençait a me faire mal. Je me mit donc, a mon tour, a onduler du bassin permettant a mon petit frère de venir se frotter au mont de vénus de Kate, même si nos vêtements empêcher un rapprochement plus pousser cela me soulagea un peu au point que je me mis a pousser des gémissements de désir.

Je ne semblais pas être le seul a plus en pouvoir de cette situation puisque Kate m'enleva mon t- shirt tout en disant d'une voix sensuelle qui me mit dans tout mes état :

- Il commence a être de trop ce T-shirt …

J'étais tout a fait d'accord avec elle j'avais moi même l'intention de lui enlever son chemiser qui m’empêcher d'avoir axés a sa poitrine que je désiré embrasser depuis le début des préliminaires. Il n'y avait plus de doute que s'en étaient vue dans l'état ou on était Kate et moi. Mais je n'eus pas le temps de mettre a exécution mon plan car Beckett s'attaquait a mon torse, le couvrant de baisers et de caresses au point que je sentit mes paupières devenir lourde. Je voulais profiter au maximum des caresses que me prodiguer ma future amante. Au bout de quel que minutes me me repris, je pris Kate au niveau des hanches puis la coucha sur le canapé. Je la plaqua sous mon corps et me faufilais entre ces longues jambes. Je pris appuie sur mes avant bras pour éviter de l’écraser et tout en la regardant je lui dit d'un voix grave due au plaisir qu'elle m'avait donner :

- Assez jouer, maintenant c'est a mon tour !

Je me jetais sur son cou que je couvrais de baisers. Tout en aspirant sa peau je fis descendre une de mes main sur sa poitrine que je frôlais d'une douce caresse puis m'attaquais aux boutons de sa chemise. Une fois celle ci ouverte je collais Kate contre mon torse avec une de mes bras et de l'autre lui enleva le vêtement qui était devenue inutile. Une fois la chemise a terre je me relevais et observa la poitrine de Kate qui était encore couverte d'un superbe soutien gorges. Ne pouvant plus me retenir devant cette poitrine qui se soulevait rapidement due a la respiration saccader de la jeune femme je me jetait dessus. Je mis ma tête entre ces seins et déposais une multitude de baiser sur la cicatrice qui ce trouvait a cette emplacement. Je déplaçais ensuite mes lèvres et cherchais un de ces tétons au travers du soutien gorge qui commençais a m'énerver plus qu'autre chose, c'est donc sans surprise que je glissais une de mes mains dans le dos de Kate et détacha l'attacha de ce dernier. Une fois le soutient gorges hors jeux je pris entre mes lèvre sont tétons droit et ne voulant pas rendre le gauche jaloux je le malaxa doucement avec ma mains gauche. Sa poitrine était tellement douce que je resta un moment sur celle ci la couvrant de caresses et de baisers mais au bout d'un moment le manque du goûts de ces lèvres se fit ressentir, c'est donc sans surprise que j'abandonnais sa poitrine pour la remplacer par ces lèvres sucrée. Tout en l'embrasant je caressa d'une main son corps dont j'étais amoureux au premier regard et je voulais en apprendre plus sur ce dernier. Je voulais apprendre ou se trouvait les endroit sensible de Kate pour pourvoir la combler. Je voulais apprendre ou se trouver ces blessures pour pouvoir calmer la douleur. Bref je voulais tout apprendre d'elle et je sentait que ce soir j'allais en apprendre pas mal.



[H.S : Alors pour répondre a ta questions on fait comme tu veux ^^. Sa ne me gêneras pas si on mets les détaille. Et aussi n'oublie pas de mettre dans le titre HOT car sa commence a le devenir xD ]
Revenir en haut Aller en bas
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Dim 20 Mai - 20:51

- Assez jouer, maintenant c'est a mon tour !

Kate ne put retenir un léger cri de surprise alors que Castle venait litteralement de la retourner pour l'allonger sur le canapé. Comme parti à l'assaut, l'ecrivain se positionna sur elle et s'empara à nouveau de son cou. D'une main, Kate pressa la tête de Castle contre elle, en se délectant de ses caresses qui commençaient a lui faire tourner la tête. De nouveaux gemissements, plus prononcés que les précédents, se firent entendre au moment ou Rick s'attarda sur sa poitrine qu'il avait soigneusement pris le temps de decouvrir de la chemise qu'elle portait par dessus. Seul son soutien-gorge faisait encore obstacle, pensa-elle, mais ce n'était apparemment pas ce qu'avait du penser Castle alors que ce dernier s'emparait d'un de ses mains malgré le bout de tissu qui le recouvrait.

Mon dieu que cet homme arrivait à la rendre dingue. Cela faisait à peine moins d'un heure qu'elle était chez lui, elle passait par toutes les sensations : Peur, tristesse, puis désir, plaisir, supplice, frustration....et voilà qu'il se montrait présent à "tous les étages", sur le moindre centimètre carré de surface. La respiration de Kate était trop bruyante maintenant, on pouvait même sentir une légère souffrance dans sa voix, du à cette envie intense, presque douloureuse, qu'elle avait de cet homme. N'y tenant plus, elle agrippa ses jambes autour de la taille de Castle pour le forcer coller son bassin au sien. Sa main lâcha l'arrière de la tête de Rick, pour venir rejoindre sa jumelle et se placer sur les flancs de l'écrivain, le maintenant fermement, ne pouvant s'empecher de lui agripper la peau comme si elle avait peur qu'il s'en aille. Rick n'arrêta pas ses caresses pour autant, s'attarder plus que de raison, ou pour son bon plaisir, sur sa poitrine, dont le soutien gorge semblait maintenant le gêner. Elle sentit la main de l'ecrivain se faufiler sous son dos, et en deux secondes, le soutien-gorge ne soutenait justement plus rien. Mise a nue ainsi devant Castle, Kate aurait du avoir peur, se sentir gênée...mais bizarrement ce n'était pas le cas. Elle se sentait bien, à sa place, chez elle...en sécurité dans les bras de celui qui avait eu tellement d'importance dans sa vie, et ce avant-même qu'elle ne le rencontre en chair et en os.

Sa bouche chaude sur sa poitrine avait raison de la folie passionnelle de Kate qui ne contrôlait plus rien...les sillons humides tracé par la langue de son amant sur sa peau se mêlait à sa soudaine hausse de température. elle devenait folle de plaisir, bouillait littéralement sous ses doigts, sous sa bouche, et ne savait plus ou donner de la tête, ne savait plus si elle devait répondre aux caresses de son amant ou subir avec plaisir à ses supplices...Soudain, la folie la dévora toute entière et n'y tenant plus, Kate se courba, penchant la tête en avant pour venir mordre l'épaule de Rick. C'en était trop, elle n'allait pas tenir longtemps. Castle quant à lui revint s'approprier la bouche de Kate qui etouffa un nouveau gemissement de plaisir sur sa bouche.

Sa main droite lâcha les hanches de Rick, et s'imisca entre les deux corps pour atteindre le bas de pijama de son amant. passant ses doigts fin sur l'elastique de ce dernier, elle appliqua quelques légères carresses, presque imperceptibles, venant chatouiller sa peau, avant de finalement passer sa main complètement, sous la ceinture du pantalon...Bien qu'il avait été evident depuis le début que Castle semblait la désirer tout autant qu'elle le désirait lui, elle ne put retenir un hoquet de surprise, mêler à de la satisfaction lorsqu'elle prit connaissance de la rudesse de ses partie génitales (restons polis Smile). Castle sembla lui même surpris de la situation vu qu'il cessa de l'embrasser au meme instant, ce qui permit à Kate d'arborer le plus malicieux des sourires avant de se mordre la lèvre d'impatience et de lui demander


- Dis-moi une chose, avant que je ne continue ce que je m'apprête a faire là... : On reste là, ou...on est censé faire ça dans ta chambre ??

Question plus ou moins claire, mais qui amenait à une déclaration officielle : Kate avait bien l'intention de coucher avec son ecrivain ce soir. Elle ne voulait plus reculer, et en lui demandant ou est-ce que la soirée devait se terminé, elle venait de faire comprendre à Castle qu'elle resterait là cette nuit.

L'enveloppant toujours de ses jambes, et attendant sa réponse, Kate ne voulut pas perdre de temps et commeça à masser "le petit frere de Castle (alias RickyKinky, comme Kate l'aura si bien surnommé dans le futur lol) et rendre à Castle, la meme torture de plaisir qu'il venait de lui infliger quelques secondes plus tôt




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castle
Invité


MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Lun 21 Mai - 11:42

    - Dis-moi une chose, avant que je ne continue ce que je m'apprête a faire là... : On reste là, ou...on est censé faire ça dans ta chambre ??

    J'allais lui répondre mais a la place d'une phrase comprenant un verbe, un adjectif et tout le reste ce fut un râle de pur plaisir qui passa la frontière de mes lèvres. En effet Kate venait d'empoigner gorgée de sang. Je fermais les yeux pour pouvoir mieux profiter des douces caresse de mon amnate. A chaque mouvement de sa mains sur mon intimiter je poussais des gémissements de plaisir.
    Au bout d'un moment je pris son poigné pour arrêter cette douce torture. Je sentait que si elle continuer comme sa le point de non retours allait être dépasser et je ne voulais pas que notre premier fois ce passe comme cela sur un cannapé en plein milieux de mon salon.

    Je glissa mes mains dans son dos et les possa sur son fessier et me lever tout en portant dans les bras la femme que j'aimais plus que tout. A mon mouvement Kate lacha un cris de surprise tout en ressérant ces cuisses autour de mes hanches. Une fois que je fus bien stabiliser sur mes jambres je capturais les lèvres de Beckett dans un baiser remplir d'amour et de désir. Tout en serrant Kate dans mes bars je pris la direction de ma chambre qui se trouvait a coter de mon sanctuaire.

    Durant le court laps de temps qu'il me fallu pour rejoindre ma chambre, ma muse continua a me torturer en embrassant mon torse et mon cou avidement. Emporter par le plaisir de ces carresses je faillit nous faire tomber plusieurs fois. Sentant mon désir devenir incontrolable je pousa un grognement puis ouvrit la porte de ma chambre d'un grand coup de pieds. Une fois dans celle ci je me retourna et plaqua Kate contre le porte nous enfermant ainsie dans ma chambre. J'approcha ma bouche d'un des ces oreilles et lui dit dans un chuchotement sensuel :


    - Vous aller payais pour ces tortures Miss Beckett.

    Je décolas ensuite Kate de la porte pour l'emmener au grnad lit qui se trouvait au milieux de la piéces. Une fois le lit atteint je me pencha en avant et déposa tout en douceur ma muse. Je resta un moment debout, la regardant a demi-nu, s'offrant sans pudeur a mon désir. Je tendis ma main droite vers sa poitrine et la carressa doucement tout en disant :


    - Tu es tellement belle.

    Je m'installa dans le lit a ces coter et tout en carresant son corps de déesse je l'observa. Elle était encore plus belle que d'habitude avec ce masque mélangeant plaisir et désir. Sentant mon petit frère se manifester a nouveaux, je me rapprocha de Kate pour aller ensuite me loger entre ces longues jambes. Je capturé ces lèvres, dont j'étais devenue accro, et tout en l'embrassant je vis descendre une des mes mains sur son corps. Une fois mon but attient, sa cienture, je me releva et défis la bande de cuir qui permettait a son pantalon de rester en place sur hanches bien définis. Une fois la cienture enlever je m'attaqua au boutons pour finir par la braquette de son jeans.

    Tout en décendant son jeans j'embrassait chaque partit de peau qui était désormais a découverts. Comme je l'avais imaginé ces jambes était ferme tout en restant douce au toucher de mes lévres. Une fois le jeans a terre le remontais sur le corps de mon amante tout en embrassant, mordillant et léchant l'intérieur de ces jambes. Je fus stopper dans ma tache par un morceaux de tissu qui portait le nom de culotte. Je pris entre mon index et mon pouce l'élastqiue de cette dernière et relevais la tête pour plongeait mon regards dans le sien lui demandant ainsie l'autorisation de contiuer.




[H.S: je m'excuse d'avance pour les fautes d'hortographes mais j'ai pas eu le temps de corriger ]
Revenir en haut Aller en bas
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Lun 28 Mai - 20:40

Alors que Kate venait à peine de questionner Rick sur la suite des évènements, elle se sentit quitter soudainement le canapé, fermement soulevée par l'ecrivain. Resserrant ses jambes autour des hanches de Rick, Kate entoura également son cou de ses bras, dévorant sa bouche en réponse au baiser prodigué par l'homme qu'elle aimait. A bout de souffle, le coeur s'accélérant au rythme des évènements, Kate se demandait comment elle faisait pour ne pas s'évanouir en cet instant. La passion qui l'envahissait était trop forte, l'envie la submergeait, et elle ne parierait pas sur sa patience, lorsque le moment arriverait.
Quittant la bouche de son partenaire, Kate plongea sa tête dans le cou de son amant, et continuait de le dévorer, alors que ce dernier entamait sa marche qui les mèneraient à la chambre. Une fois à l'intérieur, Kate laissa échappement un gemissement lorsqu'elle sentit son corps se plaquer vivement contre la porte, et le corps de Rick se presser contre le sien. Heureusement qu'il la portait pensait-elle, ses jambes n'aurait jamais pu la tenir jusqu'ici. Tremblante de désir, elle frissonna lorsque Rick effleura son oreille de son souffle chaud


- Vous aller payais pour ces tortures Miss Beckett.


Cette phrase eut don de la fait rire, s'amusant gaiement de cette remarque, et le mettant ainsi au défi de tenir parole. Elle fixa les yeux de son partenaire, et se mit à lui sourire malicieusement, mélant amour et désir. Elle ne put s'empêcher de se mordre la lèvre inférieure à l'entente de ses mots, savourant avec anticipation ce que Castle allait lui réserver.

Son dos quitta la porte pour venir rencontrer quelques chose de plus doux, de plus moelleux : le lit. De nombreuses fois, elle avait imaginer la chambre de l'ecrivain, De nombreuses fois elle s'était mis en tête, qu'un jour, elle aurait la possibilité de découvrir son antre. Elle s'était d'ailleurs souvent dit que le jour ou cela arriverait, elle serait sans doute en admiration face à la déco, qu'elle imaginait certes masculine, mais avec beaucoup de goût. Et maintenant ?!...maintenant, elle se fichait totalement de la déco, tout ce qui l'importait, c'était l'homme qui y dormait habituellement ; tout ce qui l'importait c'était le corps de ce dernier, sa présence, sa chaleur, le désir qu'il lui faisait ressentir rien qu'en la regardant. Alors qu'un des mains de l'ecrivain carressait sa poitrine, Kate ferma les yeux, rejetant légèrement la tête en arrière contre le matelas, et ne put s'empêcher une nouvelle fois de sourire, lorsqu'elle entendit ces mots :


- Tu es tellement belle

Quatres mots, et la voilà au paradis. Beaucoup d'homme s'était lancé dans ses belles paroles, durant leurs ébats amoureux...Josh, Will, James, Bill, Edouard, Phillipe, John, Victor; il valait mieux arrêter de les compter, ça n'avait plus d'importance. toujours est-il que chacun avait prononcé ses mots, mais auun ne les avait dit avec autant d'impact pour Kate. Ce n'était que ce soir que tout prenait un sens.

Elle sentit ensuite Castle venir se positionner entre ses jambes, et elle ressentait à nouveau la chaleur de son corps contre le sien. Sa main vint descendre plus bas pour venir la débarasser de la ceinture de son jean, lui même l'abandonnant au bon vouloir de Rick qui la déshabillait avec lenteur.

Kate rouvrit les yeux et le regarda faire, se mordant une nouvelle fois la lèvre à mesure qu'il remontait, sa bouche se posant ci et là, sur ses jambes, ses cuisses, morddillant sa peau...Kate ne savait plus si elle devait apprécier le moment, ou se sentir frustrée de la situation. Elle le désirait, le voulait, ici et maintenant, corps et âmes. Les mains de Rick vinrent se poser sur l'elastique de son sous-vêtement, et attendait apparemment une autorisation pour continuer. Kate le fixa intensément, et d'un air de représaille elle lui lança, la voix plus rauque que jamais :

- Rick, si tu ne te dépèche pas maintenant, je sens que je vais commetre un meurtre. Et c'est pas sur un lit que ton corps aura le plaisir de s'allonger demain matin, mais sur la table d'autopsie de Lanie.


C'était une façon comme une autre de donner son consentement...c'était un "accord à la Beckett" ! Kate souleva alors le bassin, aidant Castle à lui retirer le dernier tissu qu'il la recrouvrait, et une fois complètement nue, Kate ne laissa pas le temps à Rick de s'y faire qu'elle se redressa, s'asseyant légèrement, pour venir aggripper le pantalon de l'ecrivain, son sous-vêtement avec, pour le retirer avec définitivement moins de patience que son partenaire.

Elle laissa Castle se débarasser de ses affaires, vu qu'elle n'était pas à même de pouvoir lui retirer complètement, vu leur position. Et une fois lui même nu, Kate s'accorda un instant "reluquage" intense, sans tenter de se cacher, la vue que l'ecrivain lui offrait la laissant encore plus impatiente que jamais.


Elle tendit alors les bras vers l'ecrivain, lui aggrippant le cou et le tirant vers elle pour le forcer à venir s'allonger sur elle. Kate sentait le poids de Rick sur son corps et poussa un soupir de soulagement, retrouvant ainsi la sécurité, la chaleur, le confort, sous lui.
Posant ensuite ses deux mains sur le visage de l'ecrivain, Kate s'empara de ses lèvres dans un baiser calme mais rempli de désir, puis, le regardant dans les yeux, elle lui murmura :

- Je peux plus attendre Rick...J'ai envie...maintenant !!


Elle se mit à lui sourire, et ouvrit un peu plus l'espace entre ses jambes, lui permettant un meilleur accès, et lui faisant ainsi comprendre qu'elle avait le besoin vitale de la sentir en elle, sans ménagement, les quatres années passées à se tourner autour valant facilement tous les préliminaires du monde. et puis, au train ou allaient les choses, Kate était plus que prête à le recevoir, le désir l'ayant consumer depuis pas mal de temps maintenant.




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castle
Invité


MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Lun 28 Mai - 21:27

    - Je peux plus attendre Rick … j'ai envie ...maintenant !!

    Tous en me disant cela Kate m'envoya un spécial Beckett qui fit faire des looping a mon estomac. Remarquant qu'elle avait élargie l'espace qui se trouvait entre ces jambes pour me faire plus de place je poussait un soupir de plaisir.
    Je m’installa plus confortable entre ces cuisses et m'appuya sur mes avant bras permettant a mon visage de se trouvait au niveaux de son oreille droite
    .

    - Si tu savais depuis le temps que j'attendais le jour ou tu me dirais enfin cette phrase.

    Je lui déposa un doux baiser juste en dessous de son oreille et me mit a genoux, tendant le bras vers ma table de nuit. Une fois le tiroir en main je tira ce dernier pour pouvoir ensuite plonger ma main a l'intérieur et en sortir un préservatif. Je porta l'enveloppe du préservatif a ma bouche et tout en déchirant celui ci avec mes dents j’envoyai a Kate un regards taquin. Une fois le préservatif installer je me recouchais sur mon amour, m'appuyant un peu sur mes avant bras pour éviter de l'écrasait sous mon poids et tout en la regardant droit dans les yeux je la pénétra en douceur évitant ainsi de lui faire du mal. Une fois que je fus tout entier en elle je ferma les yeux et poussa un râle de pur plaisir.

    - Oh mon dieu, Kate ! C'est si bon !

    Je restais un moment sans bouger permettant a Kate de s'habituer a ma présence en elle mais aussi cela me permit de me reprendre, je voulais que notre moment sois inoubliable et qu'il puisse durée le plus longtemps possible. Au bout d'un moment ma Muse me signala que je pouvais bouger en donnant un coup de basin tout en poussant un gémissement des plus sensuel. Je pris donc appuie sur mes avant bras et entama un mouvement de vas et vient doux et tendre a la fois.

    Je ne pouvais retenir des râles de plaisir depuis le temps que je rêvais de pouvoir faire l'amour a cette femme qui m'avait voler mon cœur au premier regard. Au fur et a mesure de mes vas et vient en elle je sentit Kate se tendre et poussait des gémissement de plus en plus fort. J'adorais les bruit qu'elle pouvait sortit lors de ces moments même si c'était seulement la premier fois qui les entendais . Je savais dort et déjà qu'elle serait désormais la seul qui aura le droit de partager mon lit et ma vie, elle était la reine de mon cœur, la gardienne de mon âme. Désormais je n'était plus qu'un pantin entre ces mains.

    Sentant un boule de plaisir prendre naissance a niveau de mes riens je pris les jambes de Kate et la força a les entouraient autour de mes hanches. Une fois cela fait je me campa bien sur mes avant bras et tout en regardant ma reine droit dans les yeux je lui dit :


    - Accroche toi !


    Je plongea ma tête dans son cou et accéléra le tempo ou point que les gémissement de Kate se sont transformé en de petit cris, a l'entente de ces sons je plantais mes dents dans son épaule pour dissimuler le plus possible mes propres cris qui devenait de plus en plus puissant. J'allais mourir de plaisir, comment allait je survivre a autant de plaisir d'un seul coup ? C'était inimaginable de ressentir autant de plaisir mais tout ce que je sait c'est que je ne partirais pas tout seul, sa c'était hors de questions. J'allais emmener avec moi ma détectives dans ce monde remplir de plaisir ou l'amour régnait en maitre.
Revenir en haut Aller en bas
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Dim 3 Juin - 11:33

Les choses s’accélèrent des que Kate eut déclaré son envie urgente de sentir Rick en elle. Il n'avait fallu le répéter une deuxième fois, l’écrivain ayant rapidement compris le message.

La jeune détective eut juste le temps que Rick avait pris pour s'emparer d'un préservatif, pour réaliser qu'un tournant important de sa vie allait se jouer. D'ici quelques secondes, il ne serait plus possible de revenir en arrière. Et bizarrement, Kate n'avait pas peur; habituellement elle fuyait les évènement important qui lui faisait prendre une autre chemin, un chemin contraire à celui qu'elle s'était destinée. Mais aujourd'hui, tout était différent...Rick était différent.
Alors qu'elle fixait l’écrivain du regard, ne voulant pas rater une miette de ce qui était en train de se jouer devant elle, elle le senti descendre sur elle, approchant son visage du sien. Alors qu'il s'appuyait sur ses avant-bras, Kate comprit qu'il était temps, et passant une main entre leur deux corps, elle guida Rick, orientant et poussant son intimité dans son entrée...il était enfin en elle. La sensation était grisante, bien plus que d'ordinaire. Ce n'était pas n'importe qui, C'était Richard Castle, c'était son écrivain favori, c'était son meilleur ami, c'était son partenaire, c'était...c'était l'homme de sa vie. Et c'était toute cette symbolique qui rendait l'acte encore plus impressionnant, encore plus magnifique, encore plus libérateur.
Kate avait fermé les yeux pour se délecter du plaisir de sentir Castle en elle, appréciant plus que de raison sa présence, et même surprise par sa largeur. Jamais elle ne s'était senti aussi complète qu'en cet instant. Ils ne bougèrent pas, Kate s’accommodant à la taille de Rick, mais également pour ne pas flancher. Ce trop plein de soulagement, qui venait faire taire 4 années de frustrations, pouvait lui faire perdre pied d'un instant à l'autre.


- Oh mon dieu, Kate ! C'est si bon !

Cette simple phrase arracha un gémissement de plaisir à Kate, qui signalait par cette manifestation, qu'elle était plus que d'accord avec lui. Oh oui, c'était si bon...peut-être même trop alors qu'il n'avait toujours pas bougé. Son cœur tapait contre sa poitrine à une allure qu'elle n'aurait jamais cru possible. Les mains de Kate s'agrippèrent de chaque côté de Rick, sur ses flancs, passant ses bras sous épaules qui le tenait lui-même en traction. Elle voulait qu'il bouge maintenant..d'un coup de bassin, elle lança le top départ, et se mit à gémir par ce simple geste, plus par réflexe sans doute.

Rick commença alors ses va-et-vient, et Kate ne touchait déjà plus terre. Elle ne contrôlait plus, rien, ni ses gémissements, ni ses gestes, ni sa respiration....Ses mains s'accrochait aux omoplates de Rick, puis descendait sur le bas de son dos, au niveau de ses reins. Sa bouche quant à elle, tentait de taire ses gémissements, et venait se poser sur la peau de son compagnon, tantôt sur ses lèvres, tantôt dans son cou, sur son épaules, avant de se mettre à la rechercher d'air. Kate positionna son visage à côté de celui de l’écrivain, lui laissant prendre pleine conscience de l'état dans lequel il la mettait. Elle expirait fortement, sa respiration mêlé a des gémissements toujours un peu plus long, un peu plus prononcés...Elle ne put s'empêcher alors de murmurer son nom, à plusieurs reprise, au creux de son oreille; ainsi il pouvait l'entendre, parce qu'en en cet instant, Kate doutait de sa force...elle n'était même plus sûre d'etre vivante. Tout ce qu'elle savait, c'est que Rick venait de la mener tout droit au paradis et qu'elle n'avait certainement pas envie de redescendre sur terre.

"Castle....Castle...R...Rick...oooh Rick..."sont les seuls mots qu'elle réussissaient à prononcer. Reprenant un peu plus le contrôle de la situation - ou plutôt parce qu'elle en voulait soudain encore plus - les mains de Kate lâcha le dos de Castle et descendirent radicalement sur ses fesses, qu'elle agrippa fermement, aidant ainsi l’écrivain se loger un peu plus profondément en elle et en l'accompagnant dans la force de ses poussées. Kate rejeta alors la tête en arrière, s'appuyant un peu plus contre l'oreiller, et elle se cambra pour facilité les va et vient de Rick. Le plaisir la submergeait, était trop intense..elle était persuadée qu'elle ne tiendrait pas longtemps, qu'elle allait laisse l'extase la gagner beaucoup trop vite. Mais intérieurement elle se suppliait d'attendre, de garder le contrôle, de ne surtout pas se lasser aller trop tôt, il fallait que ça dure, que ça ne s'arrête jamais. Rick lui appartenait en cet instant et elle voulait qu'il lui appartienne à jamais !

Fermant les yeux et se concentrant plus que de raison pour ne pas craquer maintenant, Kate releva la tête pour venir se loger dans le creux de l'épaule de Rick. Elle parsema son cou de baiser, happa sa fine peau, l'aspirant pour y laisser des marques, puis n'y tenant plus -bien trop aider par la force du plaisir qui ne cessait de monter en elle - elle tourna sa tête pour rencontrer l’épaule de l’écrivain et le mordit, pas trop violemment, mais assez pour lui faire comprendre de la puissance de sa presque-jouissance. Elle sentit alors Rick s'emballer : il s'arrêta une fraction de secondes, attrapant les jambes de Kate pour venir les accroché à ses hanches. Kate comprit le message et abandonna les fesses de son compagnon pour venir placer ses mains plus haut, une sur épaule, et l'autre entourant son cou. Ses jambes quant à elle, l'entourait entièrement au niveau des hanches.

- Accroche toi !

Elle rejeta à nouveau sa tête contre l'oreiller laissant ainsi le visage de Rick prendre place dans son cou. le rythme s'accéléra, et les gémissement de Kate ressemblèrent maintenant à des cris, signe qu'elle n'était plus très loin ! Un cri plus prononcé que les autres autorisa soudain Castle à venir planter ses dents contre son épaule, comme Kate l'avait fait un peu plus tôt, ce qui eut le don d'emmener Kate encore plus loin dans son ascension vers le septième ciel. Sentant Rick dissimuler ses propres cris, Kate avait envie de sourire, et laissa son cœur exploser en elle. elle lâcha le crâne de l’écrivain pour poser ses deux mains sur les haut du dos de Rick. Et dans un ultime geste de folie passionnelle, elle planta ses ongles dans la fine peau de son compagnon, et lui griffa le dos, laissant des marques rouges, symétriques, sur chaque omoplates.

- Oh mon dieu, Castle.. Cas...Rick...je crois que..que je vais...OH MON DIEU !

Dans un dernier cri Kate appela son amant, et se laissa enfin aller : ses muscles internes vinrent se resserrer autour de Castle qui venait lui-même d'entamer sa dernière poussée, sans doute aidé par la contraction des muscles de la jeune femme. Un dernier mouvement de bassin de Kate vint terminer leur ébat, et Castle se laissa tomber sous Kate, pour son plus grand bonheur à elle. Son corps lourd sur le sien, c'était comme un bouclier de protection : elle se sentait en sécurité, avec lui, sous lui...Elle l'entoura de ses bras, posant une main sur la tête de Castle et se mêlant a ses cheveux. Reprenant sa respiration, elle colla sa joue sur le front de Rick, puis tourna la tête pour venir lui poser un baiser sur le front, puis un deuxième, avant d'y recoller à nouveau sa joue.

Épuisée, mais ravie, elle savait ou était sa place à présent, ou elle avait envie d’être, et ou elle devait rester. Son cœur était pris, son âme aussi....




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madison Queller
le poux laid

avatar
Messages : 409
Reputation : 203
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 30
Localisation : Washington DC

Qui est tu?
Relations: Kate Beckett
Metier/Etudes: Gerante du Q3
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Sam 16 Fév - 17:02

Sujet fini



Badass!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT]

Revenir en haut Aller en bas
 

Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Chose promise, chose dûe [Beldura, me mp si vous voulez rejoindre ^^]
» Si il suffisait qu'on s'aime... [PV Cielou']
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]
» Y a-t-il quelque chose qui puisse valoir ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Overworld :: Archives :: » Le passé-

(c) Overworld RPG | Reproduction Interdite !