Partagez | 
 

 Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Dim 25 Mar - 18:32

Kate était rentré chez elle après une longue journée de travail, épuisée, mais soulagée...A peine avait-elle franchi le pas de son appartement qu'elle souriait, les yeux rivés sur son canapé, qui avait l'air de lui tendre les bras. Elle verrouilla sa porte, et déposa les clés dans le vide poche de la console de l'entrée, puis se débarrassa de son manteau pour le jeter sur le fauteuil juste à côté. Elle fit quelques pas dans son salon, passant devant la cuisine, et contourna la table basse pour venir s'affaler sur le canapé.

C'est dans un long soupir de contentement que Kate ferma les yeux un instant et profita du silence qui l'entourait...Que c'était bon de rentrer...
Elle laissa passer 5 bonnes minutes dans le silence, cogitant sur pas mal de choses, revoyant quelques brides de son enquête, tentant de répondre à quelques questions laissé en suspens...avant de réaliser qu'il fallait réellement qu'elle décroche. C'est dingue ça : elle quitte le boulot, rentre chez elle dans l'unique but de fuir cette enquête, et une fois chez elle ?! Elle y pense encore et continuer inconsciemment de bosser. Il fallait véritablement que tout ça s'arrête. Elle n'avait pas de vie !!! Finalement, seule dans son appartement, le silence environnant, elle commençait à manquer d'air. Cette solitude la pesait de plus en plus...il allait vraiment falloir qu'elle pense à prendre un chien.

Cette dernière penser la ramena à Royal, le bravo labrador qu'elle avait gardé...avec Castle. Castle.....Castle....et voilà ! Après avoir pensé au boulot, qu'est-ce qu'elle finissait toujours pas faire ?! Penser à Castle. Cette constance devenait ridicule. Et puis d'ailleurs, Castle, elle ne le voyait pas beaucoup ces temps-ci... L'enquête qui la liait au FBI et au Jefferson, et la tournée de promo de l'écrivain, avait finalement eu raison de cette soudaine distance entre eux...

En repensant à ça, Kate se souvenu soudain de l'appel qu'elle avait passé à Castle la semaine dernière...elle lui avait radicalement raccroché au nez, sans le vouloir. Et elle lui avait dit qu'elle le rappellerait mais ne l'avait toujours pas fait. Elle imaginait déjà le pire : Castle lui faisant la tête pour avoir osé lui refaire le coup du silence radio pendant plusieurs jours....Bon, OK, ça n'avait rien a voir avec les 3 mois d'absence, sans donner nouvelles...mais une semaine, c'était déjà trop. Pour lui, comme pour elle d'ailleurs.

Kate, prise d'une élan se leva alors de son canapé pour retourner dans l'entrée et chercher son portable dans la poche de son manteau. une fois en main, elle fit le chemin retour, et se réinstalla dans le sofa, elle appuya sur le bouton raccourci attribué à Richard Castle, puis attendant que la tonalité se fasse, Kate se pencha en avant pour atteindre la fermeture de ses bottes. Elle commença a les retirer quand la tonalité retentit...Elle espérait maintenant que Castle serait disponible, sans doute chez lui, et qu'il ne lui ferait pas la tête...




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castle
Invité


MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Dim 1 Avr - 10:21

    J'étais affalé sur mon canapé, en pyjama a regarder la télévisions. Depuis une semaine je ressemblais a une pauvre loque assis devant sa télévision. Cela faisait une semaine que j'avais finit ma tournée mais je n'était toujours pas revenu au poste de police pour plusieurs raisons. La première c'est que l'on n'avait pas besoin de moi puisque l'équipe était sur une enquête avec le FBI et la deuxième c'était que j'avais été refroidit a cause de l'appel de Beckett la semaine dernière. Depuis cet appel je me posais plein de questions sur notre partenariat et nos sentiments. Pour moi il n'y avait pas de doutes, j'étais fou amoureux de cette femme mais quand il s'agit des sentiments de ma muse je ne savais pas sur quel pieds danser.

    Je poussais un grognement de frustration et me levais en direction de ma collection de DVD. Il fallait que je me change les idées et au plus vite. Je restais un moment, planté devant mes DVD's pour savoir le quel j'allais regarder. J'écartais tout de suite les star wars car je les avaient vus la veille. C'est justement en les écartant qu'un DVD attira mon attention, il s'agissait d'un film de Tim Burton que j'adorais particulièrement et que je n'avais pas vu depuis un moment. J'adorais ce film, d'une il y avait de bon acteur qui y jouaient dedans. Jonny Deep et Freddie Highmore qui avaient beaucoup de talent pour leurs ages, je trouvais. C'est donc sans hésitations que je pris « Charlie et la Chocolaterie » et le mit dans mon lecteur DVD.

    Cela faisait plus d'une heure que je regardais mon film tout en rigolant du comportement de Willy Wonka, c'était mon personnage préféré dans ce film. J'adorais son coté excentrique et pour vous avouer j'adorais aussi sa tenue. J'étais justement en train de rigoler d'une de ses gamelles qu'il se prenait a cause de son ascenseur de verre quand mon portable se mit a sonner.

    - Oh mais c'est pas vrai ! Au meilleur moment.

    Je mis mon film en pause puis me lever de mon canapé en direction de ma cuisine dans laquelle se trouvait mon portable. Je le pris en main et décrocher sans faire attention au correspondant.

    - Castle !
Revenir en haut Aller en bas
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Dim 1 Avr - 15:56

Sans savoir réellement pour quoi, Kate stressait à chaque tonalité qui se faisait entendre. Sans doute le fait que ne pas avoir vu Castle depuis une semaine, la poussait à imaginer qu'il n'avait pas été perturbé par le changement situation. Peut-être que le fait de venir au commissariat allait le lasser et qu'il avait trouvé de nouvelle préoccupation.

Alors qu'elle entendit le cliquetis qui annonçait que le correspondait, Kate sentit son souffle se coupé, et son coeur de serré. Le Ton de Castle était limite énervé, et elle se demandait si il était en colère de savoir que c'est elle qui l'appelait. Prenant son courage à deux mains, Kate s'annonça :

- Bonsoir Castle...Je...Je vous dérange ?!

Kate ne savait pas trop pourquoi elle appelait en fait. Comment devait-elle démarrer la conversation...peut-être en commençant par s'excuser ?

- Je sais que je vous appelle peut-être un peu tard, vous deviez sans doute vous apprêtez à manger, mais...enfin, je viens de rentrer et je...je vous avais promis de vous rappeler alors...

Est-ce qu'elle avait vraiment dit ce qu'elle envie de dire ? non pas vraiment...non, ce qu'elle aurait du dire c'était "vous me manquez, ne plus vous voir ça me déchire le coeur"...Mais bon, c'était toujours mieux que rien.






I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castle
Invité


MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Sam 7 Avr - 18:40

    Mon souffle se coupa dés que j'entendis la voix de Kate. J'avais penser a plein de personne qui aurais pue [ndc : ça sent si mauvais de téléphoner?] m'appeler si tard, Alexis, mère et voir même M.Smith mais pas du tout a Beckett. Il faut dire que sa fessait [ndc: wiii frappe moi! méchant garçon ^^]longtemps que l'on ne c'était pas vus et puis la dernier fois que l'on c'était parler au téléphone elle m'avait raccrocher au nez sans répondre a ma questions. Non mais vous y croyez vous ! Pour la premier fois que j'avais pris mon courage a deux mains pour l'inviter a dîner elle m'avait raccrocher a nez. Non franchement la vie est, des fois, trop dure avec moi. Je fus sortit de mes sombres pensées par la voix de ma muse.

    - Je sais que je vous appelle peut-être un peu tard, vous deviez sans doute vous apprêtez à manger, mais...enfin, je viens de rentrer et je...je vous avais promis de vous rappeler alors...

    Je mis un moment a lui répondre. D'un coter j'étais heureux qu'elle y est penser et de l'autre j'étais encore en colère contre elle. J'étais en colère parce que elle m'avais raccrocher au nez et parce que elle m'avais fait poiroter pendant plus d'une semaine avant de me rappeler. Mais plus j'y réfléchissais et plus je remarquais que c’était la joie qui gagner. Je pris donc une grande inspiration et me lança en espérant garder une voix neutre.

    - Non ne vous en faites pas, il n'est pas si tard et puis je n'étais pas sur le point de manger. En parlant de manger il vaudrais que je me donne un coup de pied au derrière pour me préparez un bon repas.

    J'avais tenter un pointe d'humour pour essayer de détendre l’atmosphère mais cela semblait tomber a l'eau. Pendant un moment le silence régna entre nous deux et cela ne me plaisait pas, d'habitude nous pouvions parlez pendant des heures de tout et de rien mais la il me semblait qu'un foser c'était former entre nous deux.

    - Que puis je pour vous Lieutenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Sam 7 Avr - 19:50

Une boule au ventre s'était formé dans son estomac sans qu'elle ne puisse savoir pourquoi. Le téléphone calé entre son épaule et son oreille, Kate porta une de ses mains à ses lèvres, semblant vouloir se ronger les ongles par le stress qu'elle ressentait en cet instant.
Quelque chose avait changé...l'atmosphère avait changé entre lui et elle, et Kate n'aimait pas ça du tout.

Pourtant, Castle n'avait pas l'air de se montrer glacial, bien au contraire. Mais elle ne pouvait être sûre à 100 % qu'il ne lui en voulait pas; il avait le don de ne rien laisser paraître, elle le savait. Combien de fois avait-il tenter de lui faire croire qu'il allait bien quand ça n'allait pas ? Dans ce genre de moment, il suffisait que Kate le sonde du regard un instant pour comprendre son manège et se rendre compte qu'il donnait le change...D'ailleurs, c'est la raison pour laquelle, en cet instant, elle était incapable de savoir si il était en colère ou non : elle ne le voyait pas. Elle n'entendait que sa voix.

Pendant son instant de réflexion, Castle venait de lui assurer qu'elle ne l'avait pas déranger pendant le dîner, il venait même de lui dire qu'il n'avait toujours pas manger. A croire qu'elle venait de lui rappeler que le mot "dîner" existait.


Et, alors qu'il venait de lui demander pourquoi elle appelait, Kate eut une idée : il fallait qu'elle le voit, qu'elle sache si il lui en voulait de ce long mutisme ou elle n'avait pas donné de nouvelles...et elle devait revoir son comportement face à cette invitation à dîner. Alors, après un moment de silence, elle lui répondit :

- Oh euh..eh bien je venais aux nouvelles. Mais je suis en train de me dire que, vu que vous n'avez pas mangé, et que...moi non plus, je pourrait peut-être vous proposez de partager un dîner ?

A peine eut-elle finit sa phrase, qu'elle ne fut pas satisfaite de la manière dont elle avait fait sa proposition...Elle ne laissa donc pas le temps à Castle de répondre que, déjà elle se reprenait :

- En fait euh..la dernière qu'on s'est eu au téléphone, vous m'aviez demandé si j'accepterais de dîner avec vous dans la semaine...et je me rend compte que, non seulement j'ai pas pris le temps de vous répondre, mais qu'en plus de ça, je vous ai fait patienter plus d'une semaine, et j'ai donc loupé votre invitation.

Elle ne savait pas si c'était mieux que sa précédente phrase, mais ça avait le mérite de sous-entendre des excuses...en espérant bien évidemment que Castle les comprenne et les accepte.

Un nouveau silence se fit entendre, et Kate n'y tenant plus, ajouta :


- Castle ?...je crois que je suis en train de me faire pardonner là. Reste à savoir si...vous acceptez que je le fasse ?

Se rongeant un peu plus l'ongle de son pouce, Kate attendait, avec une légère impatience contenue tant bien que mal, que Castle lui réponde avec un peu de positif...




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castle
Invité


MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Dim 8 Avr - 18:57

    Je fus un peux surprit que ce sois Kate qui lança le sujet « partager un dîner » alors que la dernière fois cela ne lui avait pas semblait lui plaire énormément. J'étais donc sur le point de lui répondre quand elle parla de nouveaux. A l'entente de cette dernier phrase je faillis lâcher mon portable de surprise, décidément aujourd'hui Kate Beckett était pleine de surprises. Non seulement elle admettait qu'elle ne m'avait pas répondue mais en plus elle semblait s'excuser de l’attente. Suite a cela une bataille rangeait (ndc : je comprends pas ce que ça veux dire) éclata dans ma tête, d'un coter je voulais profiter de cette instant pour renouveler mon invitation et de l'autre je voulais me venger. Je voulais lui faire le même coup qu'elle m'avait fait, lui raccrocher au nez et retourner a mon film qui était toujours sur pause. Au début le coter qui avait l'avantage était celui qui voulait a nouveaux tenter le coup mais cette idée fut vite repousser au souvenir de douleur qui avait élu domicile dans mon cœur depuis une semaines. J'en étais la de mes pensées quand la voix de Kate retentit a nouveaux dans mon téléphone portable.

    - Castle ?...je crois que je suis en train de me faire pardonner là. Reste à savoir si...vous acceptez que je le fasse ?

    Je me retins de justesse de lui crier dessus que si elle avait voulue ce faire pardonner elle avait eu toute une semaine pour le faire et que c'était juste parce que mademoiselle se sentais seule que d'un seul coup elle se rappelait de mon existence sur terre. Je soufflais un bon coup pour me calmer tout en réfléchissant a la réponse que j'allais lui donner. Je sais c'est très puéril de ma part et pas du tout mon style mais j'avais vraiment envie de me vengeait c'est donc sans surprise que je lui répondis.

    - Écoutez Beckett c'est vraiment sympa de votre part d'avoir penser a moi mais je dois vous laisser, ma télévision n'est pas d'humeur. Je vous rappelle plus tard ?!

    Je conclu par un salut avant de raccrocher vite fait l'empêchant ainsi de me répondre. Je sais, je sais ! C'était vraiment pas cool de ma part de lui avoir sortit la même phrase qu'elle m'avait sortit il y a une semaine. Mais chez les Castle la vengeance et un plat qui se mange froid voir même très froid.


Dernière édition par Richard Castle le Dim 8 Avr - 21:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Dim 8 Avr - 21:26

Kate n'avait pas eu le temps de réagir. Elle recevait la réponse de Castle de plein fouet, et même si elle avait voulu lui répondre, elle n'en aurait pas eu l'occasion. La réponse de Castle suffisait à la conforter dans une seule et unique conclusion : Il lui en voulait.

Alors qu'elle entendait le bip de fin de conversation téléphonique, retentirent dans son combiné, Kate, comme au ralenti, raccrocha encore sonnée par ce qu'il venait de se passer.

"Beckett"...il l'avait appelé "Beckett". Il l'avait pourtant habitué à plus de familiarité ces derniers temps, et ce n'était pas pour lui déplaire à elle...Elle y avait pris goût, et même beaucoup trop. Ce "Beckett" lui paraissait maintenant tellement glaciale, bien loin des nombreux "Kate" qui lui gratifiait ces derniers temps, et qui résonnait en elle comme une douce mélodie. Oh oui, c'était sur ! il lui en voulait réellement.

Kate se leva de son canapé et entama les cents pas dans son salon, se rongeant les ongles de plus belle, tentant de puiser en elle la moindre solution qui pouvait lui permettre de revenir en arrière. Elle s'en voulait maintenant, se répugnait même. Elle avait eu sa chance...de nombreuses fois ! Elle avait tout gâcher et s'en rendait compte bien trop tard.

Elle avait envie de hurler, de crier son mécontentement, de pleurer sa peine...mais elle savait qu'elle n'en avait pas le droit. Ce qu'il se passait, était tout simplement de sa faute. Elle aurait du réagir bien plus tôt...Mais que faire véritablement ? Elle avait bosser toute la semaine, s'était tuée au travail pour combler de le manque fait par l'absence de Castle. Elle voulait prouver à Gates, ainsi qu'à elle-même, qu'elle n'avait rien perdu de son intuition, de son talent de flic. Elle voulait prouver que Castle lui était nécessaire, bien evidemment, mais qu'il ne lui était pas indispensable.

Depuis qu'il avait fait apparition dans sa vie, elle devait faire preuve de coopération, elle devait travailler main la main avec l'ecrivain, que ca lui plaise ou non ...et puis, le temps avait passé, et sa présence avait été plus que gratifiante ensemble ils étaient instoppable, prenant tous les risques, résolvant toutes les affaires avec brio... Mais qu'en était-il de son ancienne vie ? quand était-il de sa partie en solo ? A l'epoque, elle n'aurait jamais douté de son aptitude au travail..mais ces derniers temps, elle se demandait si sans Castle, elle aurait pu abbatre autant de travail. Elle se demandait si sans lui, elle aurait arrêter autant de meurtrier, si elle aurait fait les bons choix. Au final, elle était persuadé que la présence de Castle lui était indispensable...et ça lui avait fait peur.

Alors, le jour ou Gates avait souhaité lui parlé, alors que Kate était au téléphone avec Rick, Beckett avait du raccroché sentant que ce qu'il allait se passer dans le bureau du capitaine n'allait pas être une partie de plaisir. Et elle n'avait pas eu tort : Gates lui avait fait comprendre que la pression était de la partie avec le FBI sur leur dos, et qu'il fallait faire preuve de professionnalisme. Il fallait donc du résultat, et que ce serait justement le moment pour Beckett, de lui prouver qu'elle était une bonne flic, avec ou sans Castle...Alors Kate avait été mise au défi, et s'était que cette situation serait également un bon moyen pour elle de se prouver que Castle était nécessaire, mais pas vitale.

Car si elle pouvait prouvé ce fait, alors Beckett pourrait aller de l'avant ! Elle n'aurait plus à craindre de tout gâcher si jamais elle se jetait à l'eau avec lui, et tentait sa chance ?? car si jamais elle tentait quoique ce soit avec Castle, peut-être qu'il ne sentirait plus l'envie de continuer de travailler avec elle, car après tout ils auraient d'autre moyen d’être ensemble...et si il ne venait plus, alors Beckett devrait travailler à nouveau en solo...et s'en montrer à la hauteur.

Elle avait donc pris de la distance avec l'ecrivain, et maintenant elle le regrettait. Elle arrêta son enième tour au milieu de salon, s'immobilisa en fixant un point fictif dans son appartement. il fallait réagir, il était temps !!! elle avait trop attendu, il fallait qu'elle lui dise, qu'elle avoue se souvenir de la fameuse révélation de l'ecrivain alors qu'elle venait de se faire tirer dessus.

Kate posa son regard sur sa table basse, fixant le téléphone qu'elle avait raccrocher plus tôt.


** Non, pas par téléphone...pas comme ça...il faut que tu le vois **

Il fallait qu'elle le voit, ça, c'était vitale !!!. Elle se prépara donc, s'assurant de reprendre son portable, son manteau ses clés, et claqua la porte de son appartement..direction le loft de Castle.

Il lui fallut une bonne vingtaine de minutes avant d'arriver dans le quartier de l'écrivain. Elle se gara en face de l'immeuble, et croisa le gardien de l'immeuble qui avait maintenant l'habitude de la voir débarquer à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit...Il la salua galamment, tout en la questionnant :


- Bonsoir Mademoiselle Beckett, ca faisait longtemps qu'on ne vous avait pas vu...vous allez une nouvelle fois cherché votre partenaire pour combattre le crime ?

il avait utilisé le mot partenaire, parce cet homme savait à quel point Mr Castle aimait cette idée. Le gratifiant d'un sourire, Kate lui répondit, une légère angoisse tatoué sur le visage.

- Non Hector, cette fois-ci, c'est pour des raisons personnelles...il n'est pas sortit n'est-ce pas ?

- Pas que je sache...Passez une bonne soirée alors, et bon courage. avait-il dit, voyant bien au travers de la tête de la jeune flic que quelque chose d'important allait se produire.

- Merci, il m'en faut.... avait-elle dit, en prenant sa route en direction des ascenseurs.

Quelques minutes plus tard, elle se trouvait en face de la porte d'entrée de Castle. Sa panique la gagna à nouveau, ses mains étaient tremblante, son regard traduisant l'inquiétude...Elle ne pouvait pas reculer, il fallait qu'elle se bouge, qu'elle fassent le nécessaire. Dans un moment de folie - ou de lucidité, elle ne savait pas trop - Kate frappa à la porte. Elle inspira profondément, espérant que Castle accepterait de lui parlé...au mieux elle ne lui laisserait pas le choix.
Elle entendit ses pas résonné de l'autre côté de la porte. Castle fit osn apparition la porte grande ouverte. Après un moment de silence, ou tous les deux se regardèrent, Kate prit son courage à deux mains, et se lança :


- il faut qu'on parle......................s'il vous plait.




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castle
Invité


MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Dim 8 Avr - 22:28

    Après avoir raccrocher est poser mon portable sur le bard de la cuisine je retournais a mon canapé tout en traînant des pieds. Je ne pensais pas que répondre comme cela a Kate me ferais aussi mal, je me dégoutter. Non mais franchement qu'est ce qui m'avait pris de lui répondre comme sa, certes j'étais en colère contre elle mais ce n'était pas un raison, j'aurais pue (ndc : ouh ça sent mauvais ^^) me venger autrement comme … Comme mettre du sel dans son café ou lui pourrir ces journées avec de mauvaises blagues sa au moins sa me ressemblait plus. Bref, une fois arriver a mon canapé je m'écroulais dans celui ci tout en poussant un soupir de désespoir . Maintenant c'était foutu, plus jamais elle voudrait entendre parler de moi d'un coter c'était bien fait pour moi mais bon pendant toute une semaine j'avais était sur les nerfs, me posant des questions tout au long de la journée au sujet de notre partenariat et des sentiments qui entourait celui ci. Il fallait bien que je craque au bout d'un moment, malheureusement pour Kate c'etait tomber sur elle.

    Tout en me giflant mentalement je pris la télécommande de ma télévision et remis le film en marche en espérant que Johnny Deep alias Willy Wonka et son jeune ami arriveront a me changer les idées sinon je étais bien partit pour me taper une nuit blanche a repenser a cette discutions et a me poser des questions.

    Environ vingts minutes plus tard alors que le film était presque finis, des coups retentirent a ma porte. Décidément aujourd'hui on ne me laisser pas tranquille, on ne peut même plus remuer ces idées noir sans être déranger, c'est un comble ! Je poussais un soupir tout en me levant puis je me dirigeais vers ma porte d'entrez. J'étais tellement plonger dans mes sombres penser que j'avais complètement oublier que je me baladais en pyjama, enfin plus exactement en bas de pyjama puisque je dormais tout le temps torse nue. Une fois arriver a ma porte, j'ouvris celle ci grand et me figea.

    Juste devant moi se trouver une Kate anxieuse mais toujours aussi magnifique a mes yeux. Pendant un moment nous nous regardions en silence cherchant a savoir a quoi penser l'autre jusqu'au moment ou Beckett ouvrit la bouche pour me dire qu'il fallait que l'on parle. J'étais en train de réfléchir a ce que j'allais lui répondre quand elle me « supplia ». Suite a cela c'était foutue pour moi, il mettait impossible de lui refuser quelque chose quand elle me le demandait comme sa. Je poussais un soupir et retournais dans mon salon, laissant la porte ouverte pour mettre en pause mon film en espérant pouvoir le finir avant demain et me tournais ensuite vers Kate.

    - Bon, de quoi voulait vous parler ?
Revenir en haut Aller en bas
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Dim 8 Avr - 22:45

Alors ça...c'était pas juste du tout. Kate avait rerouper toutes ces forces, tout son courage pour tenter de lui parler...et voilà qu'il lui rendait la tâche plus difficile en se balladant torse nu ?!!

Bon qu'espérait-elle vraiment ? après tout, elle débarquait chez lui en pleine soirée, sans le prévenir, ca aurait pu être pire...il aurait pu être simplement vêtu d'une serviette de bain lui entourant la taille...Oh, oui ! D'ailleurs il aurait du se trouver en serviette de bain, ça aurait été mieux !


** Non c'est pas mieux, contrôle toi !! **

Kate secoua légèrement la tête, tentant de chasser ses pensées les plus profondes, et suivit du regard Castle, qui s'éloignait vers le salon pour éteindre la télé...Soudain, cette nouvelle sensation de grand froid parcouru l'échine de Kate. Il était tout aussi glaciale qu'au téléphone...à la différence près, qu'il arrivait par contre à lui donner chaud en se présentant ainsi torse nu devant elle (^^)

Kate fit un pas, puis deux, hésitante, et cherchait le moyen d'apaiser la colère de son partenaire. Se triturant les mains, elle tenta une approche :


- Vous êtes en colère...je le sens...et je sais que c'est un réaction normal. Je ...

Elle ne savait pas vraiment comment se lancer. Le plus important, elle ne voulait pas balancer ces révélation brutalement, il fallait d'abord qu'elle arrondissent les angles et qu'elle apaise Castle. Elle s'approcha un peu plus, tentant de ne pas trop fixer son torse, et continua :

- Vous m'en voulez, je le conçois...je mérite votre colère. Mais...je n'imaginais pas que vous puissiez refuser mon pardon. Je commence donc à réaliser l'ampleur du problème...

Kate s'arrêta en plein milieu de la pièce, ne voulant pas brusquer son ami, et lui laisser le choix de rester ou de fuir...il avait après tout le droit de ne pas vouloir pénétrer son bulle de sécurité, celle qu'il avait installer dès le moment ou il s'était éloigner d'elle et qu'il avait regagner son salon...il avait le droit de ne pas la voir s'approcher de lui. Alors elle resta plantée là, et le fixait du mieux qu'elle pouvait du regard, cherchant dans ses yeux bleus, le moindre indice qui permettait de savoir si il était ou non près à la laisser continuer.

- Je ne sais pas quoi vous dire..mise à part que je suis profondément désolée...J'ai été égoïste, j'ai pensé à mon confort, à mon bien, avant de penser que je pourrais vous vexer en agissant de la sorte...

Elle l'implora du regard et tenta une dernière approche :

- Dîtes-moi au moi si le fait de venir vous voir était une erreur, ou si j'ai bien fait de m'acharner ?? dîtes-moi ce que vous attendez de moi, Rick ?




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castle
Invité


MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Dim 8 Avr - 23:32

    En colère ... En colère certes je l'étais mais le sentiments qui était le plus dominant en moi était la tristesse et aussi le sentiment d'être trahit. Bien sûr j'étais en colère, quoi de plus normale après tout, mais pour de vrai je me sentait surtout abandonner depuis une semaine. Une semaines sans recevoir un coup de fil ou un signe de vie d'un personne que vous aimer par dessus tout, comment vous réagirais vous ? Vous lui feraient la fêtes des que vous verrais cette personne ou vous feraient comme moi ? Bref vous me comprenaient.

    Je fus sortit de ma rêverie par un mouvement de Kate. En effet celle ci venait de faire un pas vers moi tous en triturant ses mains. Pour lui montrais que je voulais bien l'écoutais je ne bougea pas de place, la laissant approcher autant qu'elle le voulait. Je resta donc un moment a l'écoutez parlait remarquant qu'elle aussi avait était blesser par cette histoire. C'était la premier fois que j’entendais Kate Beckett se traiter d’égoïste et cela ne me plaisait pas mais alors pas du tout. J'étais donc sur le point de lui dire quand je fus a nouveaux couper. Tout en écoutant les questions de Kate, je m'avançais vers elle, passant ma main sur ma nuque réfléchissant a ce que je pouvais lui répondre puis inspira un bon coup.


    - Vous vous trompez Kate, d'une je ne suis pas en colère et de deux vous n'êtes pas une égoïste, bien au contraire. Je n'ai jamais vue quelqu'un comme vous qui serait prête a faire passer le bien être des victimes avant le sien et cela est tout a votre honneur. Quand a mes sentiments … Je ne suis pas en colère, non cela mets impossible d'être en colère contre vous. Je me sens surtout triste et abandonner. Oui je sais c'est bizarre mais c'est les sentiments qui me dominent.

    Tout en discutant je me mis a tournais en rond devant ma coéquipière tout en brassant de l'air. Il fallait que je fasse sortir ma peine sinon j'allais devenir fou.

    - Au début, je vous en est voulue de m'avoir raccrocher au nez, comme ça, sans m'avoir répondue et puis après c'est passer car... Je sais comment peut être Gates. Puis ensuite, au fil des jours, je me suis senti abandonner. Aucun coup de fil de vous rien, nada ! Pendant une semaine je me suis poser des tas de questions. Est ce que j'avais fait quel que chose de mal pour que vous ne vouliez plus me parler, aviez vous trouver un nouveaux partenaire, ou tout simplement, étais vous blesser suite a un enquêtes. Bref !

    Je m'arrêtais devant elle, a environ un mètre et la pointais du doigts. Je pouvais facilement devinais que mes yeux était devenue noir a cause de ma colère mais je m'en foutais, elle fallait qu'elle comprenne ma douleurs.

    - Et puis la, vous appeler comme si de rien n'était en espérant que j'avais oublier toute l'histoire, mais vous devez savoir mademoiselle Beckett, que je n'est rien oublier pour la seule est bonne raison que sa ma travailler nuit et jour.

    Une fois mon monologue terminer je soufflais un bon coup tout en la fixant du regard, ces yeux montraient un mélange de plusieurs sentiments que je n'arrivais pas a définir. Après un moment de silence je poussais un soupir et lui tournais le dos.

    - Venir me voir était peut être une erreur ou non, allait savoir. Mais ce que je sais, c'est ce que j'attends de vous... c'est un peu plus de … comment le dire … Un peu plus de présence … ouais on va dire ça comme sa. J'en est marre ! Des qu'on se voit c'est parce que il y a une enquêtes, on ne se voie jamais en dehors des enquêtes comme si je n'existait pas les autres jours. Comme si vous n'aviez pas besoins de moi que lorsque qu'un cadavre pointe le bout de son nez. Et cela commence a me peser lourd. Est ce trop demander que l'on se voie comme le ferait de bon amis, autour d'une bière ou au cinéma ?

    A la fin de ma phrase je m'étais retourner vers elle pour la regarder dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Lun 9 Avr - 0:08

Kate avait laissé Caste s'emporter dans son ressenti. Après tout, si colère il y avait - ou non, comme il l'avait l'air de le dire- il fallait quand même que ça sorte. Et pour le coup, Kate en prenait pour son grade. Il n'y allait pas méchamment, mais il lui faisait comprendre qu'elle avait merdé sur toute la ligne, qu'elle l'avait laissé poireauter sans nouvelle, et qu'il s'était montrer inquiète pour sa situation. Lorsqu'il lui annonça qu'il l'avait imaginer blessée, Kate n'avait pas pu faire autrement que de se rappeler la fameuse scène au cimetière, ou une balle lui avait transpercé le corps et lui volait sa vie, secondes après secondes...de la même façon qu'elle ne put s’empêcher de repenser à Castle, se jetant sur elle et lui dire ces trois mots qu'elle n'était pas prête d'oublier de si tôt.

La jeune femme regarda l'écrivain aller et venir dans le salon, cherchant le moyen de se contenir un minimum, sans pour autant se freiner dans ses paroles. Kate aurait voulu s'approcher un peu plus, le stopper dans son élan, lui prendre la main pour l'apaiser...mais la peur la gagnait à chaque mot prononcé par Castle. Plus les mots lui sortaient de la bouche, plus Kate s’enfonçait, comprenant que cette situation, d'apparence banale, avait viré au drame...Elle réalisait qu'elle l'avait blessée, et se giflait mentalement d'avoir osé le traiter de cette façon.

Alors que Castle venait de lui demander si il espérait trop en lui proposant simplement de se voir en dehors d'un environnement de travail, Kate resta muette quelques secondes. Elle devait d'abord assimiler toutes les remarques de Rick, avant d’enchaîner et de lui dire la raison de sa venue. Car il ne fallait pas qu'elle oublie son objectif principal : lui dire la vérité.

Elle fit alors un autre pas vers lui, s'approchant dangereusement de l'écrivain. elle savait qu'elle devait pourtant garder une distance de sécurité...mais c'est à croire que la colère de l'homme en face, associée au fait de le voir torse-nu, l'attirait plus que de raison, comme un aimant. Elle ouvrit alors la bouche, tentant de trouver les mots qui pourrait le rassurer, et se lança :


- Rick, vous n'y êtes pas du tout...

Rick. C'était la deuxième fois qu'elle l'interpellait de la sorte. Ca ne lui arrivait que lorsque les choses devenait sérieuse, que leur discussion dépassant LARGEMENT le cadre professionnel...la plupart du temps, elle le faisait quand elle dévoilait un ressenti, un sentiment profond qu'elle ne pouvait confier qu'à lui...

- Je n'ai pas appelé dans l'espoir que vous oubliez quoique ce soit. Je vous ai appelé parce que.......parce que....

Il fallait qu'elle se lance, elle ne devait pas lâcher prise, pas maintenant ! Il fallait se reprendre. Elle souffla fortement, pour évacuer sa peur et la chasser durement, avant de se reprendre :

- Parce que vous me manquiez !

voilà, ça c'était dit, c'était fait ! maintenant il allait peut-être falloir expliquer un peu les choses, être un peu plus précise dans ses dires. Elle avança d'un pas supplémentaire, fixant son regard pour tenter de capter son attention encore un peu plus et ajouta, d'une voix calme et emplie de regrets :

- Je suis désolée...vraiment ! Je ne voulais pas vous faire de mal. J'étais loin d'imaginer que le fait de ne pas vous appeler vous ferait vous sentir délaisser, abandonner, ou triste. Ce n'était pas mon intention...Si je n'ai pas donné de nouvelles, c'est parce que je ne voulais pas céder à la tentation. Pour être honnête avec vous, j'ai réellement agis égoïstement, que vous pensiez le contraire ou non. Je me pose tout un tas de questions ces derniers temps, et j'ai subis une légère pression de la part de Gates qui m'a influencer dans mon comportement.

Kate se savait pas très cohérente dans ses propos, ou du moins pas très claire, alors, elle marqua une pause, et chercha à mieux s'expliquer :

- Depuis que vous êtes à mes côtés, vous et moi on fait du bon boulot. N'allez pas répétez ceci à tout le monde mais....j'aime véritablement notre partenariat, et je me repose beaucoup sur vous, et sur vos théories...et c'est justement bien là, le problème Castle ! Je me repose sur vous !!! Et je finis que je ne sais plus ce que je vaut, seule !! vous comprenez ???.....Gates m'a fait clairement comprendre qu'elle avait le FBI sur le dos dans cette nouvelle affaire sur laquelle je travaille, et elle m'a demandé du résultat, me faisant bien comprendre que cette enquête lui permettrait de juger de mes réelles aptitudes...sans vous ! J'ai pris ça pour une offense, une insulte. Alors je me suis dit que c'était le moment pour moi de m’être de la distance entre vous et moi, pour m'assurer que j'étais encore capable d'être une bonne flic, et de faire mon boulot sans vous....sauf que, ce soir, j'ai fini par craquer. J'ai réalisé qu'avant d’être un partenaire vous étiez un ami, et quelqu'un en qui j'avais réellement besoin.

Elle marqua un nouvelle arrêt dans ses propos, pour s'assurer d'une part que Castle l'avait bien comprise, et d'autre part pour le sonder et voir si ses paroles l'apaisaient.

- Votre présence m'a manqué, alors..en rentrant j'ai pris mon téléphone et j'ai cédé à l'envie de vous parler. Mais je n'avais pas réaliser que...vous pourriez m'en vouloir pour...cette histoire de dîner.

Kate se décida à s'asseoir sur le canapé, sans pour autant lâcher le regard de Castle. Il fallait qu'elle s’assoit, ses jambes se dérobant sous elle tellement l'angoisse la tenait et qu'elle avait peur de mal faire les choses...et puis il fallait qu'elle tienne pour aller jusqu'au bout de ses révélations.

- Alors, c'est bien beau tout ça, mais vous allez me dire que ça n'explique pas le fait que je n'ai pas accepté votre invitation à dîner au téléphone, n'est-ce pas ?





I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castle
Invité


MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Lun 9 Avr - 0:46

    "Rick"... c'était la deuxième fois qu'elle m'appelais ainsi en moins d'une heure et c'était une première. Juste a l'entente, du son de sa voix, au moment ou elle prononcer mon prénom je sentit ma colère se calmer un peu, juste assez pour pouvoir me concentrais sur les paroles de la jeune femme qui se trouvait en face de moi. Et j'eus bien fait de les écoutaient car, ce que m'annonça Kate, m'ébranla a un point que mes jambes faillir me lâcher. Non, non j'ai due rêver ! Non c'est pas possible que le Lieutenant Kate Beckett avoue, de son plein gré, que ma présence lui manquer. Je dois être en train de rêver ! Mais je compris que je ne rêvais pas quand la voix de Beckett retentit a nouveaux, elle était calme et emplit de regrets. A l'entente, je plongeais mes yeux dans les siens pour ne plus les détacher jusqu'à la fin de cette histoire.

    Pendant tout le long de son discours mes sentiments firent le yo-yo en moi. Au début je fus déçue par ces paroles, peut être que j'avais mal compris mais j'avais l'impression que pour elle je n'était qu'un divertissement et que pour mieux travailler, elle fallait qu'elle me mette de coter. Ensuite viens la compassion car je savais ce que cela fessait (ndc: oww fesse moi!) quand le Capitaine Gates décider de vous mettre la pressions j'en fessait (ndc: owwiiii encore!) souvent les frais. A prés ce fut la fierté qui se présenta a ma porte. J' étais fier qu'elle reconnaisse enfin, que lorsque on travaillait ensemble on fessaient (ndc: j'en ai le droit a 3 youpi! Tape moi encorenon non le correcteur n'est pas sadomaso)des ravages dans le monde du crimes ou point que les criminels nous redouter. Bon j'admets, peut être pas a ce point la, mais quand même. Aprés cela c'est la colère qui revenait a l'assaut. Ce n'est pas parce qu'elle se repose trop sur moi qu'elle devenait une mauvaise enquêtrice, bien au contraire. Maintenant, elle arrive tout seul a inventer des théories sans avoir besoin de mon aide, et puis sa me gêne pas moi qu'elle se repose sur moi au contraire ! Sa me fait sentir utile. Et pour finir ce fus un mélange de joie et de déception qui prit place en moi. J'étais heureux car elle venait de me dire qu'elle avait réellement besoin de moi, mais j'étais aussi déçu car elle m'avait définis comme un ami est rien d'autre. Cela refis remonter a la surface la questions que je posais depuis quel que temps, Kate Beckett avait elle les même sentiments que moi ? Était elle amoureuse de moi comme je l'étais d'elle ?

    Je fus ramener a la réalité par Kate, qui c'était déplacer pour aller s'installer dans mon canapé. Je compris a ce moment que je venais de louper une phrase. J’espérais de tout mon cœur que celle ci n'était pas importante. Une fois installer elle me posa la question que je me posais moi même depuis une semaine. Je me déplaçais pour me positionner devant elle, les bras croiser sur mon torse tout en gardant mes yeux encrait dans les siens.


    - Puisque vous posez la question, parlons de cela. Qu'elle excuse vous allez me sortir pour ne pas avoir répondue a mon invitation ? Et elle a intérêt d'être bonne, car la je vous avoue je ne suis pas d'humeur a rire, loin de la.
Revenir en haut Aller en bas
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Lun 9 Avr - 1:06

Bon c'était déjà ça, il l'avait écouté...Et elle s'en était sortit, elle n'était pas morte !! Bon c'était une mauvaise comparaison, mais ca avait le mérite de traduire la force de son angoisse. Elle baissa les yeux lorsque Castle lui demanda qu'elle était son excuse pour cette histoire de dîner. La encore il allait falloir qu'elle s'explique surtout qu'elle n'était plus très loin de son objectif de départ. Elle allait bientôt devoir admettre la véritable raison de sa venue.

- Vous aviez raison tout à l'heure...On ne se voit que dans le cadre du travail. Jamais en dehors. Et je sais que c'est en grande partie de ma faute.

Elle fixait le sol, trouvant dans celui-ci le courage pour avouer ces raisons, et continua :

- Vous noterez quand même que je n'ai jamais refusé votre invitation...j'ai juste omis de vous donner ma réponse, c'est déjà quelques peu différent.

Elle ne cherchait pas à se dédouaner en disant cela, disons plutôt qu'elle tentait de lui faire comprendre qu'elle n'avait jamais eu l'intention de lui refuser quoique ce soit. D'ailleurs il valait mieux qu'elle lui dise clairement.

- Je n'ai jamais eu l'intention de vous refuser quoique ce soit...disons que j'ai juste euh...pris l'option de facilité, je l'avoue. En ne vous répondant pas, je ne m'engageais pas. C'est ignoble je le sais, mais c'est tout ce que j'ai trouver sur le moment.

Elle releva la tête, pour affronter le regard de l'ecrivain (et sa posture, et son torse....). Dieu, que c'était dur de rester ainsi impassible. Mais il fallait qu'elle se laisse le temps de s'expliquer. Alors le fixant de la même façon qu'elle l'avait fait précédemment, elle ajouta :

- J'ai pris peur....vous pensez que ce n'est pas trop demandé de vouloir partager un dîner ou un ciné en ma compagnie, mais dans le fond vous avez tort.. C'est trop me demander. En fait, si vous vous attendiez à ce que j'accepte simplement dans le but de passer une bonne soirée entre copain, désolée, mais j'en aurais été incapable. Cette relation ne me convient pas.

Bon ça pouvait être mal interpréter ce qu'elle venait de dire, et elle le savait. C'est pourquoi elle ne laissa pas le temps à Castle de réagir sur le sujet, elle enchaîna tout aussitôt alors qu'elle le voyait amorcé une parole. Il avait à peine eu le temps d'ouvrir la bouche qu'elle déclara :

- Ce que je veux dire c'est que je peux pas faire semblant...je NE PEUX PAS CONTINUER de faire semblant....

Castle sembla surpris de ses dernières paroles, et franchement il y avait de quoi. Kate retarda l'échéance de sa révélation et sentait que ça ne jouait pas en sa faveur. Alors elle baissa à nouveau le regard, refixant le sol pour se donner bonne contenance et inspira profondément, avant de lancer d'une traite :

- Je ne peux pas faire croire que je ne me souviens pas de vos paroles.......avant que je ne perde connaissance, au cimetière.

Kate n'ajouta rien de plus, sachant pertinemment que Castle comprendrait de quel moment elle parlait, et surtout...elle savait pertinemment que sa dernière remarque allait devoir être digérer par l’écrivain avant de lui donner une quelconque explications.




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castle
Invité


MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Lun 9 Avr - 1:35

    Pendant tous le long j'avais écouté attentivement les paroles de Kate mais c'est dernière venait de me foudroyer sur place. Au point que je resta, la un moment, les bras ballant, la bouche grande ouverte et mes jambes qui se mirent a trembler tellement la nouvelle m'avais surprit. Je restais donc un moment la, sans bouger, essayant de rester debout mais ce fus peine perdu car je sentait que d'un moment a l'autre mes jambes allait rendre l'âme. Je me dirigea donc d'un démarche traînante et tremblante vers le fauteuil qui se trouvait face au canapé. Heureusement que celui ci n'était pas loin car a peine arrivait devant lui, mes jambes lâchèrent, et je m'écroulais dans le fauteuil.

    Pendant un moment le silence régna entre moi et Kate. Je restait la bouche ouverte cherchant a retrouver un respirations normale pour me calmer. Car en même temps de me foudroyer la nouvelle m'avait mis dans un de ces états. Je suais comme un bœuf tout en respirant difficilement. Je ne pouvais pas y croire pas après tant de mois, non ce n'était pas possible !

    Ainsi donc elle s'en souvenait et cela ne semblait pas d'hier. S'en souvenait elle depuis le début ou seulement depuis quel que mois ? Dans tout les cas elle m'as fait poireauter pendant des semaines alors que moi je me posais des questions tous les jours.

    J'étais donc la, assis en face d'elle essayant de retrouver une respiration normale suite a cette nouvelle qui allait peut être bouleverser ma vie. Je tentais de ma redresser mais j’abandonnais bien vite car ma tête c'est mise a tourner. Je fermais donc les yeux et posa la questions.


    - De...Depuis..Quand … Vous … Vous ...souvenez … ?

    Cette simple phrase me vida de mes forces. Je fermais donc a nouveaux les yeux essayant de calmer cette sataner respiration. C'est pas possible d'être autant émotif ! Juste parce que la femme que j'aime m'apprend qu'elle se souvint de ma déclaration, me voilà en train de faire un malaise comme dans les films romantiques qui passe a la télévision et au cinéma. J'en étais tellement secouer que j'en avais oublier notre dispute et tout le reste, le seul truc qui compter était sa déclarations. Et ce qu'elle allait répondre a ma question.
Revenir en haut Aller en bas
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Lun 9 Avr - 10:53

La jeune femme observa Castle. Il avait finalement tout aussi épuisée qu'elle, mentalement. De la manière qu'elle précédemment, l’écrivain pris assise sur le fauteuil qui lui faisait face, tandis qu'elle restait là sans bouger, s'enfonçant peut-être un peu plus dans ce canapé.

Sa révélation devait sans doute lui faire mal...ou peut-être simplement le surprendre. Dans les deux cas, il imaginait très bien son état.

Il lui posa alors une question...une simple et unique question.


- De...Depuis..Quand … Vous … Vous ...souvenez… ?

Elle aurait du s'y attendre...après tout, n'aurait-elle pas poser la même question à sa place ??

Kate se laissait partir en arrière, posant son dos au dossier du canapé. Elle cherchait à trouver un minimum de confort pour être capable de répondre à Castle de la manière la plus cohérente et la plus posée qu'il soit. Elle fixa alors son partenaire, et d'une voix qui ressemblait plus à un murmure, elle répondit :

- Est-ce vraiment si important ?

Kate sentait le désarroi de Castle, comme si celui-ci la pénétrait en cet instant, juste pour lui montrer ce qu'il ressentait lui. Elle avait l'impression de manquer d'air, son torse la comprimait, ses épaules étaient lourdes. Non c'était pas un écho de ce qu'éprouvait Castle en ce moment, c'était tout autre chose : C'était la culpabilité. Oui, elle se sentait coupable, coupable de tant de souffrance, alors qu'elle était persuadé avoir agit pour le bien de tout le monde...

Alors qu'elle se doutait que Castle ne s'arrêterait pas sur ce "Est-ce vraiment si important", Kate inspira une nouvelle fois pour se donner du courage et se racla la gorge avant de révélé, d'un voix plus claire que la précédente :


- En réalité je...j'ai toujours su. J'ai...j'ai menti, avant. A l’hôpital...je...je suis désolée, Rick.

Elle le regardait, implorante, comprenant que ses phrases seraient sans doute semblable à des coups de poignards, mais elle lui devait d'être honnête.




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castle
Invité


MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Lun 9 Avr - 11:26

    A l'entente de ma question, je vis Kate partir en arrière et tout en me fixant du regard elle me demanda si cela était important. Bien sure que c'était important pour moi! je voulais savoir depuis quand elle le savait et pourquoi elle ne l'as pas dit. Je savais d’ors et déjà que sa réponse allais me faire souffrir mais je devais le savoir, c'était vital pour moi, et je lui fis comprendre par un regard éloquent. Kate sembla le comprendre car elle prit une grande inspiration et me répondit.

    Suite à sa réponse quelque chose explosa en moi. Je sentis une douleur immense prendre naissance au niveau de mon cœur, c'est donc tout naturellement que je posais ma main sur celui ci sans quitter Kate de regard. Je restais un moment ainsi cherchant a voir dans ces yeux la réponse a mes questions mais je ne vis rien a part de la culpabilité et cela me mit dans une colère noir. Je me levais d'un seul coup, les poings serrer et les yeux qui lançaient des éclairs. Pour éviter de faire une bêtise que je risquer de regret toute ma vie, je me mit a marcher de long en large tout en marmonnant dans ma barbe. Si elle a mis autant de temps a me dire cela, c'est qu'elle devait être gêner par ma déclaration, ce qui veut dire qu'elle n'as pas les même sentiments que moi, ce que je peut comprendre tout a fait, mais elle aurait pue (ndc: ça sent quoi?)me le dire au lieux de me faire souffrir pendant tout ces mois.

    Je me stoppais devant elle, ouvrit la bouche pour, tout compte fait, la refermer et me remettre a faire les cents pas. Il fallait que je me calme mais cela était dure a faire, alors que la source de mon état d'agitation était la tranquillement installer dans mon canapé. Je poussais un cris d'exaspération tout en me prenant la tête entre les mains. Toute cette histoire me donner un mal de crâne. Pour essayer de calmer ce mal de crâne, je me stoppais devant ma fenêtre et regardais New York.

    Pendant un moment, le silence régna dans le lof (ndc: c'est un nouveau style d'appartement^^?). C'était le calme avant la tempête, car ma colère était toujours présente en moi. Je pris donc une grande inspiration et dit d'une voix glaciale.

    - Sortez, si vous n'avez plus rien a dire, sortez. Je peux comprendre que vous ne ressentait pas la même chose que moi mais ce que je ne comprend pas c'est pourquoi vous m'avez fait souffrir pendant TOUT CES MOIS !

    J'avais criait ces dernier mots tout en me tournant vers Kate.
Revenir en haut Aller en bas
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Lun 9 Avr - 11:58

** Laisse lui le temps....Laisse lui le temps **

Kate suivait Castle du regard, ses yeux trahissant la peur de voir celui-ci s'effondrer devant elle..il était son roc, depuis plus de 3 ans maintenant, et jamais elle ne l'avait vu sombrer. jusqu'à aujourd'hui. Elle se maudissait d’être la cause de sa peine, mais elle ne pouvait décemment plus garder ça pour elle.

Elle avait suivi les conseils de son amie, Lanie, puis ceux de son psy, le Dr Burke. Tous deux lui avaient dit que si elle attendait trop, elle risquait un retour de foudre immédiat. Elle en était consciente, mais pour son propre confort, elle avait continuer d'attendre, voulant être sûr d'elle, sur des sentiments de Castle, sûre de ses propres sentiments. Ce dont elle n'était pourtant pas sûr, c'était de vouloir passer le cap, et accepter le changement...oui, finalement elle n'était sûr de rien. voulait-elle répondre au sentiments de Castle, et risquer de perdre leur amitié ? Elle avait vu le résultat entre Esposito et Lanie, elle avait vu l'échec...Elle ne voulait pas de ça avec Castle.

Alors qu'elle se perdait elle-même dans ses questionnements, la voix de Castle la fit sursauter. Là, c'était sur, il était vraiment en colère...Il lui demandait de partir, la culpabilisant un peu plus sur la situation, et dans le fond elle le méritait.

Kate se leva, regroupant les dernières forces qu'il lui restait, pour se tenir debout. Espérant que ses jambes ne flanchent pas, elle approcha de la bête blessé en face d'elle, sachant pertinemment ce qu'elle risquait...Elle tenta de l'apaiser du regard, mais Castle était bien trop mal en point. Mon dieu qu'elle s'en voulait.

Elle laissa échapper une larme, qu'elle tenta rapidement d'effacer d'un rapide revers de la main, et lui répondit :


- J'ai pas envie de partir...je sais que c'est dur pour vous, et croyez-moi ce que je fais en ce moment n'est pas chose facile. Il faut que vous compreniez : je ne voulais pas en arriver là, je pensais que c'était mieux pour tous les deux, de vous cacher la vérité....C'était une option de facilité je le sais bien, mais...il fallait que je sois sûre de moi.

Kate s'arrêta dans son approche, restant à nouveau plantée au milieu du salon, et continua :

- Ecoutez, vous pouvez m'insulter, me traiter de tous les noms, me cracher votre colère au visage...faites tout ce que vous jugerez bon pour évacuer votre peine mais....je ne partirais pas d'ici avant qu'on se soit expliqué vous et moi...

elle patienta alors, laissant Castle décider si il avait besoin de se défouler ou non, et s'assurant par la même qu'après ça, il serait prêt à l'écouter jusqu'au bout. Seulement elle ajouta, afin de lui montrer qu'elle ne lui mettrais pas la pression :

- Sauf si...sauf si, vous ne voulez rien savoir et que vous préférez ne plus jamais me revoir...Dans ce cas, je...je respecterais votre choix.

Non elle ne le respecterais sans doute pas aussi facilement. Parce que dans le fond, elle était incapable de se séparer de lui. Si il ne voulait plus d'elle dans sa vie, Kate s’effondrerait, c'était certain, et elle souffrirait bien plus qu'elle ne souffrait en cette instant de la situation. Elle lui laissait le choix, mais priait intérieurement pour qu'il ne lui dise pas de partir définitivement...




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castle
Invité


MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Lun 9 Avr - 12:56

    J'étais un volcan sur le point d'exploser. D'un coter je voulais m'enfermais dans mon bureaux pour pleurer toute les larmes de mon corps et de l'autre je voulais sauter sur cette femme a qui j'avais donner mon cœur et qui étais en train de le broyer entre ces mains. J'avais envie de la faire souffrir, comme elle était en train de le faire, mais c'était pas dans ma nature de m'attaquer a une femme, loin de la, mais la tentation était de plus en plus dure a contrôler, de plus Kate venait de ce lever pour se diriger vers moi, plus elle avancer et plus je reculer pour laisser une distance de sécurité entre nous deux. Je vis dans son regard qu'elle tentait de m'apaiser mais il allait falloir plus que sa pour calmer le volcan qu'il y avait en moi.

    Au fil du monologue de Beckett je sentit mon visage chauffer, le volcan était sur point d'exploser et heureusement pour moi que ma fille n'étais pas la car je ne voulais pas qu'elle me voie dans un tel état de colère. Non mais qu'est ce qu'elle croyais ! Que c'était mieux pour moi de remuer tout sa pendant des mois alors que madame pensait que c'était mieux de me cacher la vérité. On aura tout vue! j'étais donc si transparent que sa a ces yeux ?! Même les gars avez vus que cette situation me faisais souffrir.

    Ainsi donc elle ne voulais pas partir ? Dans ce cas, c'est moi qui allait la faire partir et a coup de pieds au derrière si il le fallait! De plus, sa dernière phrase me tenta énormément : si je la raillait de ma vie peut être que celle ci sera plus belle ? Peut être que je ne souffrirais plus et que je pourrais enfin trouver un (ndc: haha castle est bi!) compagne simple et pas compliquer comme elle ? Non cela était impossible, aucune femme ne pouvait arriver a la cheville de Beckett niveaux beauté et intelligence. Mais pourquoi donc la vie était elle si injuste avec moi ? Pourquoi, alors que je venais de trouver mon âme sœur celle ci ne ressentais pas la même chose ?


    Toute ces questions sans réponses n’arrangeait pas mon cas, bien au contraire, cela me mettait encore plus en colère. C'est donc sans surprises que je m’avançais d'un pas colérique vers Kate, qui me regardait arrivait sans bouger, et la pris par les épaules pour la secouer comme un poirier, mon visage a quel que centimètre du sien.

    - NON MAIS QUES CE QUE VOUS CROYEZ ?! Qu'en me cachant la vérité pendant tout ces mois, me laissant me poser des questions sans réponses, j'allais vous pardonner tout ces mois de souffrance ? Que j'allais vous laissez vous expliquer sur votre comportement alors que vous pensiez que c'était mieux pour nous deux, d'après vous, de laisser la vérité cacher ? Non mais vous me prenez pour un robot ou quoi ?! J'ai cœur qui bat dans ma poitrine!! Et qui peut souffrir comme tout être humains normalement constituer ! P***** KATE ! JE VOUS DIT QUE JE VOUS AIMER ET TOUS CE QUE VOUS TROUVEZ DE MIEUX A FAIRE, C'EST DE FAIRE SEMBLANT D'AVOIR PERDUE LA MÉMOIRES ?!

    Une fois ma crise un peu calmer je restais la, tenant Kate par les épaules mon visage a quel que centimètre du siens mes yeux aussi noir que la nuit, plonger dans les siens, avant de remarquer que je venez a nouveau de lui déclarer ma flamme. A cette constations je resta figer sans pourvoir faire autre chose que de garder mes yeux planter dans les siens.
Revenir en haut Aller en bas
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Lun 9 Avr - 13:22

Kate fut surprise par le mouvement d'approche de Castle, mais lorsqu'elle le sentit la prendre par les épaules, elle ne bougea pas, préférant se laissant faire pour éviter d'attiser un peu plus sa colère.

Il la tenait fermement, lui faisait même mal, mais Kate s'en fichait...elle savait qu'il n'en était pas véritablement conscient...et puis ce mal était quoi, par rapport au sien ? Rien !! pas même un quart de sa souffrance à lui...
Elle le laissait lui crier, déverser sa haine contre elle, sans pour autant rester impassible de son côté. A chaque mot plus haut que l'autre, Kate sursautait, et laissait les mots la transpercer. N'y tenant plus, elle laissa échapper toutes les larmes qu'elle contenait jusqu'ici, mais le fit en silence, tandis que Castle lui, devenait de plus en plus enragé.

Elle savait qu'il n'irait pas plus loin que ça, qu'il ne lui ferait pas plus de mal...elle le connaissait, elle le savait doux et respectueux. Il ne lèverait pas la main sur elle...Mais elle ne put cependant qu'être surprise par tout ce qu'il se passait.
Les derniers mots firent échos dans la tête de Beckett, tellement la force qu'avait mit Castle dans sa voix était impressionnante. Elle réalisa bien trop tard qu'il s'était à nouveau révélé...il venait à nouveau de lui dire qu'il l'aimait, et elle...elle....elle n'avait toujours rien dit.


- Castle, je ...

Impossible, elle ne s'en sortait pas, Pleurer ou parler il fallait choisir, et à l'heure actuelle, les larmes prenaient le pas sur tout le reste. Elle ré-entendait les dernières paroles de Castle, et se mit à réfléchir. "Je vous ai dit que je vous aimais et tout ce que vous trouvez de mieux, c'est de faire semblant d'avoir perdue la mémoire ??"...Au moment des funérailles de Montgomery, il lui avait dit qu'il l'aimait...alors qu'elle était en train de mourir. Mais qu'en était-il aujourd'hui ? L'était-il toujours ?

A l'époque, Kate avait été pris entre deux doutes : celui d'avoir imaginer la scène, et d'avoir halluciner - Castle n'ayant jamais pu lui dire qu'il l'aimait ce jour-là, c'était impossible - et celui d'entendre un jour Castle et rétracter, préférant dire qu'il avait dit cela sur le coup de la panique, et qu'il ne pensait pas ce qu'il avait dit. Mais jamais, elle n'avait réellement pris conscience, qu'il était finalement possible, et même plus qu'envisageable, que Castle ait réellement pu dire ces mots, et les penser...

et voilà que maintenant, elle ne pouvait plus en douter, il venait de lui répéter qu'il les avait, et qu'il les pensait...du moins c'est ce qu'il laissait sous-entendre de par sa colère. Kate tenta de se reprendre, et avala difficilement sa salive, avant de répondre à Castle :


- Est-ce que vous l'êtes toujours ? ...

Rick sembla surpris de la réponse, apparemment il n'était pas sûr du sens de sa question, alors Kate précisa :

- Je veux dire...est-ce que c'est toujours le cas aujourd'hui ? est-ce que ...vous m'aimez encore ?

il fallait qu'elle sache si elle avait tout perdu, ou non, si c'était peine perdue...il fallait qu'elle sache ou il en était avant d'aller se lancer plus loin dans ses déclarations. Elle lui dirait ensuite ce qu'elle ressentait, elle. Mais elle voulait s'assurer qu'elle n'avait pas tout gâcher et qu'un espoir, même infime, pouvait encore exister...




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castle
Invité


MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Lun 9 Avr - 13:53

    C'est seulement au bout d'un petit moment que je remarquais les larmes de Kate. A la vue des ces larmes je sentit mon cœur exploser de douleurs. Jamais je n'avais voulue la faire pleurer, je détestais la voir si triste. Comprenant que cela était de ma fautes je la lâchais et reculais de quel que pas. J'étais sur le point de m'excuser de mon comportement et de l'avoir fait pleurer. Quand je l'entendit demandait faiblement si je l'aimais toujours. Je la regarda surprise. Je pensais que pendant tout ces mois que mon amour pour elle était visible. Plus d'une fois je lui avait sauver la vie fessant passer la sienne avant la mienne.

    Kate sembla avoir mal compris mon regard car elle me reposa la question sous une autre forme. Je poussais un soupir tout en me massant la nuque. Ensuite je restais la un moment a la regarder avant de m'avancer a nouveaux, doucement, vers elle pour prendre ces mains entre les miennes. J'adorais ces mains, elle étais douces et élégantes. Mon regards tomba ensuite sur son visage couvert de larmes, même ainsi il était magnifique. Je levais une de mes mains pour essuyer ces larmes a l'aide de mon pouce, une fois cela fait je repris ces mains entre les miennes. Pendant tout le processus je n'avais pas lâcher son regard. C'est ce que j'aimais le plus chez elle, son regard. On pouvais y lire tellement de chose si on y fessait bien attention et puis cette couleur ! Jamais je n'avais vue un émeraude aussi beau. Bref, j'aimais tout chez cette femme c'est pourquoi j'étais surprit qu'elle me pose une t'elle questions.

    Je respirais un bon coup puis s'en la lâcher du regard je lui répondis.

    - Kate ! Il m'est impossible pour moi de ne pas vous aimez. Depuis le premier jour que l'on s'est rencontré vous aviez dors et déjà pris mon cœur dans vos filets. Comment ne pas tomber amoureux d'une femme aussi belle et aussi intelligente que vous. Pendant trois ans je fessais tous pour attirer votre regard, j'ai tout fait pour vous montrez que j'avais changer, que je n'était plus le même homme. Et cela c'est grâce a vous Kate. Vous êtes la premier femme qui a réussis a faire cela. Toute mes exs on tentais de me changer mais aucune n'as réussis avant vous. Et pour cela je vous aimerais a jamais Kate. Alors pour répondre a votre question, oui je vous aime toujours et du fond de mon cœur.

    Une fois ma déclaration, un peu chaotique, finit je rapprocha doucement mon visage du siens et lui déposa un doux baiser sur sa joue, juste a l'endroit ou ces larmes étaient passer. Une fois mon baiser finit je m'éloignais un peu pour pouvoir plonger mes yeux dans les siens.
Revenir en haut Aller en bas
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Lun 9 Avr - 14:35

La chaleur d'une nouvelle larme coula sur la joue de Kate alors que Castle venait d'y déposer un baiser. C'était une larme de soulagement, plus qu'une larme de tristesse. Il y avait donc encore une chance de rattraper son erreur. Mais il fallait qu'elle s'explique.

- Je ne vous ai pas menti sur tout, Castle...

De quoi parlait-elle maintenant ? Elle venait de lui dire qu'elle n'avait jamais perdue la mémoire alors pourquoi dire ça maintenant ? Eh bien, elle reparlait simplement de la conversation qu'ils avaient eu 3 mois après qu'elle se soit fait tirer dessus.

- Je vous avais dit que je savais pertinemment que j'étais incapable d’être la femme que je voulais être...que j'étais incapable d'avoir le type de relation que je voulais tant que le mur que j'avais construit autour de moi n'était pas tombé...Du moins a ce moment là, je ne mentais pas, j'étais persuadé que c'était le cas.

La jeune femme posa une de ses mains sur l'avant bras puissant de Castle, tentant une nouvelle fois de ne pas trop scruter son torse qui se présentait sous ses yeux. Elle lui devait certaine explication, et il allait falloir commencer par le commencement.

- Après mon hospitalisation, je me suis retrouvée complètement perdue...je ne savais pas par ou commencer pour faire le vide dans ma tête, dans ma vie. J'avais sans cesse ce cauchemar, ou je revoyais Montgomery gisant sur le sol...et moi, étalée de tout mon long dans une mare de sang. Je revois encore cette scène dans ma tête, à chaque fois que je me regarde dans un miroir, et que je dois affronter mon reflet, ma cicatrice, qui me rappelle ce par quoi je suis passée...

Kate recula alors d'un pas, non pas pour mettre de la distance entre et Castle, mais disons que c'était plus facile pour elle de s'éloigner pour avoir encore le courage d'aller jusqu'au bout de ces explications. Prenant la même place que Castle précédemment, devant la grande baie vitrée, elle fixai le bâtiment voisin avant de poursuivre son discours :

- Je me suis séparée de Josh, sachant que cette relation ne menait à rien et qu'elle n'était pas aussi solide que je le pensais...on ne partageait rien de bien important. Pas même nos peurs...alors que j'avais moins de mal à me confier à vous...avec lui, c'était quasiment impossible. J'ai pris le temps de me reconstruire petit à petit...durant les premières semaines, j'appelais Lanie pour me plaindre de ma condition, lui disant que j'en avais marre d’être chez mon père, que j'allais devenir folle...puis j'ai arrêter de l'appeler, et j'ai fais comme avec vous, je l'ai mis de côté. J'avais besoin d’être seule, pour m'écouter, plutôt que d'écouter les autres...Puis je suis revenue travailler, et vous et moi on se souvient parfaitement de la peur que j'ai eu lorsque cet homme...ce suspect, a pointer son arme sur moi...a la fin de l’enquête, j'ai pris une décision importante. J'ai décidé de persévérer avec le psy qui m'avait fait passer mon évaluation psychologique. Une à deux fois par semaine, je me confie à lui, lui parlant des enquêtes, de mes doutes...De vous. Au final, plus le temps passait, plus le problème du meurtre de ma mère s’effaçait pour ne laisser place qu'à vous...et à mon incertitude face à ce que nous partagions.

Kate se tourna alors vers Castle pour lui faire face avant de poursuivre dans son monologue :

- il n'y a pas un jour ou je ne lui ai pas parlé de vous...parfois je vidais mon sac, en me plaignant de vous et de votre façon si particulière de passer d'une femme à une autre...Je me plaignais de votre soudaine attirance pour Serena Kaye. Puis le jour d'après je vous défendais de toutes les critiques possibles, déclarant sans hésiter que vous étiez le partenaire idéale...le meilleur ami qu'on pouvait avoir. Et c'est justement a partir de là que la peur m'a gagné. Quand il a fallu que je fasse un choix...quand il a fallut que j'admette qu'il n'y avait plus de raison de garder la vérité pour moi...A partir de cet instant, une seule question m'a tourmenté : Et si jamais ça ne marchait pas ? et si jamais on se trompait vous et moi ? qu'adviendrait-il de notre amitié ? de notre partenariat ? Est-ce que je suis réellement prête pour ce changement ?

Kate savait qu'elle pouvait faire douter Castle sur ce qu'elle pensait en cet instant. Elle laissait sous-entendre qu'elle n'était pas prête, alors que dans le fond, elle lui parlait simplement de ce qu'elle ressentait, avant ! Enfin...quoique : Aujourd'hui encore, elle avait peur de tout perdre, mais ce n'était plus pour les mêmes raisons. Elle avait peur que ce soit elle qui gâche tout. Elle s'était enfermée dans sa bulle depuis trop longtemps, et elle n'était pas sûre de savoir comment aimer à nouveau. Bien sûr, elle aimait Castle, elle n'en avait aucun doute...mais elle ne savait si elle était capable de le lui prouver chaque jour, si elle était capable de faire perdurer leur relation si jamais ils tentaient quoique ce soit ...Elle ne savait pas si, malgré son entêtement à vouloir résoudre le meurtre de sa mère, elle réussirait à laisser quelqu'un l'aimer à nouveau sans avoir peur de le perdre à chaque instant...comme elle avait perdu sa mère.

Elle fit un pas vers Castle, et les yeux tentant de traduire toute la tendresse du monde, mais également sa peur, elle ajouta :

- Je sais pas si je suis capable d'être la personne que vous attendez Rick...je sais si je mérite tout ça, et je sais par contre, que vous méritez plus que ce que j'ai à vous offrir. voilà pourquoi je n'ai jamais dit la vérité, voilà pourquoi je n'ai jamais répondu à vos sentiments...parce que j'ai peur de tout perdre, et d’être incapable de réparer ce que je passe mon temps à casser...vous comprenez ?




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castle
Invité


MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Dim 15 Avr - 10:57

- Je ne vous ai pas mentit sur tout, Castle …

A l'entente de cette phrase je sentis mon corps se crispé. Qu'allait t'elle encore m'annoncer ? J'espérais de tout mon cœur que ce n'était pas une mauvaise nouvelle car si c'était le cas je suis quasiment sure que mon cœur allait se briser. Je restais donc la a regarder Kate sans bouger attendant avec impatience ce qu'elle allait me dire.

Je fus assez surprit que Kate me parle de la discutions qu'on avait eu il y a quel que mois dans le parc. Je me rappelais très bien de cette discutions car elle m'avait calmer et redonner de l'espoir, en effet pendant trois mois, avant cette discutions, Kate m'avait oublier. J'avais penser, pendant ces trois mois qu'elle étais avec Josh pour se remettre de sa blessure et qu'elle m'avait oublier alors que c'était moi qui lui avait sauver la vie. C'est pour ça, sans surprise, que j'avais était odieux avec Kate quand elle était venue me voir après la séance de dédicaces.

Je fus sortit des mes pensée par la main de Kate qui s'était poser sur mon avant bras. Au fil de son monologue je ressentis sa douleur et cela me fessait mal a moi aussi c'est pour sa que je tenta de lui dire quel que chose mais Kate fut plus rapide. Elle se détacha de moi et s'installa devant ma fenêtre pour observer je ne sais quoi. Pendant quel que seconde le silence régna entre nous, j'allais m'approcher quand elle reprit a nouveaux la paroles pour m'expliquer sa fin de relation avec le médecin, le fait quel est éloigner Lanie tout comme moi pendant les trois mois de sa convalescence. Puis elle parla de la première mission qu'on avait eu après son retours, cette mission j'étais pas prêt de l'oublier en effet j'avais cru que Kate allait, a nouveaux, ce prendre une balle dans la poitrine et cette fois si je n'aurais pas pue la sauver. Beckett m'avoua que suite a cette mission elle était retournée chez son psy par contre je fus surprit qu'elle parle de moi a son psy. Tout en poursuivant son monologue Kate se tourna vers moi

J'écoutais son monologue sans la quitter des yeux. Mon cœur se mit a battre beaucoup plus vite quand elle m'expliqua les discutions qu'elle avait avec son psy a propos de moi et toute les questions qu'elle se posait a propos de notre future relation, s'il il y avait. En effet je commençait a douter, voulait elle vraiment une relation plus pousser entre nous ? Si se n'était pas le cas je savais dors et déjà que je ferais ce qu'elle voulait même sa pourrait me briser le cœur mais je l'aimais trop pour lui obliger quoi que ce sois. Je fus sortit de mes pensée par le mouvement de Kate qui s'avançait vers moi. Je plongea mes yeux dans les siens et ce que je vis me soulagea tout en m'attristant un peu. Car ce que je lis dans ces yeux était un mélange de tendresse et de peur ce qui me prouvait qu'elle n'était pas encore toute a fait prête pour une relation plus pousser.
Tout en poussant un soupir je répondit a Kate.


- Je vous comprend, mais d'un coter je vous en veux. Je vous en veux de dire a ma place ce qui est mieux pour moi alors que je sais très bien que aucune femme a part vous pourra me rendre heureux. J'en est eu la preuve tout au long de ces quatre ans de partenariat . Pendant ces quatre ans j'ai changer et j'ai repris goût a la vie et cela grâce a vous. Mais je comprendrais très bien que vous ne soyez pas prête et dans ce cas je vous laisserais le temps qu'il vous faut. Je serais prêt a attendre la temps qu'il vaudra pour que vous rendiez comptes que je serais la pour vous quoi que qu'il arrive.

Je pris une grande inspirations tout en plongeant mes yeux dans le siens car ce que j'allais dire allait peut être faire plus de mal que de bien mais j'étais tellement fatiguer par tout ces événement que je n'arrivais pas a bien réfléchir.

- Kate … Si vous estimer que ces mieux pour vous je peux me faire oublier pendant quel que temps, pour que vous puissiez réfléchir a tous sa sans que je vous gènes. C'est comme vous voulez.

Citation :
Désoler, ce RP est un peux pourrit mais en ce moment j'ai du mal a écrire
Revenir en haut Aller en bas
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Jeu 3 Mai - 19:47

Kate ne détachait pas son regard de l'écrivain, prenant encore une fois conscience que cet homme était prêt à tout les sacrifices pour elle. Il avait déjà beaucoup attendu...et pouvait encore le faire, si tel étai le souhait de Kate. Mais Kate, que voulait-elle ??

Ce qui était certain, c'est qu'elle ne voulait pas le perdre...et à force de le faire attendre, elle risquait que ce qu'elle redoutait le plus arrive. Elle ne pouvait decemment pas le faire attendre plus longtemps. Et puis, en avait-elle elle même la force ?! Ses dernières barrières s'effondrait petit à petit, et elle ne contrôlerait bientôt plus rien. A quoi bon resister, Castle lui promettait des jours meilleurs, elle ce qu'elle voulait au plus profond d'elle. Combien de fois avait-elle imaginé son quotidien au côté de cet homme qui envahissait ses songes durant ses nuits solitaires. Combien de fois avait-elle substituer Josh à Castle, dans son esprit, durant sa relation avec le médecin ?! Combien de fois s'était-elle imaginé lui avouer ses sentiments et se jeter dans ses bras ?! ....Beaucoup trop de fois. Aujourd'hui, sa santé mentale et physique lui criait d'arrêter son supplice et de répondre aux sentiments de Castle. Mais la peur la gagnait toujours.

Oui, une chose était définitivement sûre : Elle était folle de cet homme, éperdument amoureuse de Rick, et ne voyait plus sa vie sans lui...elle avait d'abord cherché à le garder comme ami, pensant qu'il s'agissait là de la solution la plus sûre, de la moins risquée...mais aujourd'hui, elle avait besoin de plus. Il avait besoin de plus ! et elle allait devoir lui faire comprendre qu'elle avait pris sa décision...

Posant ses mains sur chacun des épaules de l’écrivain, s'accrochant désespérément à lui comme une bouée de sauvetage qu'il avait été durant toutes ces années, elle déclara :


- Je ne veux pas vous faire souffrir...et je ne peux plus résister à ce que mon coeur me dicte mais...Pardon à l'avance si je ne sais pas me montrer à la hauteur. Il va me falloir du temps avant de réaliser que tout n'est pas noir, et que le bonheur est à ma portée Castle. Mais je veux essayer...

Attrapant maintenant le col de son t-shirt (de pyjama ^^) par les bords, Kate se rapprocha de Rick et amorça une nouvelle phrase :

- Me laisse pas tomber Rick...J'ai besoin de toi.

Kate avait lâché le vouvoiement, pour faire comprendre à Castle qu'elle tentait de faire un pas dans leur relation et qu'elle autorisait leur destin prendre son envol. elle ne retenait plus rien, et laissait enfin le courant la porter...elle ajouta une dernière phrase pour conclure et appuyer le véritable fond de sa pensée :

- Le mur est en train de tomber....

le mur qu'elle avait évoqué lors de leur discussion sur les balançoires, le fameux mur qu'elle avait bâtit et que Castle avait pris le temps de détruire brique par brique. Ce mur n'était plus que ruine, et Kate cherchait maintenant à s'en débarrasser une bonne fois pour toute, peu importe ce que l'avenir lui réservait. Après tout, qui ne tente rien, n'a rien...




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castle
Invité


MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Ven 4 Mai - 8:59

    Pendant un moment le silence régna entre moi et Kate. Nous nous regardions dans les yeux depuis un bon moment quand je remarquais, enfin, que j'étais torse nue. Je devins rouge pivoine et baissa la tête honteux de ma tenue. Je relavais la tête quel que seconde sur le point de m'excuser au prêt de Kate quand je vis cette dernière plonger dans ces pensées. J'en profiter donc pour me retourner et récupérait mon T-shirt qui me servait de haut de pyjama sur le dossier de mon canapé. Une fois rhabillait je me retournais a nouveau vers Kate et vit qu'elle était toujours plonger dans ces pensées. En la voyant ainsi sa beauté me frappa encore plus car ces yeux prenait une couleur différente et elle fessait un moue des plus adorable.

    J'étais tellement plonger dans ma contemplation que je ne pue retenir un mouvement de surpris quand Kate se remis en mouvement. Je fus encore plus surpris quand elle s’accrocha a moi, au niveau des épaules, comme si j'étais une bouée de sauvetage. Je ne pue retenir un frisson parcourir mon dos a la phrase de ma muse ainsi que la pointe d'espoir apparaître dans me yeux. Mes rêves les plus fou allait peut être se réaliser.

    Une nouvelle fois un frisson me parcourue le dos quand Kate m'attrapa par le col de mon T-shirt tout en s'approchant de moi.

    - Me laisse pas tomber Rick...J'ai besoin de toi.

    A l'entente de cette phrase je fus d'abord surprit qu'elle me tutoie puis mon esprit me cria un mot, un seul mot qui était JAMAIS ! J'allais lui dire que jamais je ne la laisserait tomber quand elle lâcha une nouvelle phrase qui fit faire un saut périlleux a mon cœur, depuis le temps que j'attendais cette phrase ! J'étais tellement heureux que je pris Kate par la taille et la colla fortement contre mon torse au point de l'étouffer. Je plongea ensuite mon nez dans ces cheveux qui sentait bon la cerise, comme d'habitude, et lui dit.

    - Oh Kate ! Si tu savais comme je suis content d'apprendre cela. Je commençais a perdre espoir qu'un jour tu réussisse a te débarrasser de ce mur qui t’empêche de vivre heureuse et je suis encore plus heureux qui sois un peu pour quel que chose dans la chute de ce mur.

    Je me détacha un peu d'elle tout en gardant mes bras autour de sa taille et plongea mes yeux dans les siens pour lui faire comprendre que j'allais être sérieux, pour une fois.

    - Quand au reste n'est crainte, je ne te laisserais jamais tomber ! Je te l'ais promis, ne l'oublie pas. Always ! Et je tiens a tenir cette promesse.
Revenir en haut Aller en bas
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT] Mar 8 Mai - 19:59

(j'avais oublié le coup du torse nu en fait. j'ai relu le premier post et j'ai vu "pijama" j'ai pas cherché plus loin et j'ai parlé du T-shirt, mais bon rattrapage)

C'en était trop pour Kate. Elle n'allait pas passé à côté d'une nouvelle occasion. Toutes ces chances manqué, ces moments ratés ou elle n'avait pas su réagir comme il le fallait, en conséquence.

Alors qu'elle s'accrocha toujours désespérément à Rick, Kate remonta ses mains et les posa de chaque côté du visage de l'écrivain. Elle ne le tenait pas fermement, mais montrait par là son envie de possession... suffisamment pour laisser entendre à Castle ses nouvelles intentions. S'approchant lentement du visage de l'écrivain, Kate amorça un baiser mais se rétracta à la dernière seconde.

En avait-il envie ? voulait-il de ça maintenant ? Il l'avait attendu durant tout ce temps, et voilà maintenant qu'elle ne voulait plus attendre ?? Après tout, il voulait peut-être du temps lui aussi...elle allait reculer et lui laisser l'espace nécessaire pour réfléchir, mais un fois son visage quelques centimètre près du sien, Kate avait du mal à faire le sens inverse : elle était si proche de ses lèvres, si proche du bonheur qu'elle avait si longtemps refusé...C'est donc frustrée qu'elle se stoppa et laissa échappé un soupir...puis d'un murmure, comme pour laisser s’effondrer les dernières barrières, elle déclara :


- Je te veux...

N'y tenant plus, Kate exerça une dernière pression sur le visage de Castle, à l'aide de ses deux mains, et combla l'espace qui les séparait l'un de l'autre : elle l'embrassa, ne sachant pas trop ou cela la mènerait...en cet instant, seul l'envie de fusionner avec lui comptait.

(désolée très court, mais ne sachant pas trop ou tu voulais aller, j'ai préféré amorcer juste un petit post et voir pour le reste après Smile. Je te laisse choisir la tournure vu qu'apparemment tu avais des idées ^^)




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT]

Revenir en haut Aller en bas
 

Chose Promise, chose due (PV Rick) [HOOOOTT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Chose promise, chose dûe [Beldura, me mp si vous voulez rejoindre ^^]
» Si il suffisait qu'on s'aime... [PV Cielou']
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]
» Y a-t-il quelque chose qui puisse valoir ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Overworld :: Archives :: » Le passé-

(c) Overworld RPG | Reproduction Interdite !