Partagez | 
 

 Le lycée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Le lycée Ven 23 Mar - 21:12

Chapitre 1 : La rentrée,ou suis je tombée ??!!



Je viens tout juste de déménager, et aujourd'hui c'est la rentrée des classes. Rien de plus banal pour une lycéenne me direz vous, sauf que j'ai écouté pas mal de conversations et je vous avoue que je me demande ou je suis tombée!

« T'as vu le dernier twit' du prof de français?! Nan mais sérieux c'est quoi cette photo de la soirée qu'ils ont fait entre profs pendant les vacances??!! »
« Naaaan! J'ai pas vu vas y montre! »

Je rêve ou il parle d'un prof de français, en l’occurrence un futur prof que je pourrais avoir, qu'ils suivent sur twitter? Heu... C'est quoi Gossip Girl? Les news d'Holliwood? On est ou la?
Ma dernière prof de français elle ne savait même pas épeler facebook alors twitter?! Sérieusement je commence a flipper sur mon nouveau lycée! La sonnerie retentit, bon la au moins c'est banal. Manquerais plus que la sonnerie soit le dernier tube de Guetta. Une pionne visiblement très excitée par cette rentrée sautille sur place.

« Alleeeeezzz les élèèèèèveuuuss On rentre en couuuuurssss! »

Visiblement c'est une droguée du café, elle a du en prendre trop ce matin. Trop de café tue le café. Mon père avait raison le jour ou il a dit ça. Elle continue de sautiller en bousculant les élèves pour qu'il ailles plus vite.

« Allezzzz alleeeezzz!! »

« Faut se calmer mademoiselle Wick la! c'est que la rentrée! »

Un autre pion qui semblait tout droit sortit de men il black, costard cravate. D'ailleurs est ce que c'est vraiment un pion? Enfin bref, il interpelle le type qui parlait a la pionne hystéro.

« Tu parles autrement a un adulte jeune homme. Ou tu risque de récolter déjà ta première heure de retenue de l'année »

Celui la, je l'ai déjà épinglé dans la tête "pas faire chier l'homme en costard sinon on risque de s'en souvenir".
Bon, je rentre dans l'immense hall ou de nombreuses feuilles sont affichées en fonction des classes. Je cherche des yeux les terminales et me rue sur les affichages au fond a gauche. Je cherche mon nom mais ne le trouve pas. AH! Normal je regardais pour les S! Je suis pas une scientifique moi! Je fais L, d'ailleurs j'embrasserais bien le type qui a permis de faire plusieurs filière parce que moi les maths...

Une jeune rousse semble chercher aussi son nom. Ah, visiblement elle aussi elle est dans les R... Et elle semble etre dans la même classe que moi. Elle a l'air sympathique, du moins elle me souris donc je tente d'engager la conversation pendant qu'on se rend dans les salles de cours.

« Salut... Tu t'appelle comment? »

« Alexis Rodgers et toi? »

« Jane Rizzoli. Ça fait longtemps que t'es dans ce bahut? »

« Oui j'ai fait le collège et le lycée. Enfin même si y'a les deux niveau c'est loin d’être la même chose. Les collégiens ne se mélanges pas avec les lycéens. »

« Ça me va, ça m'évitera d'avoir mon fère qui n’arrête pas de me coller... Surtout en début d'année »

« Je suis fille unique alors j'ai pas ce genre de problème. » me sourit elle

On monte au 3 eme étage, vu la taille c'est carrément un immeuble des Hiltons ce lycée! Bon ce qu'il y a de positif d’être avec quelqu'un qui connaît les lieux, c'est qu'on perds pas son temps a chercher la salle déjà. On s'installe dans la classe et la fille devants nous se retourne.

« Hey Salut Lex, t'as passé de bonnes vacances? »

« Je suis allée dans les Hampton comme d'hab, et toi? »

« Je suis restée a la maison... Tu connais ma mere... »

Alexis semblait avoir de la peine pour la fille en face de nous, je suivais l'échange avec intérêt parce que je n'avais pas envie de manger seule ce midi. Quand on est nouveaux faut savoir s’intégrer facilement dans un lycée pour etre sur de pas manger seule comme un pèlerin pendant une semaine. Pire, si tu commences a manger seule tu fini la fin de ton bac a resté toujours seule tout le temps. Quand t'es nouveaux c'est a toi de bouger tes fesses pour te faire des amis.

« Salut » fit la fille qui semblait intéressée a moi a présent.

« Salut » lui répondis je timidement.

« Elle s'appelle Jane, Jane voici Maura »

« Bon j'attendais Fred mais je crois qu'il va encore être en retard... »

« Tu devrais rentrer en classe je lui dirais que t'es passé pour qu'il te fasse pas une crise si jamais il rentre avant »

« T'es pas en L » demandais je soudain surprise qu'une possible nouvelle amie s'en aille.

« Maura en L? » se mit a rire Alexis « Ça serait marrant »

« Beaucoup moins pour moi! » elle se tourna vers moi « Non je suis en S, une scientifique pur et dur » Elle se mit a me sourire.

Dommage elle avait l'air sympa. Lors qu'elle sortit de la pièce, un prof (plutôt beau gosse faut l'avouer) fit son apparition. Il posa son sac a coté du bureau et s'assit sur la table, discutant tranquillement avec les élèves face a lui. Je me mit a regarder autour de moi. Tout les élèves semblait ne pas se soucier de sa présence, certains qui posait même leur pieds sur les tables ne faisait rien pour changer de position. Comme si le prof était un élève comme les autres sauf que c'était un adulte.
J'étais assise, j'avais sortir mes affaires et mon regard étonnée interpella ma voisine.

« T'inquiète quand la cloche sonne l'ambiance n'est pas pareil »

« Comment ça? »

« Eh bien la, notre prof considère qu'on est encore en 'récréation', par contre quand ça sonne... Enfin tu va voir... » Elle me fit un sourire confiant, a priori je n'avais qu'a observer et prendre note. Peut de temps apres la cloche retentit et tout les élèves s'installèrent correctement, assis sur une chaise face a eux sortant tranquillement leur affaires pour certains. Celui qui avait mis les pieds sur la table les enleva et s'assit enfin correctement.

Dingue! Le prof n'avait rien dit! Les élevés avait réagit comme le chien de Pavlov! Un coup de cloche et hop tout rentre dans l'ordre. Incroyable. A ce moment la j'eu une énorme pensé pour ma prof de math qui, elle, n'avait aucune autorité. Souvent on lançait des avion dans son cours et elle avait fini par ne plus rien dire. La classe était un vrai capharnaüm et elle ne pouvait rien faire. Alors que lui la, le sexy prof de français avec ces yeux bleu il s'assoit sur la table il attends que la cloche sonne et sans rien dire les élèves s'installe. J'ai envie de dire : RESPECT.

« Bonjour a tous! »

« Bonjour » dirent en cœur les élèves.

« Oh je vois que j'ai certains anciens ici! Tony, j’espère que t'as eut le temps de réviser ta conjugaison pendant les vacances... Même si, je sais, t'était beaucoup occupé a draguer les filles »

« Eh monsieur on a vu votre commentaire sur facebook! Et on voudrait une explication la! »

« Ah aha! » fit il avec l’œil mystérieux « Je vous avez dit de chercher sur google les amis! Mais je crois bien qu'il y en a qui était trop occupé a dormir sur la plage... Remarquez Fanny, le sable doit etre plus agréable qu'une table de cours. »

Rire général. Il se sont préparés? C'est quoi une caméra cachée? On dirait qu'ils ont fait ça toute leur vie, qu'ils se disent bonjour comme des potes de lycée. Je regarde les échanges, visiblement les élèves sont ravis de papoter avec lui. Vous me direz, ouais c'est le premier jour normal! Mais j'ai comme l'impression que ça va etre ça toute l'année...

« Oh mais dites moi on a une petite nouvelle on dirait! »

Tous les regards se braquait sur moi maintenant. J'aime pas beaucoup ça... Je préférais encore quand ça parlais de facebook et de drague sur la plage.

« Ne me dites pas votre nom je vais chercher »

Véridique! Voila qu'il nous la joue grand magnitou maintenant! Je le regardes ébahit et je jette un coup d’œil au alentour. Le prof feuillette sa fiche, les élèves le regarde et certains me regarde moi. Bon, allez va y Jane demande tout de suite tu sera fixée.
Je chuchote donc a ma voisine.

« Mais... Il est comme ça tout le temps?! »

Elle me sourit. Visiblement ça se voit que je suis nouvelle, j'aurais jamais pu me fondre dans la masse.

« Ouais... t'as pas encore vu le prof de Chimie »

Okay ai je le droit de crier maman et de partir en courant ? On est ou ??? dans un azile ? C'est une blague tout ça ?

« JANE RIZZOLI !!! » Il secouait sa feuille de présence l'air victorieux « Vous etes Jane Rizzoli c'est ça ? »

Il m'avait fait sursauté en hurlant, les autres par contre semblait complètement habitué. OK. Ce type es carrément fou.
J'avais néanmoins très envie de rentrer dans son jeu, si je disais non il allait chercher encore ?

« Ouais c'est ça. »

« Je suis trop un pro ! »

Regards ébahit de ma part a nouveaux. Le reste de la classe ? Totalement normal. Il s'approcha de moi et me tendit la main en me disant avec un grand sourire.

« Richard Castle professeur de français ET de littérature, enchanté »

Je regardais sa main, puis sa tête toute souriante, puis sa main, puis sa tête a nouveaux. N'osant pas lui tendre la main. Sait on jamais c'est peut etre un fou cannibale.

« Jusqu'à présent je ne mange pas encore de chaire humaine tu peux me serrer la main. » Il fit une pause « Ah ! Et j'ai pas la peste une une quelconque maladie, de plus je me suis lavée les mains tout a l'heure ».

Ok, il donne très confiance ce type.

« Heu... »

« Visiblement continua t il en parlant a l'assistance, levant les bras vers eux « La nouvelle a peur de serrer la main au gens. Alors on va tous lui dire bonjour en secouant la main... Espérant que ça ne lui fasse pas peur. »

Il s'était éloigné et s'était assis sur son bureau. Il secouait frénétiquement la main en ma direction comme font les enfants qui apprenne a dire au revoir de la main. PIRE ! Certains élèves s'étaient mis a faire comme lui.

« Bon, Maintenant qu'on a tous dit bonjour a Jane, tu permets que je t'appelle Jane ? » Il enchaîna sans attendre de réponse de ma part. De toute façon j'étais trop choquée pour en faire « J e vais vous donner la listes des profs. Prenez tous un papier et un crayon, ou un feutre, ou un bic, ou un plume... Enfin quelque chose qui écrit. » Il marqua une courte pause souriant a un petit blondinet. « Non cette fois tu m'auras pas j'ai tout dit. Bref ! » Il continuait de tourner autour des table avec sa feuille a la main « Et quelque chose pour écrire dessus. Évitez quand même les mouchoirs ou le PQ on a tendance a le balancer... Tu ne m'aura pas non plus la dessus Bryan ! »

Ma voisine du voir mon air très étonnée et me chuchota

« L'an dernier Bryan a demandé si les stylo a plume c'était bon ou s'il fallait qu'on lui prete un bic, parce que le prof avait dit « sortez vos bic pour écrire » ».

Je souriais. Ok, les élèves aussi semblait s'y mettre... D'ici quelques mois je risquais de finir comme eux. Et je ne savais pas si c'était une bonne ou une mauvaise nouvelle. En tout cas le récit d'Alexis me faisait sourire.

« Alors, prof principal, je vous le donne en mille : MOI ! Ça s'écrit m-o-i. »

Je relevais la tête surprise et Caslte me regarda avec un sourire.

« Il semblerait que Jane ai remarqué la supercherie ! Mince me voilà démasqué ! »

Rire du public. Parce que la, au point ou on en était c'était carrément un one man show !

« Bon, pour Mademoiselle Rizzoli Castle ça s'écrit C-a-s-t-l-e. Comme château en anglais quoi ! Vous demanderez a votre prof d'anglais » Il marqua une courte pause et regarda sa feuille avec un sourire bizarre collé au visage. « Alors, notez bien. En économie Droit et éducation civique, juridique et social : MADEMOISELLE BECKETT, je répète Beckett B-e-c-k-e-t-t. En chimie Monsieur HOUSE ! H-O-U-S-E. »

« Mais monsieur, » l'interrompit un élève en levant la main « On sait déjà écrire les nom ça fait 3 ans que j'ai monsieur House pourquoi vous dictez les noms ? »

« Parce que notre chère Jane ici présente va faire des fautes monumentale dans les noms de famille... Et vous connaissez votre prof de Chimie quand il voit une faute dans son nom ? »

Une espèce de stupeur collective doublé d'un certains « oooo » en fond sonore me fit comprendre qu'une deuxième personne n'était pas très cool avec les élèves. A noté « monsieur « maison », traduit du français, n'était pas très chaleureux.  Okay, je devenais déjà comme l'autre fou. Ça commence bien.

« Ensuite, professeur de Dessin notre chère Angéla. Mettez Angéla, je penses que vous savez l'écrire, tout le monde l'appelle comme ça ici. C'est rare qu'on utilise son nom de famille. » dit il a mon intention. « Apres prof de Sport, ce bon vieux Seeley Booth. B-o-o-t-h. Pour la bio Hodgins H-o-d-g-i-n-s. La SVT ou science humaine plus précisément Madame Parish P-a-r-i-s-h. Pour les math … ouuh... Désolé les mec la vous remportez pas le gros lot. » Il fit une courte pause « Monsieur Addy A-d-d-y »

« OH NON !! » collectif, et en cœur. Était ce un prof a mettre avec les 2 autres fou ?

« Mais monsieur on est en L ! Il fait aussi les math pour les S et on comprends jamais rien a ses cours. »

« La vie est rude mes amis... Mais il faut savoir parfois conquérir le monde avec une seule baguette d'eau de source en main ! »

C'est quoi le rapport avec la baguette de source ? Qui m'explique ?

« Apres, Géo Madame Saroyan S-a-r-o-y-a-n. Histoire des civilisation Madame Brennan. B-r-e-n-n-a-n. Philo Monsieur Sweets S-w-e-e-t. Anglais Monsieur Ryan R-y-a-n. Espagnol Monsieur Esposito E-s-p-o-s-i-t-o. Et enfin notre chere directrice : Madame CUDDY, C-u-d-d-y. Voilà ! »

Il retourna ensuite a sa place après avoir fait facilement 3 allés retour entre les tables.

« Ensuite, je vais vous faire passer votre emplois du temps, pour ce qui est de la cantine je vais vous donner une fiche vous n'aurez qu'a remplir externe ou interne et la faire signer par vos parents. »

Le reste de l'heure fut d'un banal a pleurer... Mais au vu des réactions apres la classe j’eus l'impression que certains profs étaient plutôt gratinés. Que certains pion fallait pas s'y fier. Alias l'autre folle qui hurlait. Elle balançait toujours des infos donc les trois quart était du gros n’importe quoi. Il parait que personne chez les pions ne pouvaient la blairer.

En même temps, je leur donnais plutôt raison moi au autres pions...

En rentrant chez moi, je racontais a ma famille ce qu'il s'était passé en cours. Vous me croirez ou non, mes parents m'ont dit que j’exagérais.




 I love you Family I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Le lycée Dim 25 Mar - 19:47

Un dernier regard à mon reflet dans le miroir avant de partir. C’est moi, ou c’est écrit sur ma tête que j’ai dormi que 4h ?? Ça va être sympa cette rentrée scolaire !!

J’arrange quelques mèches de cheveux qui tombe sur mon visage et éteint la lumière de la salle de bain. Je suis fin prête ! Je me rends à l’entrée de mon appartement, prend mes clés, mon sac de cours, mon sac à main, et me voilà partie. Quelques minutes plus tard je m’engouffre dans ma voiture, met le contact et allume la radio. « I’m Glad you came » de The Wanted s’échappe des encaintes…Heureusement que quelqu’un a eu la brillante idée d’inventer la radio. Rien de telle pour mettre de bonne humeur, et nous réveiller…J’en ai bien besoin.

Comme la plupart des gens ici, les bouchons, je ne les loupe pas ! Et c’est dans des moments comme ça que je maudit de ne pas avoir pris ma moto ! J’ai visé pratique, mais j’ai pas pensé à la rapidité de l’instant. Tant pis pour moi, je vais devoir faire avec…et puis, c’est juste 30 min, pas de quoi en faire un drame !!

30 minutes plus tard justement, j’arrive au lycée. Ca y’est, alors ? C’est la rentrée ?! Ca hurle, ca grouille d’adolescente partout, chacun chercher sa salle, sa classe, son cours, et moi je profite de ce moment de concentration intense des élèves pour filer tout droit en salle des professeurs, ne cherchant pas tout de suite à me gâcher la surprise de « Alors ? Quelle Classe tu vas avoir dès la première heure ?? et quels têtes ils ont ?! »

Sur mon chemin, je tombe sur un groupe de jeune gens, un peu surexcitée, tout aglutinée devant leur portable, à chercher je ne sais quoi. C’est d’ailleurs à cet instant que l’un d’entre eux relève la tête, et avec un grand sourire empli de sous-entendu, me lance « Hey ! Bonjour Melle Beckett ! Vous êtes en forme pour cette nouvelle rentrée ?! » D’autres élèves qui l’accompagnait levèrent la tête, et bizarrement, accrochent chacun le même sourire que leur camarade sur leurs visages…quelque chose se trame…quelques chose qui a sans doute un rapport avec ce qu’il regardait sur leurs portable. Je m’arrête alors dans ma marche, et fixe le jeune. Avec un faux-sourire, mais voulant marquer mon autorité, juste pour leur faire un peu peur, je me suis mise à déclarer :

« Je suis en pleine forme, Jared !! Quelque chose me dit que, cette année, je vais avoir le loisir de me lâcher en termes d’heure de colle, d’interro surprise, et j’en passe…Nouvelle recommandation de Mme Cuddy. On ressert les boulons, et on vous fait filer droit !! Tu veux être le premier sur ma liste Jared ?! »

Jared, le jeune élèves en question, plutôt beau gosse dans son genre, fit une moue perplexe. Ne sachant pas trop si je plaisantait ou non, il commença à baisser le regard et laissa son sourire s’effacer. Hmmm, ce que j’aimais les embêter !! Il y a des mots magiques comme « heure de colle », qui ne loupent jamais !!

Je regardais Jared, le fixant toujours sans sourciller, jusqu’à ce que je craque. D’un rire franc, je lui fit comprend que je plaisantais, et déclara :
« Arf, tu fais peine à voir tout d’un coup ! T’inquiète pas Jared, j’avoue que ta petite gueule d’ange est agréable à regarder, mais je ne crois que je supporterais de surveiller 2h de plus dans la journée ! C’est trop me demandé…mais attention, ne me tente pas non plus ! »

Jared se remit à sourire, soit parce que je venais de lui prouver que je plaisantais, soit parce que je venais de le complimenter sur son apparence, peu importe en fait ! Je tournais enfin les talons, souriante, prête à reprendre ma route vers la salle des professeurs, mais après quelques pas, je n’hésita pas à avertir le petit groupe une dernière fois :

- Et arrêtez un peu avec vos téléphones…Twitter, ça rend marteau !!

Oui, parce que depuis cette petite discussion entre ces élèves et moi, mon cerveau avait eu le temps de cogiter un minimum sur la raison de ces sourires légèrement moqueurs….Rick Castle avait sans doute du y être pour quelques choses. Je pouvais même parier qu’il ne s’était pas fait prier pour balancer quelques photos de la soirée que l’on avait passé pour l’anniversaire de Lanie Parish…Une soirée déguisée ou tout le monde était partie en vrille. J’avais fini déguisée en flic, certains c’était ramené avec des déguisements de médecins fous sanguinolents…d’autre en zombie. Bref, une soirée bien arrosée, qui m’avait tenu en haleine qui jusqu’6h du matin…le dimanche qui suivait, j’avais du revoir mon programme de la rentrée, préparer mes derniers cours…activité qui m’avait également tenue éveillée jusqu’a très tard, et qui…m’avait donné cette fameuse tête ce matin !

J’arrivais enfin devant la salle des profs, pénétrant dans la pièce avec un grand sourire, tentant de dissimuler au mieux mes traits encore endormie. Dans la salle quelques professeurs était déjà arrivés.

- Bonjour tout le monde !
- Ah Kate ! te voilà ?! T’as eu le temps de voir pour ta classe de ce matin ?
- Non, pas encore. Pourquoi ?

Je m’installais dans la salle, posant mon sac sur l’un des tables au centre de la pièce et écoutait Camille Saroyan, qui venait de m’interpeller.

- Tu ne vas pas être ravie…Devines qui tu as en classe principales ?
- Pas de S ?!
- Non…Pour ça, ca va…Mais, c’est surtout au niveau des élèves.

Je scrutais l’expression du visage de Camille, tentant de trouver une réponse à l’enigme quand soudain :

- Oh non…me dit pas que…Pas Tony Dinozzo, n’est-ce pas ?!
- Dans le mille, accompagné de son cher acolyte, Timothy McGee

C’est dépitée que je m’écroulait sur un des fauteuils de notre salle de repos, placant deux doigts de chaque côté de mon arrête nasale, en fermant les yeux. Je sentais la migraine montée…je sais, c’est psychologique, mais …. J’ai vraiment pas de chance. Il faut que je me tape les deux cancres de l’année…

- Je peux les tuer tout de suite, ou je vais devoir attendre ??!
- Oh t’inquiète pas…après tout, ils t’aimaient bien ces deux-là, non ?!
- Un peu trop à mon goût ! Non mais tu sais que l’année dernière, vers les derniers jours de cours, Tony est venu me voir a la fin du cours, en me sortant la chose la plus incroyablement culottée ?!
- Qu’est-ce qu’il t’a dit ??
- Qu’il venait d’avoir 20ans…qu’il n’avait rien d’un gamin pré-pubère de sa classe, et que…je cite : « j’ai tout de suite su qu’il se passait quelque chose de fort entre vous et moi…vous savez ?! Cette petite décharge électrique quand nos regard se croisent… »
- NOoooooooooonnnn…il a dit ça ?!!
- Oui, et il m’a carrément sortit qu’il ne fallait pas gâche cette tension sexuelle évidente…il m’a carrément invité à sortir.
- J’y crois pas, mais il est taré ! qu’est-ce que tu lui a dit ?!
- Qu’il devait revenir me voir le jour où il ferait 20kilos de plus, qu’il aurait du poil au menton et…15 de moyenne générale. Ce jour-là, j’accepterais d’écouter avec un peu plus d’attention ce qu’il a à me dire !

C’est dans un éclat de rire, que Camille s’installa à côté de moi, sur le fauteuil d’en face en ajoutant :

- Et si jamais il remplit ces conditions, tu fais quoi ?!
- « Non mais tu plaisante ? » déclairais-je faussement offusqué par sa question. « Tony Dinozzo ?! Mr ` je redouble quasiment toutes mes classes, juste histoire de me familiariser avec l’environnement ?! ‘ ??! Qu’il ait 20kilos de plus, ça peut se faire…qu’il est de la barbe, je peux encore y croire….mais 15 de moyenne…générale ?!!! IMPOSSIBLE ! Je suis tranquille jusqu’à la fin de ses années lycée. »

Camille se mit à rire une nouvelle fois, lorsque Rick Castle fit son apparition dans la salle des profs…une pensée pas très saine me traversa l’esprit…Si ce mioche de Tony Dinozzo se mettait du jour au lendemain à ressembler à Castle, là, peut-être que je le regarderais….et encore. Rick Castle était un tout…personne ne l’égalait. Il était parfait. ENFIN QUOIQUE ….

Il arriva pour saluer tout le monde et c’est en s’installant à un fauteuil à côté du mien que j’en profita pour lui taper l’arrière de la tête en déclarant, faussement énervée :

- Dis-donc toi ?! T’as pas trouvé mieux à faire que d’envoyer des photos de la soirée sur Twitter ??
- Comment tu sais ?! C’est tu t’es enfin décidée à t’y inscrire.
- Non, idiot ! J’ai eu le droit à regards prononcée, des sourires moqueurs et des remarques au second degré. Ça peut venir que de toi….
- Bon ok, j’ai envoyé des photos, mais c’était trop tentant !!!
- « Tu nous le paiera un jour Rick » commenta Camille avant de se lever.
- Mais j’attends de vous voir à l’œuvre mes demoiselles !!!

Une autre claque à l’arrière de la tête à l’attention de Rick, suivit d'un "Aïeuuhh", et je me levais enfin. Dans mon casier m’attendais la copie de ma liste de classe, ainsi que la liste des noms de la classe qui m’aurait comme professeur principale…il me restait 15 minutes avant la sonnerie qui annoncerait le début de l’heure. Je me demandais encore intérieurement si j’allais pouvoir tenir….
Je me frottais le visage, avant de fermer mon casier. Le Professeur Brennan, accompagné du Professeur Booth firent leur entrer, et tout le monde les salua. Pour ma part, j’allais rejoindre mon sac, sans grand enthousiaste lorsque j’entendis à nouveau cette voix familière derrière-moi.

- Tu devrais prendre un café avant d’y aller…

Je me retournais, m’apprêtant à déclarer que je n’avais pas le temps de m’en faire un, mais ce que je vis me fit sourire une nouvelle fois. Debout devant moi, Rick me tendait une tasse de café bien chaude. Décidément, il faisait tout pour que je craque.
Le remerciant dans un murmure, je m’emparai de la tasse, et en but une gorgée…il était toujours là, à me fixer. C’est alors que je déclarais, ne perdant pas le nord :

- Hey, si tu crois que le café que tu viens de me donner efface le coup foireux de la photo sur twitter, tu peux toujours rêver !!

Rick Castle secoua la tête en souriant alors que je passais à côté de lui pour finalement m’éloigner. J’empruntais le chemin de la porte, non sans avoir lancé un énorme « MERDE » à tout le monde. La tasse à la main, mon sac sous le bras, et ma liste de cours dans l’autre main, j’empruntais le chemin qui me mènerait à la salle 109, pour mon premier cours de la journée…

Oh mon dieu, faîtes que je n’en tue aucun sur place ??!! Par avance, MERCI.




I'm not "just a cop" !


Dernière édition par Kate Beckett le Mer 30 Mai - 19:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Le lycée Lun 26 Mar - 10:25

(j'ai fait 2 pts de vie : Cuddy & Esposito parce que je trouvais que c'était pas assez long mdr; la soit on continue le premier chapitre soit on entame le vif du sujet avec le chapitre 2, on a plusieurs options vu que les premiers mois sont consacrer aux cours on peux en faire un avec différents points de vue, mais après y'a aussi la première réunion parents prof... Donc, soit quelqu'un veux rajouter une suite a ce chapitre qui fait déjà 16 pages word, soit on passe au chapitre suivant Smile comme vous voulez Smile )

Elle s'était assise face a son bureau, et comme a chaque rentrée elle regardait l'heure et les secondes tourner. Pour le moment tout était calme, mais elle savait qu'a partir du moment ou la grande aiguille serait sur le douze les cris afflueraient... Certes, de la ou elle était elle ne les entendrait pas très fort, mais elle savait qu'ils seraient la, dans la cours, dans les classes, dans le hall...

Mais le pire n'était pas les élèves non. A vrai dire il était facile pour la plupart de leur faire peur en convoquant les parents. Le mots « rendez vous avec la directrice » avait de quoi en refroidir plus d'un. Certes, il y avait toujours des récalcitrants mais dans l’ensemble elle était plutôt satisfaite de ses élèves. Le problème majeur n'était donc pas la. Le « problème » avait un nom un prénom et une canne. Le « problème » serait sans doute en retard ce matin (comme a chaque rentrée), et le « problème » allait lui poser problème puisque sa classe allait devoir l'attendre dans le couloir.
Oui parce que le « problème » fermait sa porte de classe a clef (sait on jamais, lui avait il dit, y pourrait y'avoir des fouineurs qui me voleraient mes craies!) donc, ce fichu « problème » obligeait sa classe a rester dehors et a donc gêner tout le couloir avec ses cris et ses bruits.

Elle soupira et regarda l'heure. Huit heure enfin. Même en étant dans le bâtiment de l'administration, elle entendait les cris. Ça promettait.

Elle entendit frapper a la porte.

« Entrez ! »

C'était Wendell son assistant, celui qui s'occupait du « problème ». Parce qu'il fallait quelqu'un a temps plein pour le gérer.

« Tous les profs sont la mais il manque toujours le même... »

« Évidemment. »

Cuddy se leva suivit de Wendell et ferma son bureau a clef. L'unique fois ou elle l'avait laissé ouvert sans surveillance House était venu fouiner. Finalement a cause de lui elle était devenue méfiante.

Enfin, il n'y avait pas que lui ! Coté problèmes il y avait aussi Hoddgins ! Pour le moment c'était que la première heure de cours, il n'y aurait pas d'incident avec Hoddgins... Ce dont il fallait se méfier surtout c'était le moment du cours « ou on applique ce qu'on a appris ». Merci bien la création du volcan dans la cours pour comprendre comment fonctionnait une éruption volcanique ! Les élèves s'en étaient souvenus, la cours aussi mais surtout le prof.

Elle avait bien du passer 2h a lui hurler dessus, le traitant d'inconscient de fou, de malade... Le comparant a un savant fou avec blouse blanche réalisant des expériences des plus abracadabrantesque. Mais au moins, et elle devais l'avouer, il n’utilisait pas des composé chimique et dangereux comme son prof de chimie !

Merci bien la création de la « bombe faite maison ». Elle avait du avoir une demie douzaine de parents qui était venus se plaindre que ce prof rendait leur élèves kamikaze a créer des bombes sale pour faire exploser leur lycée !
Ouais, House avait bien choisit sa matière. D'ailleurs tous les élèves devaient l’appeler professeur House. Pas professeur non, pas monsieur House non plus, mais « professeur House » en entier. Elle l'avait su par le biais de trois heure de colle fixés parce que l'élève avait dit « monsieur House » pour la troisième fois consécutive alors que son professeur avait bien précisé qu'il fallait dire « professeur House ».

Elle avait encore eut les parents qui était venus se plaindre. En fait, elle connaissait presque tous les parents de son établissement a cause (ou « grâce » comme il le lui avait dit) de lui.

Elle marchait d'un pas agacée vers la salle de House. N'étant pas la, il fallait qu'elle ouvre a la classe (elle avait fait un double) pour qu'il se fasse surveiller par Wick ou Foreman en attendant. Tant pis si les élèves râlaient parce qu'ils allaient devoir rester plus longtemps que les autres a cause du retard de leur prof. Ça, elle n'en avait cure, c'était a House de s'en préoccuper.


« On se tait s'il vous plaît y'en a qui sont en cours !! »

Les élèves se turent d'un coup. Elle aimait beaucoup ce genre de moment, ou elle apparaissait en surprise élevant la voix (elle ne criait jamais) pour se faire entendre et qu'un grand silence s'en suivait.
Elle dépassa le rang pour aller ouvrir la porte, de nombreux chuchotement se firent entendre.

« Il me semble que j'ai donné une consigne, jeune homme ! »

Le jeune homme en question se retourna. Bien sur ! Ça ne pouvait qu’être lui de toute façon. Et Cuddy était bien désespéré de l'avoir mis chez House, parce qu'elle savait qu'ils allaient s'entendre comme larrons en foire.

« Vous n'avez pas changer vos habitudes a ce que je voix monsieur Sloan ! »

« Désolée Madame Cuddy... Mais j'ai pas vu mes potes depuis les vacances j'ai beaucoup de choses a leur raconter »

« Eh bien vous n'aurez qu'a le faire une fois sortit de cet établissement, ou pendant le cours de monsieur House si ça vous chante. »

Elle savait qu'il en serait capable. Personne n'osait parler pendant son cours sauf lui.

« Je n'y manquerais pas madame. » Fit il avec un grand sourire.

Ce garçon était le fils caché de House... C'était une abomination.

« Rentrez en cours maintenant. Monsieur Foreman va rester avec vous le temps que votre professeur arrive. »

des « Oh non » se firent ressentir, et l'homme en costard n'hésita pas un seul instant.

« Encore une remarque de ce genre Grey et je vous file 2h de colles! »

Le rang avança en silence dans la classe, Forman a leur suite. Et Cuddy pu enfin s'échapper pour retourner dans son bureau.
Elle jeta un coup d’œil et décida de faire un tour dans la sale des profs. Si elle se souvenait de son planning, seuls Rick et Kate étaient en classe pour le moment Tempérance et Camille ne tarderaient pas a partir et Hodgins et Angéla devaient sans doute être arrivés depuis peu.
Elle croisa justement sa prof de droit qui sortait de la salle. Elle la salua et entra dans la pièce. Certains profs commençaient a prendre leur affaires pour partir, Camille avait posé son sac sur la table et le remplissait de papier qu'elle avait sans doute trouvé dans son casier.

« Bonjour a tous ! » Lança t elle avec un sourire.

Elle passait très souvent les voir pour prendre la « température », elle détestait resté enfermée dans son bureau a ne s'occuper que de la partie administration, fournisseur et parents d'élèves. Surtout qu'elle avait un panel de personne qui s'occupait de ça, dont l'intendant. Elle ne voulait pas etre dans « sa tour d’ivoire » a gérer les autres sans jamais les voir. C'était peut être ce qui faisait la différence de ce lycée...
« Bonjour ! » lui répondirent presque en chœurs ses professeurs.

Lisa avait souvent tendance a les regarder interagir. Elle pouvait dire qu'elle avait de la chance, dans l'ensemble tous s'entendaient plutôt bien. Certains même plus que « bien ». Ca crevait les yeux. D'ailleurs il n'y avait qu'a les observer. Le professeur Booth était adossé a son casier, celui juste a coté du professeur Brennan et la regarder ranger des feuilles. Sauf que son regard et son attitude prouvait qu'il ne la regardait pas simplement ranger des feuilles non, il la mangeait des yeux.
Et ce qui avait été très intéressant a suivre c'était leur tout début. Tempérance ne voyait absolument rien de ce qu'il se tramait, et le pauvre bougre avait tout fait pour qu'elle comprenne. Rien a faire.

C'est a ce moment la qu'Angéla et Hoddgins firent leur apparition. Elle avait embauché Angéla depuis 7 ans maintenant et la relation qu'elle avait entretenue avec Hoddgins des le départ avait été plutôt houleuse. Au départ elle avait eut beaucoup de mal a apprécier son collègue et au fur et a mesure un lien s'était créée. Et quel lien !

« Bonjour ! » Lançaient ils a la cantonade. « Oh bonjour Lisa ».

« Bonjour Jack, prêt pour cette rentrée ? » Lui dit elle en souriant, cachant son rire puisqu'il semblait encore un peut timide face a elle. « L’irruption volcanique » semblait etre ancré dans sa mémoire.

« Plus que prêt ! » dit il en secouant ses feuilles. « Mais cette fois ci j'ai prévu quelque chose qui risque de vous épater ! » Il lui fit un immense sourire et lui tendit un prospectus. « Visite dans un musée spécialement conçu pour faire des expériences. C'est sécurisé et tout a fait a leur porté, il vont adoré et vous aussi ! »

Cuddy parcourus le prospectus. Au vu des tarifs les parents allaient encore se plaindre.

« On verra ça a tête reposés... Profitez bien de cette journée tranquille avant le rush de demain ! Surtout si vous avez un problème n'hésitez pas a venir me voir. Bonne journée a tous » dit elle en se dirigeant vers la porte, suivit de Tempérance et Camille qui partaient vers leurs classe.




Ca faisait bien 2h que Cuddy était dans son bureau réglant un problème avec l'intendant Clark, qui semblait avoir des soucis avec la réduction du fournisseur. Il avait tenté de lui téléphoné pour comprendre mais ce dernier n'avait rien voulu savoir. Il s'était tourné alors vers elle pour savoir ce qu'ils pourraient faire.
Alors qu'elle venait de trouver un compromis avec le fournisseur et qu'elle raccrochait heureuse, la porte s'ouvrit a la volée laissant apparaître l'homme a problème. Visiblement il semblait arriver.
Elle jeta un coup d’œil a la pendule 10h12, c'était ses élèves qui devaient etre ravis d'attendre depuis 8h, Foreman aussi devait être content. Surtout que les élèves de Rick et de Kate semblaient avoir fini... Ceux de Tempérance et Camille ne tarderaient pas non plus d'ailleurs. Il fallait voir si Wick et Cameron étaient déjà a l'entrée de l'établissement pour les gérer.

« Ma chère Lisa !! » Dit il avec un immense sourire collé sur le visage.

« Vous avez 2h12 de retard monsieur House » lui dit elle d'un ton sec, pendant que Clarke s'éclipsait.

« Oh... Mais je vais bien, c'est gentil de demander. »

« Retournez en cours vos élèves vous attendent depuis 2h... Je pense qu'il seront ravis de vous accueillir »

« J'en suis persuadé, mes élèves m'aiment... Que voulez vous, la popularité tout ça... J'ai rien fait pour l'avoir c'est venu tout seul ! »

« RETOURNEZ EN COURS !!! » lui hurla t elle au visage en se levant de sa chaise.

« Ouh ! La rentrée ça ne réussit pas a tout le monde ! Vous vous etes pas assez détendue sur la plage Lisa, 2 mois c'est pas assez suffisant pour vous ».

Elle s'était levée et se dirigeait a présent vers lui.

« Okay okay je m'en vais ! » répondit il en s'éloignant d'elle pour ne pas subir ses foudres.

Il partit en clopinant vers la sortie, et Cuddy en profita pour faire un signe a Wendell afin qu'il le suive. Grégory serait bien capable de faire une pause dans la salle des prof en plus !



(…)



« Buenos dias todos y tiene la maniana ! » m’écriais je en laissant ma classe mettre leur affaires dans leur sac pour partir enfin.
2h a parler de livres et d’horaires et de salles me rendait complètement lessivé a la fin du cours. Le dernier élève partit, je filais droit vers la salle des profs. En fait, j'étais arrivé trop juste a cause des bouchon et n'avais pas pu saluer mes collègues. Je savais d'avance que certains y était. Angéla, Tempérance et bien sur Jack et Seeley. Les filles étaient souvent ensemble, et généralement on y trouvait souvent les 2 garçons avec elle. Je soupira tout en secouant la tête. Pas très discret les mecs ! Le pire était que Tempe' était complètement aveugle... Et que, même si depuis l'été leur relation était devenue plus officielle, elle avait du mal a comprendre certaines attitude.

S'en était devenue risible franchement, avec Kevin et certains autres profs on avait lancé des paris sur « a qui fera le premier pas vers l'autre ». Bon c'était pas les seuls ! Y'avais aussi Rick et Kate et sur ce coup la j'avais misé pas mal ! Il restait plus que cette année sinon c'était fichu pour mon argent. Enfin bon, c'était pas le moment de se marrer tous seul dans les couloirs, certains élèves traînaient et me prendrais pour un fou.

« Qu'est ce que vous faites la ? Personne dans les couloirs sortez ! » leur dis je alors qu'il semblait commencer a s'installer.

« Mais monsieur on attends le professeur House il est pas encore arrivé... »

A ce moment la, Foreman sortit la tête de sa classe et regarda les élèves avec un regard noir.

« Mais moi je suis la, entrez et asseyez vous ! »

Je hochais la tête vers lui en guise de bonjour et descendit vers la salle des prof. BINGO ! J'aurais du parier cette fois la, le petit quatuor était au complet.

« Salut les 4 mousquetaires ! » lançais je en riant légèrement tout en me dirigeant vers mon casier.

« Bones, c'est une blague » devança mon pote Seeley avant que Tempérance ne fasse un commentaire.

C'était dingue ! Cette fille avait toujours un mot sur tout, elle connaissait le moindre truc sur le bout des doigts, et c'était flippant des fois je peux vous l'assurer !
Après avoir poser les feuilles qui me servirais demain dans mon casier, je jetais mon sac sur la table en U du milieu et vint m’asseoir sur le canapé de « l'espace détente » en plein salle des profs. Franchement Cuddy avait bien géré sur ce coup la, fallait avouer que les fauteuils étaient très confortable, d'ailleurs Kevin avait failli loupé un cours et s'endormir dessus ! On l'avait bien chambré pendant le reste de l'année et je pense que celle ci ne ferait pas exception.

« Alors ? » demandais je au sujet de leur classe principal.

« Alors quoi ? » demanda tout de suite ma collègue Temperance.

Aussi rapide que l'éclair cette femme, je me demandais ce que Seeley pouvait bien lui trouver. Chiante, toujours pointilleuse sur tout, toujours le dernier mot ou la chose que personne ne sait a dire. Sérieusement ce mec avait mon respect.

« Vous avez pas trop de cas dans vos classes ? »

« J'ai récupéré Christina... Tu sais Christina Yang. » me dit Angéla

« Outch ! Ma pauvre... Remarque au moins tu risques d'avoir pas mal de cadeau te plains pas. » lui dit Seeley avec un sourire.

« Ouais mais non, parce que je me dis que si j'accepte ses cadeau elle va croire qu'elle m'a dans la poche, et c'est loin d'etre le cas. Cette petite peste veux être la meilleure partout, et elle va tout faire pour gagner des points. Et ça, ça m'énerve vraiment ! »

« Qui a récupéré Tony Dinozzo, Tim McGee, Jared et son accolyte ? » demanda Hodgins

Ryan rentra a ce moment la, et répondit a la question en s'incrustant comme toujours.

« C'est la pauvre Kate qui se récupère Tony et Timn... Pour les autres je sais pas ». Il s'écroula sur la canapé vide en face de nous. « Heureusement que Cuddy m'a pas refiler ces cas sociaux ! »

« Moi j'ai Jared Padalecki, si c'est de lui que vous parlez » dit calmement Tempérance. « Et je ne sais pas qui est son acolyte alors je ne peux pas vous dire. »

Évidemment, elle, elle ne les avaient pas encore vu a l’œuvre tout simplement parce que les 2 élève en pinçaient pour elle. Alors, pour se faire bien voir ils étaient adorable avec elle et chiant avec tous les autres profs. C'était Rick qui avait eut l'info via un message posté de facebook ou ils en parlaient clairement. On en avait donc déduit que ça n'avait rien a voir avec son autorité naturelle mais c'était autre chose de « naturel » qui opérait.

« Jensen Ackles c'est son acolyte, et on parlait bien de ce Jared la... Mais toi tu n'auras aucun problèmes avec eux » dit Angéla avec un petit sourire.

« J'ai Ackles aussi » ajouta Tempérance « Et je ne vois pas pourquoi tu dis ça... De toute façon je n'ai jamais eut de problèmes avec eux. »

« C'est bien ce qu'elle dit » dis je en secouant la tête légèrement. Celle la ! Incapable de comprendre la phrase caché !

« Je ne comprends pas. »

« Eh bien c'est simple ma chérie, il en pince pour toi... Enfin il sont amoureux de toi si tu préfères » continua Angéla.

Ah ! J'allais oublié ! Cette nana, en plus d’être chiante et de toujours vouloir avoir le dernier mots ne comprenait pas les phrase type « expression », elle était carrément terre a terre et souvent j'évitais de lui parler parce que c'était une vraie galère. Je sais pas comment faisait ses élèves ou ses amis mais je leur tirais mon chapeau !

« C'est ridicule ! Ils aiment juste ma matière tout simplement ».

Qu'est ce que je vous disais ! Elle refuse de voir la vérité en face. Remarquez il lui a fallut bien 7 ans pour comprendre que Seeley en pinçait grave pour elle. Je me levais sur ces mots, elle avait tendance a m’exaspérer quand elle répondait ce genre de chose.

« Bon ben les gars, c'est pas tout mais je crois que je vais rentré... je suis vanné ces 2heures mon épuisées. » Je les saluais tout en récupérant mon sac. Écoutant le pauvre Seeley lui expliquer ce que « vanné » vous vraiment dire. Je soupirais tout en souriant. Cette fille avait été élevé sur Mars ou je sais pas... Mais elle craignait définitivement.

Mon pote Ryan s'était levé et m'avait suivit, son sac de cuir a la main. Son look « sooo scotish » était régulièrement une raillerie pour la plupart. Non, surtout de ma part en fait. Le petit plus était ce sac en cuir qu'il avait reçut de sa femme l'an dernier. Ça avait été le « must » et mes railleries s'étaient amplifié.

Fallait avoué quoi ! Chemise a carreau veste en tweed et le sac en cuir. Franchement ! Pour un prof d'Anglais c'était plutôt stéréotypé.

« T'as toujours pas jeté ce truc ? » lui demandais je en désignant son sac de la tête.

« Tu rigoles ou quoi ?! C'est un cadeau de ma femme, si elle me voit pas rentré avec elle me tue ! »

Ouais, en plus d’être le look type de l'anglais ou de l'irlandais (comme vous voulez) il était complètement docile. Pauvre vieux.

« On voit qui porte la culotte chez toi mon gars. T'es un vrai matcho ça se voit rien qu'a ton physique de... gringalet » M’exclamais je en secouant la tete.

« Eh te moques pas « gringo » ! En plus il est pas mal ce sac, je vois pas ce qui cloche ». Il regardait son truc affreux en cuir sous toutes les coutures. Le mot gringo était a hurler de rire. Avec son accent ça ressemblait a tout sauf un mot en espagnol.

« Le problème, mec, c'est pas le sac... C'est toit tout entier ». lui répondis je tout en le laissant la et quittant enfin l'établissement.

« Eh ! Ca c'est méchant ! T'es pas cool mec ! ». Il se mit a me rattraper, et ensemble nous fiment le chemin jusqu'au parking.




 I love you Family I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Le lycée Sam 2 Juin - 13:36

Chapitre 2 - Un jour avec ...
Un jour avec la 1ère 1L


19 Octobre 2012 – 10h11

La cloche de fin de pause avait sonné, avertissant les élèves du lycée de regagner leurs classes au plus vite. Tout le monde s’affaire dans les couloirs, dans les grands escaliers principaux éclairé par la lumière du jour grâce à une verrière en forme de dôme qui planait juste au-dessus. Quelques classes commençaient déjà en entrer en cours, tandis que d’autre élèves, adossés aux murs ou aux rambardes de sécurité des balcons du couloir, attendaient l’arrivée de leur professeurs.

Tel était le cas de deux classes de Terminales. La 1ère1 et la 1ère3…les classes principales respectives de M.Castle et de Mlle Beckett.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je discutais avec Christina, fermant à nous deux la rangée des élèves de 1ère1 qui attendaient devant la salle 103. Nous devions avoir cours de Littérature, et nous savions par avance que Mr Castle n’était pas du genre à nous pressé sur l’heure de cours. Surtout après la pause de 10h. J’avais finis par me faire à cette ambiance de lycée, même si je dois avouer que parfois encore, je m’entends dire que j’ai intégré un asile de fou et certainement pas un lycée.

D’ici quelques jours, les vacances pointeraient le bout de son nez, et avec Christina, on avait déjà quelques projets. Je l’écoutais d’ailleurs me parler d’une soirée chez Tony Dinozzo, un gars de la 1ère3, alors que mes yeux, eux, scrutaient le grand hall de l’étage, en direction des escaliers principaux, à la recherche d’un prof qui viendrait enfin nous ouvrir la salle:


- Apparemment ses parents seront partis au Mexique chez des amis, alors il aura la maison pour lui seul


- Il n’a pas envie de partir avec eux pour les vacs’ ?
demandais-je

- Non ! il s’entend pas trop avec son beau-père, alors moins ils passent de temps avec eux, mieux c’est.
Me répondit Christina

- On va être combien ?


- Eh bien tu peux déjà compter une bonne dizaine de personne de la classe. Plus Jared et Jason des 1ère5..ainsi que deux autres de leurs classes que je ne connais pas. Il y a aussi une bonne partie de la classe à Tony, ainsi que d’autres gars de la 2nde4.

- La 1ère2 ne vient pas ?!

- Aucune idée, mais bon tu peux déjà être sûre de compte une trentaine de personnes.


- Il a intérêt une grande maison le Tony, dis-je pour conclure.

- C’est le cas ! …Moi du moment qu’il y a assez de mecs à draguer à la soirée, je me fiche de savoir si c’est dans un trou à rat, ou dans une salle de spectacle.

C’est alors que je vis Christina, qui se tenait face à moi depuis le début, regarder derrière mon épaule et se remettre à sourire. Je me retournais, réalisant que cela faisait un moment que je n’avais pas regarder dans le hall pour voir si quelqu’un arrivait. En plein milieu du hall, venant à peine de monter les dernières marches du canapé, Notre prof principal, Mr Castle, accompagné de Mlle Beckett, notre prof d’Eco-Droit et prof principal des 1ère3. Ils étaient tous les deux en grande conversation, un café à la main, leurs mallettes de cours de l’autre… Rien de bien surprenant en fait, cette scène on la voyait souvent ; alors pourquoi Christina accrochait-elle ce sourire ? A croire qu’elle savait à quoi je pensais, elle finit par déclarer :


- En parlant de drague, y’en a un autre qui a mon avis se fiche de savoir où il est, du moment qu’il est avec ELLE !


- Qui ça ? Mr Castle ?! la questionnais-je interloquée.

- Oui ! Tu vas quand même pas dire que t’as pas remarqué ?


J’observais un peu plus en détails les deux professeurs qui n’avaient toujours pas décoller du hall, en train de se parler : que voulait-dire Christina exactement ? que ces deux-là étaient ensemble ?...si c’était le cas, une chose est sûre, je trouvais qu’ils s’accordaient parfaitement. A les voir, ils formaient un beau couple…enfin si tant est que c’en soit un. Si j’avais appris une chose depuis mon arrivée, c’est que les rumeurs ici étaient monnaie courante et que l’on pouvait trouver tout un tas de chose à dire sur tout le monde, les profs ne dérogeant pas à la règle.

- Ils sont ensemble ? demandais-je donc à haute voix

- Bah si ils le sont pas, ça risquerait de pas tarder !

Se rapprochant un peu plus de moi pour inciter à la confidence, Christina déclara un ton plus bas
:

- Regardes comme il la regarde ! Et elle ?!...le sourire plaqué sur le visage qu’elle a quand elle est avec lui ! Ca crève les yeux. Soit ils couchent ensemble, soit ils crèvent d’envie !

Lui lançant un regard de désapprobation et en roulant des yeux, je lui répondis :


- De toute façon avec toi, tout le monde couche avec tout le monde. La dernière fois c’était Mlle Brennan et Mr Booth, et maintenant c’est Mr Castle et Mlle Beckett…


- Non mais pour Brennan et Booth, je ne déconnais pas non plus hein ! Eux aussi ça saute aux yeux !! Mais disons que je suis plus sûre de Brennan et Booth, parce que j’ai un pote en 1ère4 qui a surpris une conversation entre Mr Booth et Mr Hodgins, il parlait de Mlle Brennan apparemment et demandait des conseils à Hodgins à propos de cadeau qu’on pouvait faire à une femme.

- Et alors ? ca pourrait être un rapport avec son anniversaire par exemple ?

- Et il demanderait à Hodgins ? c’est juste que Mlle Monténégro et Mr Hodgins sont en couple officiellement eux, et c’est pour ça qu’il est venu lui demander conseil. Booth voulait l’avis d’un homme qui avait été dans sa situation avant…c’est sûr !!

Un léger silence s’installa entre nous, bien aidé tout de même par les bavardages des autres élèves qui attendaient avec nous devant la classe. J’observais à nouveaux les deux professeurs qui avaient apparemment du mal à se quitter…peut-être qu’effectivement, ces deux-là étaient un peu trop collés ensemble mais…cela voulait-ils dirent qu’ils couchaient ensemble ??!


- D’après quelques autres élèves qui voient arrivé Mr Castle tôt le matin, il a toujours deux cafés à la main : le sien…Et celui que Mlle Beckett est en train de tenir. TOUS LES JOURS. Il lui apporte un café tous les jours.

- Mouais…il est peut-être juste prévenant.


- Qu’avec elle…

- C’est vrai que son comportement est parfois bizarre lorsqu’il s’agit de Mlle Beckett. Déclairais-je. Comme quand on arrive en retard à son cours alors qu’on arrive tout juste du cours d’Eco avec Beckett…il dit jamais rien, il sourit et nous laisse entrer sans passer par la case surveillants et mots de retard.

- Je te le dis, moi ! soit il a le béguin pour elle, soit il sort avec elle. Et de deux chose l’une : Ça le rend complètement gaga.


- Et elle ? tu crois qu’elle le sait ?

- Je crois qu’elle est autant en chaleur que lui !

Je me mit à rire aux éclats en entendant cette remarque. Christina ne mâchait pas ses mots parfois, et ça avait le don de me surprendre. Mon rire avait dû alarmer les deux professeurs, puisque soudain, ils se mirent enfin à bouger. Ils se séparèrent, se lançant un dernier regard et un ultime sourire, Mlle Beckett empruntant le couloir qui lui faisait face, tandis que Mr Castle, prit le couloir de gauche ou nous nous trouvions, et nous salua gaiement.

Une chose était sûre, ce sourire, il ne l’avait qu’après avoir discuté avec la prof d’Eco-Droit et pouvaient être soulagé de savoir que dans ces moments-là, le cours était souvent léger, pris au seconde degré, et super détendu. Encore heureux parce qu’on allait d’ici quelques secondes entrer dans la salle 103, pour 2H de cours sans interruption….alors que Mr Castle soit de bonne humeur
[




I'm not "just a cop" !


Dernière édition par Kate Beckett le Dim 3 Juin - 10:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Le lycée Sam 2 Juin - 20:23

Ah quelle belle journée ! Pensais je tout en me dirigeant vers ma salle ou mes élèves m'attendait bien sagement. Les 1ere L avaient bonne réputation, du moins on ne parlait pas d'eux comme les 1ere ES. La pauvre Tempérance, mais elle, ne semblait pas connaître ce malheur. A ses yeux comme en cours ses élèves étaient « à l'écoute » je reprends ces propres mots. Personnellement, les ayant eut je cherche encore... Si dormir sur la table est une signe d’écoute alors la d'accord, Fanny écoute a merveille. Si dessiner sur sa feuille l'est aussi alors la bonne moitié est toute ouïe en effet. Et si regarder par la fenêtre pour rêvasser est un autre signe d’écoute alors okay, toute la classe est vraiment attentive a ce que je dis.
Enfin, aujourd'hui je ne les aient pas (d'ou le fait que je passe actuellement une bonne journée), mais en fait, le must de tout c'est que ce soir nous somme en week end et que surtout, ce soir nous avons une réunion entre prof pour préparer la réunion parents profs.

Je suis pas vraiment ravi de sortir a 20h, mais le fait de passer ma soirée a coté de Kate est loin d’être déplaisant.
D'ailleurs, si ces filles ne s'étaient pas esclaffée, je crois bien que j'aurais zappé mon début de cours. Comment pouvais je me concentrer sur autre chose que sa personne ? Comment pouvais je me rendre compte de l'heure alors qu'on discutaient (okay le sujet de conversation était d'un banal a pleuré, mais au moins j'ai réussit a la faire rire un peu et ça c'est une belle victoire).

BREF ! Rick on se concentre comme dirait Kate et on amène sa classe dans sa salle ! ON Y CROIS !

« Bonjour bonjour ! »
« Bonjour monsieur »
dirent ils en cœur.

Ah ces petits première... Adorable ceux la. Je sens qu'on va passé 2h de pur bonheur !

Alors que tout le monde prenait place, je m'installais a mon bureau et sortait les contrôles que je leur avaient fait... Heu... Il y a assez longtemps. Oui, j'avoue je met du temps a corriger les copies. Pire, je peux les rendre un mois après. Mais bon, le principal est qu'on avance dans le programme (ce que nous rabâche Cuddy chaque année d'ailleurs).

Je secouais les feuilles en l'air d'un signe victorieux. Le silence s'était fait lui même, comme d'habitude.


« Victoire mes amis ! Victoire ! Vos contrôles sur la comédie viennent d’être corrigés ! »


Un « ah » de satisfaction général me fit me baisser tel un comédien qui salue son public.


« je sais merci, je sais... »

Une main se leva.

« Monsieur, l'autre contrôle sur l'utopie vous en êtes ou dans sa correction ? »
« Pressé de voir sa note Arizona ? Sachez que de parler de correction sur ce devoir serait « utopique » au vu de ce que j'ai... ou plutôt n'ai pas fait ».


Elle se mit a me sourire, cette petite blonde était toujours comme ça, sur le qui vive et souriante. Ça changeait de certains. Sur ces dires, j'ouvris la première copie.

« Alors alors, histoire de parler de l'utopie voyons voir ce que nous avons la. » Je levais la tête en direction de la petite Robbins. « Vous voyez on fait du deux en un, de l'utopie sur de la comédie c'est pas génial ça ? C'est comme de la lessive, sauf que c'est un cours... Donc... »

Je me remis a ma lecture cherchant le passage qui m’intéressais.


« Alors, suite a la première question « Qui est molière, donnez sa date de sa naissance et celle de sa mort ? » monsieur Sloan, Mark de son prénom nous écrit : » Je me mis a lire le passage que je venais de trouver avec un voix digne d'une comédienne qui en faisait trop « Molière est un homme, il est né un jour et est mort quelques années après... Ce n'est pas faux... Mais ce n'était pas vraiment les réponses espérées... Remarquez, vous m'auriez mit que Molière était une femme je me serais posé des questions sur les livres que je vous avait donné a lire ! »

L'ensemble de la classe se mit a rire. Sloan ne semblait pas du tout rougir, pire, il s'était mit a rire aussi.

« Je suppose que vous n'avez rien révisé sur le sujet ? »
« Vous supposez bien monsieur »
me répondit il en souriant.

Il était impertinent mais connaissait les limites, c'était pour cela que je ne disais rien. Lorsqu'il les frôlait, je me permettais quelques commentaires, mais la ça pouvait encore passer...


« Oh, pour votre information, Molière est bien un homme mais c'est surtout un auteur, acteur et un chef de troupe de théâtre. »

« Pour la question deux « Qu'est-ce que la Comédie Française ? » évitez de faire comme son acolyte »
dis je en désignant le voisin de Sloan « La comédie française n'est pas un endroit ou on se « marre beaucoup » pour reprendre ses propos. Quoi que si on le voit d'un autre œil ça peu peut etre le faire... La comédie française c'est un théâtre national et une troupe à laquelle on accède apres avoir suivit le cursus du Conservatoire National d'Art Dramatique. Si vous ne connaissez pas la réponse ne marquez rien, ça vous évitera de perdre des points pour le BAC. »

« Sérieux vous enlever des points pour les fautes ?! » s'exclama Sloan un peu moins a l'aise d'un coup.

Pour les tenir en halène et faire peur a ce petit prétentieux, je me tus quelques secondes avec un sourire qui s'affichait de plus en plus grand. Un effet de stupeur général passait sur leur visage. C'était carrément sadique, j'avoue, mais j'aimais ça. Ils attendaient tous ma réponse et, lentement avec mon sourire toujours collé au visage je leur répondit en baissant volontairement la voix.

« Vous verrez ».

J'étais sadique, et je prenais mon pieds. Mais mon Dieu que c'était jouissif faut avouer.


« Alors ! » continuais je tout en me levant le petit paquet de copie en main « je continue pour les petites perles que j'ai trouvé dans vos copies, le thème de la comédie vous inspire autant que moi on dirait d'ailleurs parce que » je secouais le paquet de feuille que j'avais en main « ceux la ils sont collector ! On tiens le bon bout mes amis ! Avec ça je vous créer un super truc humoristique et je le vend a qui veux pour en faire un film ! » déclarais je tout sourire.

« Vous etes pas cool monsieur »
dit la petite Calliope « Dans vos cours la y'avait les trois quart des question qu'on a pas appris ! Comment voulez vous qu'on sache la réponse ? »

« Ah ma petite Torres, vous poser LA question a laquelle vous connaissez la réponse ! Je vous l'ai dit en début d'année déjà »

« Ouais mais monsieur si on fait des recherches sur vos cours plus ceux de madame Brennan qui nous le demande aussi plus ceux de madame Saroyan et de madame Beckett on a plus de vie nous ! »

« Ah la dur loi de l'élève de première, vous êtes brimés, on vous pompe jusqu'à la moelle... C'est vrai j'vous plains. »
Je fit une pause puis continuait d'un air tout a fait ravi « Mais bon moi je m'en fiche pas mal parce que je suis de l'autre coté de la barrière ! » dis je avec un énorme sourire.

« Alors nous avons Grey qui nous marque régulièrement « Molère » un genre de molaire mais avec un è accent grave a la place. » J'arpentais la pièce tout en remettant la feuille de Grey derrière le paquet, avec celle de Sloan et de Shepherd « Faite attention, ce genre de faute fait que vous n'avez pas le point a la fin. Jean Baptiste Molère n'existe pas, alors que Jean baptiste Molière si ! Okay Molère c'est le jumeaux sadique, mais on le connaît pas dans les livres, si vous le marquez ça passera pas. »

Meredith semblait un peu triste, sachant que les trois quart de sa copie contenait des « dents » ou plutôt des « molère » a tout bout de champ, elle sentait la mauvaise note sans doute.

« Idem pour les « Fous rire de Scapin » cette pièce n'a pas été écrite pas Molière mais par Molère le jumeaux sadique. Par contre les fourberies de Scapin a été représenté le 24 mai 1671 et non en 2012... Je ne sais plus qui s'est amusé a marquer la date du jour dans sa copie a la place ».

Ouais, vous allez me dire que c'était vraiment des pas doués la, qu'ils étaient tous nul mais... en fait ce n'était que des petits « plaisantins » qui voulaient se marrer avec le prof, ou qui ne connaissant pas la réponse préférait l'humour. Après tout le thème était bien « la comédie ! »

Retournant a ma place, je m'assis sur le bureau posant mes copies sur ce dernier.


« Ok, vous avez utilisé l'humour, j'avoue m’être bien marré a lire certaines choses. Mais évitez sérieusement a mettre ça pour le Bac de français les amis, sinon votre note frôlera le zéro » Puis, regardant la dernière copie qui était sur le tas je fis un petite sourire « Mathias, j'ai bien compris que vous n'avez rien appris du cours, néanmoins je vous ai mis 0,5 pour l'encre, votre mère ne l'aura pas acheté pour rien au moins... »

Au bout d'une bonne heure, je laissais mes élèves un petit temps de détente apres leur avoir rendu les copies et leur avoir fait la correction. Ce qu'il y avait de bien avec ces 2h, c'était que je pouvais pas mal m'avancer. La seconde heure serait surtout du cours pour la plupart.



...


Assise sur ma chaise je soupirais. Bon, 13 ce n'était pas si mal après tout surtout que comme l'avait dit Callie la plupart des questions n'étaient pas dans le cours. Ce prof était un vrai sadique !


« Jane ! Jane ! »

Je me retournais vers la voix qui me parlais. Arizona, un fille sympa et toujours drôle malgré elle. Ou pas.

« Quoi ? »
« Tu vas a la fete de Tony ? »
« Non mais il craint ce gars »
coupa Alexis qui ne me donna même pas la peine de répondre.
« A vrai dire je ne sais même pas qui c'est » Les deux filles se retournèrent vers moi sidérée
« Tu sais le mec la beau brun super sexy... » commença Arizona
« Le genre de mec bad boy qui s'y croit » continua Alexis
« Celui qui traîne toujours avec Timothy, la ! » continua Arizona sans prendre en compte ce que disait la rousse.
« Ahh lui ! » me souvenais je en repensant au deux type vraiment « bad boy » comme l'avait décrit Alexis, je les avaient vu traîner devants le lycée et taper la discut avec la prof de droit.
« Perso, je te conseil de ne pas y aller. Son genre de fête ça termine plutôt chez les flics » dit la rouquine.
« C'est pas ton pere qui t'interdirait d'y aller » commenta la blonde avec un sourire « Moi le mien c'est mort, il est militaire » expliqua t elle en me voyant larguée.
« Ton pere est cool » lançais je a 'Lex avant de continuer « Ma mère me tuerais si je termine chez les flics »
« Son pere c'est lui »
fit Arizona en me désignant monsieur Castle du menton.
« SERIEUX ?! » tout le monde se retourna suite a mon exclamation.
« Chuuuuttt ! » firent les deux filles, permettant ainsi au autre de retourner a ce qu'ils faisaient et nous oubliant un peu.
« Tu sais, il est loin d'etre si cool... je veux dire, oui sans doute qu'il est cool... Mais c'est beaucoup moins drôle d'etre l'adulte de la famille » fit elle en soupirant.
« Genre tu lui donnes son argent de poche et tout » dis je en riant légèrement.
« Non, c'est pas ça. Juste qu'il me dit de tout faire, toute les conneries possible, tout ! Mais au final, c'est lui qui les fait toutes. Moi je suis juste celle qui doit aller payer sa caution pour le faire sortir de cellule de dégrisement »
« Ah ouais... Vu comme ça... C'est sur que c'est moins drôle »
Arizona hocha la tête suite a mes propos, elle avait déjà du apprendre cette histoire et connaissait déjà le secret d'Alexis. « Mais dit moi, pourquoi tu l'a en prof ? Je veux dire y'en a d'autre y'a d'autre classes... » Alexis me coupa, me laissant a peine le temps de finir.
« La personne qui s'occupait des répartition était nouvelle, sachant que j'ai pas le même nom que mon père, il a pas tilté et c'était trop tard pour changer après ». Elle me récitait ça comme si elle avait l'habitude. Sans doute les autres élèves qui connaissaient ce secret le lui avait déjà demandé.
« Vous avez eut combien ? » demanda Arizona en désignant nos copies qui traînaient sur notre bureau.
« 13 et toi ? »
« 15 »
dit elle tout sourire « j'adore le français... Je serais moins souriante en te sortant mes notes en histoire... Mais faut dire que Brennan est trop bizarre... Et ses questions... Pfiou ! Laisse tomber »
« J'ai eut 19 »
dit Lex comme si c'était tout a fait normal.
« Comme d'hab quoi ! » fit Arizona en secouant la tête tout en souriant.

Elle se retourna lorsque Mark l'appela, nous laissant ainsi discuter tranquillement.

« Tu dois aussi voir les autres profs en dehors des cours je suppose »
« Pire »
dit elle en soupirant a nouveaux « T'imagines pas les rumeurs qui circulent et les questions qu'on me pose. »
« Sur ton père et mademoiselle Beckett ? »
« T'es au courant ? »
« Qui ne l'est pas... »


Elle hocha la tête.

« Le pire c'est les soirs de fêtes, mon père poste des photos et la plupart des mes amies reconnaissent la maison. Certaines fois il le fait chez nous. Ces soirs la je fais tout pour ne pas rester. Imagine, je pourrais entendre des anecdotes sur des gens que je connais voir même les rumeurs se concrétiser. Je ne veux même pas être dans la confidence ! »
« Ça craint. »
« Plus que ça...
» me répondit elle tout en faisant basculer sa chaise en arrière et penchant la tête.

La pauvre, d'un coté je la plaignais de l'autre je l'enviais. Eh ouais ! Attendez !! Se retrouver dans une fête bondé de profs sur lesquels des rumeurs couraient...
Moi je ne serais pas contre de savoir ce qu'il se passait entre le prof de sport et mademoiselle Brennan, voir mademoiselle Beckett et notre prof de français... voir comment se comportait Monsieur House avec ses collègue, voir la directrice bourrée a leur fete. En fait, je l'enviais plus que je ne la plaignais. Imaginant tout un tas de sénar', je souriais débilement sans doute, ma voisine me regardais avec suspicion.


« Ça va ? »
« Ouais ouais »
lui souris je avant de reporter mon attention sur le prof qui commençait a faire son cours.



(je posterais la réunion apres ton post, j'ai rien écrit j'attends ce que tu as mis pour que le cours qu'elle a eut si y'a eut des trucs spé elle puisse le raconter a la réunion)




 I love you Family I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Le lycée Dim 3 Juin - 20:49

Un jour avec la 1ère3ES...

- Hey fais en sorte d’amener pas mal de meufs à la soirée, sinon on va encore se r’garder comme des pauv’ cleps qui font pitié.

- T’inquiète, je gère ! Y’en aura assez…

Timothy lançait quelques recommandation à son ami, Tony, mais ce dernier n’écoutait qu’à demi-mots, bien plus intéressé parce qu’il se passait à quelques mètres plus loin, devant les escaliers du hall.

Chaque Vendredi c’était la même : Il était spectateur de la parade amoureuse de Mr Castle et de Mlle Beckett. Et ça avait le don de l’énerver. Il avait été sérieux l’année dernière avec sa prof d’Eco-Droit, lorsqu’il lui avait lancé avec détermination qu’il voulait l’inviter à sortir. Elle l’avait regardé interloquée, puis avait feinté l’agacement ; Oui ! Parce que Tony était persuadé qu’elle n’avait fait que jouer un jeu, qu’elle l’avait rembarré à cause de cette barrière prof-élève. D’ailleurs ne lui avait-elle pas fait par de quelques recommandations ? Elle lui avait demandé de passer deux trois critères obligatoire avant de pouvoir répondre à ses avances. Donc, au final, elle n’avait pas dit NON ! Et ça, ce n’était pas passé à côté pour Tony.

Timothy parlait maintenant dans le vide, se plaignant de deux –trois tape l’incruste qui viendrait sans doute à la soirée chez Tony, et plus loin, Kate et Rick se séparaient enfin. Tony regagna alors son sourire, et se redressa pour faire valoir sa carrure, et son impressionnante présence (du moins, présence qu’il pensait avoir ^^).

Les autres élèves étaient tous agités, certains se chamaillant dans les couloirs, quelques gars feintant un règlement de compte entre pote. Bref, Kate sentait qu’elle allait devoir faire preuve de patience aujourd’hui, et au mieux, les calmer très vite afin de pouvoir passé une bonne journée…
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

J’entamais ma route vers la salle 107, observant de loin l’agitation de mes élèves. Heureusement que je ne les avais pas pendant 2h, contrairement à Rick, qui lui avait sa classe pour les deux dernière heures de la journée.
Je portai son café à ses lèvres, tout en marchant, histoire de reprendre un peu d’énergie…j’allais en avoir besoin. J’arrivai près de sa salle et slalomai entre les élèves agglutinés devant la porte.

Je sortis mon trousseau de clés, et entendait derrière moi quelques fin de conversation entre amis. Les clés tournèrent dans la serrure, et d’un coup franc sur la poignée, j’ouvrais le passage, me reculant cependant pour laisser entre les premiers élèves. Je préférais rentrer en dernière, plutôt que la première, sachant pertinemment ce que pouvait provoquer l’inverse chez des adolescents dopés aux hormones.

D’ailleurs en parlant d’adolescents, il y en avait deux que la chaleur avait abîmé, apparemment. Dean et Sam, se prenait la tête, ou du moins le faisait croire, jusqu’à ce que le plus grand des deux ne se mettent à porter son ami, le soulevant de terre pour le forcer à rentrer dans la salle. Je secouais la tête en les regardant, et passa à mon tour, sans pouvoir m’empêcher de faire une remarque :


- Sam, le lancer de nains est interdit !!

Ce dernier se mit à rire alors que son ami Dean, semblait offusqué. Je montai sur la petite marche qui surélevait mon bureau et posa ma mallette sur ce dernier, tout en me tournant vers les deux zigotos en souriant. Quoi ? on pouvait plus se moquer maintenant ?!

Sam relâcha Dean, et ce dernier ferma la porte. J’ouvris ma mallette et en sortis stylo, feuilles, classeur de présence, et…les copie du contrôle de Lundi dernier. J’avais pas chômé…en même temps, les copies qui m’avait été rendu était tellement prenantes que n’avais pas su m’arrêter. Quand je dis « prenantes » bien sûr, ça n’avait rien à voir avec le fait qu’elles étaient magnifiquement bien rédigées. Non c’était tout le contraire, et je me revoyais encore me taper des barres de rires dans mon canapé en lisant certaines copies.

Je regardais l’assemblée qui s’installait en face de moi, mémorisant les places prise par certaines têtes. Timothy n’était bizarrement pas à côté de Tony…et ce dernier lui, il avait décidé de s'installer à côté de deux filles. Les deux plus mignonnes pensais-je intérieurement. L’observant, je me rendis compte qu’il me fixait avec un air qui en disait long :

depuis qu’il m’avait fait son numéro, je prenais enfin conscience de son comportement étrange en cours, et des regards qu’il lançait parfois. Là, pas de doute, il cherchait sans doute à attiser une certaine jalousie de ma part, et moi…et moi, bah ça me faisait rire ! Je tentai vainement de dissimuler un sourire, baissant la tête pour me concentrer sur les copies que j’avais dans les mains, et je me lançais enfin


- Bien ! Bonjour tout le monde…

- Bonjour me répondirent-ils en chœur

- J’espère que vous êtes encore en forme…ils vous restent encore deux heures a tenir avant que la fin de journée se termine et que le week-end commencent pour certains d’entre vous. Je crois que parmi vous, il y en a qui ont cours d’arts plastiques demain, non ?


Quelques élèves se manifestèrent pour confirmer mes dires, et je poursuivis :

- Alors, loin de moi l’idée de vous pourrir avant le week-end hein, mais…j’ai corrigé vos copies, et je me suis dit qu’il valait mieux vous les donner aujourd’hui ! Je sais par exemple que vous attendez encore vos copies de littérature, alors je ne vais pas vous faire languir plus longtemps

Je savais que la correction des copie chez Rick, ce n’était pas sa tasse de thé. Ça me faisait d’ailleurs sourire parfois. Il en prenait plaisir à embêter ses élèves également, sachant l’impatience que certains avaient à vouloir absolument connaitre leur note. Il pouvait se montrer sadique et jouissait de son pouvoir de profs, comme il le disait si bien, mais je m’accordais à croire qu’il faisait ça pour faire comprendre à ses élèves que le faire d’obtenir une note importait peu, que seul le fait de se préparer à l’examen comptait.

- Les copies sont bonnes Mademoiselle ? demanda l’un de mes élèves.

Je me mit à sourire devant la question et répondit avec détachement :

- Les copies, dans le genre, elles sont sympa…les notes en revanche….

Je remarquai très vite le désarroi de mes élèves et je préférai soudain la franchise :

- En fait, pour être honnête, y’a vraiment de tout. Mais je me suis dit qu’il valait peut-être mieux que je vous fasse part de certaines trouvailles sur vos copies. Disons qu’on va appeler ça « les perles de la semaine ».

Je tapa les rebords des feuilles sur mon bureau, afin qu’elles s’alignent les unes aux autres, et les posa bien à plat sur la côté gauche du bureau. Puis je sortis une feuille de ma chemise en carton, et me décala du bureau afin de me tenir bien évidence devant mes élèves.

- Oh Mlle Beckett, s’il vous plait, on a déjà assez de Mr Castle pour nous tailler en pièce, vous n’allez pas vous y mettre ! me lança Timothy

- Cher Mr McGuee, Sachez que Castle n’a rien inventé et qu’il n’est pas le seul à balancer de temps en temps quelques phrases incontournables de copies d’élève. En fait, j’ai plutôt l’habitude de faire çavec mes élèves de Terminale. Mais disons que, pour ce contrôle-ci, il y avait tellement de chose hilarante, ou même incroyablement hallucinante, j’ai trouvé que ce serait égoïste de ma part de les garder pour moi. Par contre… à la différence de votre prof de littérature, je ne vais pas citer de noms, je pense que vous serez intelligent pour vous reconnaître…du moins je l’espère.

Je descendis de mon estrade et parcouru la pièce pour prendre une place dans le fond, afin que tout le monde puisse entendre, et commença :

- Alors, comme vous le savez, le sujet portais sur deux choses : les droits de l’homme et son évolution, et sur répercussions politique et économique qui ont permis une meilleur qualité de vie. Je pense que j’aurais peut-être du me montrer plus précise en vous donnant le sujet. Parce que, certains de vous ont compris ce que je voulais et d’autres…c’était vraiment à côté. Quand je parle d’évolution, je parle bien sûr de l’évolution des droits de l’homme, et non pas de l’évolution de l’homme. On n’est pas en cours de science ici, et j’avais espéré que vous auriez assez suivi le cours pour me sortir une copie digne de ce nom.

Certains commençaient déjà à rire, s’imaginant sans doute ce que j’avais pu lire concernant l’évolution de l’homme, mais ne voulant pas faire durer le suspense, je continuai :

- Je vais pas tout sortir sur les phrases que j’estimerais culte sur le sujet, surtout que je ne voudrais pas qu’on dérive, je vais juste tenter de sortir deux trois phrases qui concernant le sujet de l’évolution. Alors euh….en ce qui concerne les grand tournants politique qui ont favorisé la place des femmes, l’un d’entre vous s’est éloigner du sujet. Je voulais qu’on me parle du droit de vote et de leur place dans le travail. Eh bien c’est pas du tout ce que j’ai eu pour le coup. Je cite : « Avant la loi de 1967, tout rapport sexuel avait pour résultat une grossesse. »

De nouveaux rires firent écho, et je fus pour ma part rassuré de voir que beaucoup se rendait compte de l’énormité de cette réponse

- Alors bon…certes, la loi relative à la régulation des naissances, dite "loi Neuwirth", a eu un impact sur les femmes vu qu’on autorisait la vente de contraceptifs…mais je ne vois pas en quoi cela à un rapport avec leur place dans la société…

- Mais si Mlle, grâce à ça, les femmes n’étaient plus considéré que comme des femmes au foyer, elle avait le droit de refuser d’être des poules pondeuses et avait du temps libre pour travailler.

Je fus étonné de la réponse de Sookie, qui semblait vouloir justifier la remarque. Je me mis à rire légèrement et lui répondit :

- Bon alors premièrement, cette loi n’avait été faite que pour régulariser les naissances, et équilibrer la démographie. Deuxièmement, en voulant justifier de cette manière, tu viens de te faire griller ; maintenant tout le monde sait que c’est toi qui a écrit ça.

Tout le monde se mit à rire à nouveau, et Sookie se retourna pour faire face au tableau et tenter de se faire toute petite. Quant à moi je tentai maintenant de changer de sujet, afin que les autres élèves ne se moquent pas trop, car ils étaient loin d’être blanc comme des colombes.

- On ne rigole pas trop là-dessus s’il vous plait, parce que croyez-moi j’ai pire. Comme par exemple…


Je baissai les yeux sur ma copie, pour retrouver la phrase qui m’intéresse et la lut à haute-voix :

- « Avec la révolution industrielle, l'agriculture n'a pas été abandonnée, mais on a trouvé des stratégies de développement, particulièrement intéressantes pour la croissance économique de certains pays comme la France. Plus rien n'est jeté, on récupère tout et on cultive la terre en pratiquant la jachère. »…….alors là, sans commentaire, je ne sais même pas quoi répondre à ça. Ca partait bien pourtant…disons que j’ai l’impression que l’un d’entre vous à commencer à écrire ce que je racontais la semaine dernière, le retranscrivant soigneusement sur son cours, et tout d’un coup, il a perdu le fil, ne savait pas mettre et à laisser blanc. Ce qui fait que, le jour du contrôle, il a bien fallu border sur la suite…et là, c’est plus que de la simple broderie, c’est une œuvre d’art !!!

Certains commençaient à parier sur qui avait pu écrire ça, et j’enchainai sur une autre phrase culte :

- Alors celle-ci je la classe dans la catégorie « si j’avais su, je me serais relu »…parce que c’est dommage de voir qu’un seul mot, peut tout faire capoter : « Les femmes sont moins touchées par le chômage que par les hommes. » Bon à savoir, les hommes ont les mains qui traînent. C’est sûr, ce n’est pas nouveau mais bon. Apparemment c’est important.

A nouveau un public hilare qui se mit par la même à y aller bon train sur les hommes aux mains baladeuses, et moi je continuai dans ma lancée :

- Je m’arrête pas à chaque fois, je les enchaine hein, vu qu’elles sont courtes mais efficaces : « S'il n'y avait pas de pauvres, il n'y aurait pas de plaisir à être riche. », « Leur journée de travail est de 49 heures. », alors qu’on a que 24h par jour… « On pourrait assister à des changements politiques si l'abstinence persiste. ». Je suis ravie de savoir que l’abstinence sexuelle à un impact sur la vie politique du pays. « L'homme est un individu à part entière (Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen) et trois valeurs sont existentielles: la liberté, l'égalité et l'individualisme. », « En 2020, il n’y aura plus assez d’argent pour les retraites à cause des vieux qui refusent de mourir. »…

Je continuais comme ça pendant 15 minutes avant de me décider à rendre les copies. Se faisant, l’une de mes élèves arriva, en retard et se plaça directement à sa place, profitant de ma rente de copie pour tenter de se faire discrète. Sur le coup, je n’ai rien dit, préférant régler ça directement avec elle, plutôt qu’avec le reste de la classe. Une fois devant elle, je la questionnai :

- Pourquoi est-ce que tu es en retard Shane ?

- Mais je suis là Mlle, maintenant, c’est pas grave,
me répondit-elle en rigolant

- C’est moi j’ai oublié de vous dire qu’elle le serait…répondit illico sa camarade.

- Ce n’est pas ce que j’ai demandé Alice ! Je veux savoir pourquoi elle est retard ? Shane ?

Shane allait me répondre toujours à demi en rigolant, mais Alice la devança :

- Elle a loupé le bus parce qu’il avait dit 9h15 sur la pancarte, mais il est arrivé qu’à 45 et…

Je la coupai franchement en lui répondant :

- Quand je parle à l'andouille, je n’aime pas que ce soit le boucher qui me réponde.

Je rendis par ailleurs la copie de Shane et lui demanda de venir à mon bureau à la fin de l’heure, puis passa au reste de la classe. Sur mon chemin, je rendis la copie à Tony, s’en m’empêcher une dernière remarque :

- Tony…mon cher Tony… : C’est bien, mais la conclusion ne va pas. Tu as toujours des problèmes pour conclure… N’est-ce pas, mesdemoiselles ?

C’est avec un grand sourire qu’elles ont toutes les deux acquiescé. Quant à lui, il ne semblait pas très heureux de ma remarque, mais je m’en moquais. J’étais de bonne humeur, et je sens que j’allais maintenant pouvoir passer un très, mais alors très très bon cours !!




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Le lycée Lun 4 Juin - 9:16

J'ai une suite celle du bistro, mais j'ai pas fini et je pense que je pourrais pas la posté d'ici ce soir. Autant que je mette la premiere partie et que je poste l'autre ce soir je m'excuse pour les trucs un peu "cliché" ou quoi. hésite pas a me dire si je dois virer des choses ^^



Je courais dans les couloirs, affaires en mains, direction la réunion. Sauf que ma pochette eut la bonne idée de s'ouvrir et tous les dessins que les élèves venaient de me rendre se rependaient partout dans le couloir. Pire, quand je me baissait ma trousse de crayon venait de s'ouvrir.

* Magnifique ! *

Je ramassais le tout a la hâte, le fourrait dans mon carton a dessins et courrait de nouveaux vers la salle des prof. J'étais en retard, ce qui n'arrivait pas souvent, mais je savais d'ores et déjà que je risquais d'avoir une belle remarque.
Au détour d'un couloir j'apperçue House qui clopinait tranquillement.

« Bonjour Angéla ! » dit il en souriant « pressée ? »

Et en plus il se fou de ma gueule... A vrai dire, lui il s'en tape il est toujours en retard.

« Attendez ! » me dit il alors que je le dépassais tout en le saluant. « Vous savez qu'on ne doit pas courir dans les couloirs ! On le dit toujours au élèves, vous n'en faites pas exception »

J'avais ralentit lorsqu'il m'avait demandé d'attendre, je le regardais a présent ébahit. Ce type était... Non, en fait il n'y avait pas de mot pour qualifier ce qu'il était véritablement.

« Excusez moi, mais contrairement a vous je n'aime pas etre en retard » lui lançais je tout en reprenant ma course.

« Ah mais ce n'est pas que j'aime ou que j'aime pas ! » me dit il en haussant la voix alors que je m’éloignais « Ce que j'aime c'est la tête de Cuddy quand j'arrive ».

Je secouais la tête tout en me dirigeant enfin vers la salle. Au vu du bruit ça n'avait peut etre pas commencé. J'ouvris enfin la porte et le bruit se stoppa pour se concentrer sur moi. Ce genre de trucs me rappelais toujours quand j'arrivais en retard a l'école. Tous les élèves sans exception, scrute le gars qui débarque en retard... A croire qu'ils copiaient tous sur leurs élèves a ce moment la.

« Excusez moi... J'ai eut un petit contre temps, je suis désolée » dis je en m'asseyant sur une chaise libre dans le fond de la pièce le plus loin possible de Cuddy histoire qu'elle m'oublie. « J'ai vu House sur le chemin, il arrive ».

Ça faisait balance et en plus ça me permettait de ne pas subir les foudre de Cuddy. Finalement ce type n'était pas tant une enflure que ça. Les discussions s'animèrent de nouveaux. Étant a coté de Temperance et Lanie, face a Kate et Rick j'écoutais activement la discussion qui reprenait.

« Sérieusement ! Vous mettez des points en moins et la vous aurez des magnifique copies croulante de choses intéressantes a lire ! »

Kate secoua la tête « Tu te retrouves surtout avec moins de trucs a corriger, fainéant ! »

Rick feint la surprise « Quoi ?! Mais que néni ! Le coup des points en moins fait plus réfléchir a la réponse qu'ils vont donner, et comme ils sont tous assidus, ont aura des beau pavés super intéressant a lire »

Kate roula des yeux, je failli faire de même.

« Des élèves assidus ! Mais bien sur ! » fit Lanie « En tout cas, désolée de vous décevoir, mais moi j'adore lire leur inepties des fois ça pimente ma soirée... y'a de ces trucs je vous jure ! » elle sembla fouiller dans sa mémoire pour nous ressortir une belle réponse made in 'j'ai rien appris de mon cours mais je marque quand même quelque chose histoire de' « Dans le genre « Le cerveau des femmes s'appelle la cervelle ». Ou « La femelle du corbeau s'appelle la corbeille. » voir « Le cerveau a deux hémisphères, l'un pour surveiller l'autre. » Moi je dis, non ! Gardons ça pour remplir les sites des perles du bac ! »

Rire générale suivit d'une Tempérance qui enchaîna. « Je suis plutôt d'accord avec Richard... Enlever des points leurs permettrais de privilégier ceux qui ont appris au moins. Souvent, quand je refais les comptes entre 2 copies différente je vois que certains réussissent a avoir des points grâce au barème, alors que on voit tout de suite si ils n'ont pas appris. Personnellement ce que je ferais c'est aussi de modifier le barème. Mettre 0,5 points pour un élève qui reprend la question c'est totalement stupide ! Surtout quand la réponse qui suit n'est pas logique ou complètement ridicule ! »

Tempérance était une des seules a appeler Rick, « Richard ». Et ça me faisais toujours sourire en voyant la tête de Rick et Kate. Suite a ses propos, elle ouvrit sa pochette pour expliquer ses dires.

« Regardez, j'ai la copie de Grey la » elle la décala sur le coté pour qu'on puisse voir celle du dessous « Et celle la c'est celle de Tony... »

Elle avait déjà corrigé ces copies, et au vu de la date elle étaient... d'aujourd'hui ?! Mon Dieu comment arrivait elle a faire ça ? Rick devrait prendre exemple. D'ailleurs la remarque ne tarda pas.

« Attends, c'est une blague la date ou t'es amusé a l'effacer et a rajouter celle d'aujourd'hui pour nous faire croire que tu sais corriger a la vitesse de l'éclair ? » demanda Rick visiblement épaté de ce qu'il voyait.

Tempérance fronça des sourcils « Je ne peux pas corriger des choses a la vitesse de l'éclair, c'est impossible, et je ne m'amuse pas a effacer la date ça serait vraiment bête de faire ça »

Petit rire général. Eh oui mon vieux, faut jamais utilisé l’ironie ou une quelconque blague avec Brennan, depuis le temps tu devrais le savoir ! A croire qu'il le faisait exprès. Nos regards lui prouvais en gros qu'il devait s'attendre a cette réponse, ce a quoi il haussa des épaules et se fixa sur sa voisine d'en face.

« Tony a 10 ! » fit Castle très étonné. « Chez moi il dépasse pas le 7 ! »

« C'est pour ça que je te parle du barème ! En histoire c'est les dates qui sont primordiale, Tony s'amuse a les connaître et les copies. Sauf qu'en dehors des dates c'est n'importe quoi. »

Je me penchais alors sur la copie de Tony, celle qui était plus vers moi. « Quelle est la date de la création de l'UE, et argumentez... L'Union Européenne a été créé par Chirac en 1992, parce qu'il voulait avoir plus de monde dans son pays. »

« Wow ! » s'écria Lanie

« Et il a 1 points avec ça ?! » m'écriais je.

« Il a donné la bonne date, ça fais déjà 1 points sur 3 » expliqua Brennan, elle se mit a lire l'autre copie, celle de Grey « L'Union Européenne a été créé en 1992 grâce a un traité. C'est a cette époque qu'il prend le nom d'Union Européenne, car elle est constitué de plusieurs états européens. Et la, je suis obligé de lui mettre 1 point aussi parce qu'elle m'a bien dit la date, mais pas le nom du traité. Ce qui est ridicule ! Elle parle déjà du traité, bon elle ne sait pas lequel mais elle est déjà plu proche de la vérité que Tony qui me parle de Chirac ! »

A ce moment la, House ouvrit la porte de la salle a la volée. Depuis tout ce temps qu'avait il fait ?!

« C'est pas trop tot ! » dit Cuddy tout en croisant les bras sur sa poitrine « la prochaine fois on commence sans vous ! »

Remarquez, la petite discussion entre prof m'avait mise de bonne humeur. Je devais avouer que débarqué et passé mon temps a écouter directement m'aurait sans doute encore plus ennuyée.

« Bon ! » fit Cuddy en haussant le ton, permettant a House de s’assoie et au reste de se calmer. « J'ai bien lu tous vos petits messages concernant les sorties que vous prévoyez avec vos classe, et les arrangement que vous préféreriez suite a ce qu'on avait déjà fait. »

Elle avait face a elle pas mal de documents donc celui d'Hodgins que je repérais.

« Alors, certaines sorties sont excessivement cher, surtout les votre monsieur Hodgins, malheureusement nous n'avons pas un budget très étendu... je vous passe les détails mais il faudra supprimer certaines de vos sortie... »

« Mais j'ai pourtant déjà fait une pré selection ! Toutes les sorties que je vous aient proposé sont indispensable pour... »

« Sauf si vous voulez qu'il explose a nouveaux votre cour, je vous conseille d'aller lui faire faire ses sorties... » Suggéra House.

« Merci pour votre aide Grégory, mais je pense me débrouiller moi même avec Hodgins. » Elle se tourna vers lui « Pour éviter de perdre notre temps on en parlera tout a l'heure. Cette réunion est principalement pour préparer celle des parents profs. »

Elle marqua une courte pause et se leva. « J'ai pu récupéré toutes vos fiches, et je vous ai attribuer des salles... » Elle fit tourner une feuille avec le listing « Les profs principal de chaque classe prendrons la parole dans une salle accompagné de certains autres en fonction des sorties qu'ils propose. Bien sur, je sais que vous avez tous au moins une classe principal, et que vous ne pouvez pas vous dédoubler pour être ailleurs. Cela ne concerne que ceux qui n'ont pas de classe spécifique ».

Grégory se mit a lever la main, tel un élève poli et discipliné. On aura tout vu.

« Excusez moi maîtresse, mais pourrais je enfin savoir pourquoi on me vire consentement du labo, et pourquoi les ¾ de mes cours se passe dans une salle de classe normale ? » Dit il en prononçant bien son dernier mot avec dédain.

Une salle de classe « normale » c'était une sorte d'insulte pour lui, vu qu'il passait tout son temps dans son labo. Il avait même les clefs de sa propre salle alors que les autres restaient toutes ouvertes tout le temps !

« Eh bien si vous n'aviez pas eut la bonne idée de créer votre « bombe maison » on en serait sans doute pas la » dit elle avec un immense sourire.

« Mais ! » fit il d'un air faussement penaud « c'est pas moi qui voulait c'était dans le manuel ! »

« Votre manuel était celui des terminal, et vous faisiez cours avec les secondes House ! »

« Je m'avançais juste dans le programme... » dit il en haussant les épaules.

« Eh bien ne le faites plus, bornez vous a ce qui y a d'écrit sur vos fichus bouquin en fonction de vos élèves ! »

Voilà ! Il venait de nous l'énerver pour 2h. Ce qu'il pouvait être chiant !

« Bien ! » dit elle, clôturant ainsi leur conversation « N'hésitez pas a rabaisser le caquet de certains, alias madame Yang 'j'ai une fille magnifique qui sait tout' voir les parents de Tony qui ne se lasse pas de nous montrer qu'on est la pour éduquer leur enfants et que c'est de notre faute si il a eut 5 a son dernier devoir. En cas de problème n’hésitez pas a me contacter, j'irais régler le problème avec eux personnellement. »

Le cas de Jared, Tony et les deux autre était bien connu de tous. Les parents étaient des abominations et avaient fait un scandale l'an dernier quand Tim et Tony n'avaient pas été dans la même classe. Malheureusement cette année ils avaient fait exprès de suivre la même filière.

« Apres la réunion par classe, vous serez au moins 2 par salle, ce qui fera qu'en cas de soucis avec les parents de Mark Sloan ou même de Fanny Timermann l'autre pourra intervenir. Il y aura aussi Cameron, Eric et Madison qui passeront régulièrement dans les couloirs. Ah, et pour le cas Véronica Mars et Prue Halliwell Remi s'en chargera. »

« Je n'ai pas bien compris ce qu'il s'était passé... » Commença Tempérance.

« En gros, elles se sont battues récemment pour un vol de téléphone et d'une autre chose dont on est pas sur, et ça a fini dans le commissariat du coin. On essaye majoritairement de les éloigner pour éviter un autre problème, ce qui fait que les parents de Véronica seront chez Rémi Hadley pendant que les autres seront en train de vaquer dans les couloirs et inversement. En fait, on a appris depuis peu que ce n'était pas vraiment les enfants le problème, il y avait aussi un problème avec les parents qui ne se supporte plus suite a des événements qui ne nous concernent pas ».

Pendant que Cuddy continua a nous expliquer les salles et ce qu'il fallait dire pour les nouveaux parents, Rick se pencha comme il pu pour se rapprocher de Tempérance qui était en face d'elle et lui chuchota.

« L'autre « truc » dont elle parlait c'était de la drogue... Soit disant Prue aurait tenté d'en mettre dans les poches de Véronica pour qu'elle se fasse chopper par les flics, c'est pour ça qu'ensuite Véronica a voulu se venger, en lui piquant son téléphone. Mais en fait, j'ai surpris une conversation et j'ai compris que le pere de Véronica aurait couché avec la mere de Prue et que du coup, la mere de Véronica pense que c'est cette dernière qui l'a incité a... »

« Si ça ne vous intéressé pas Monsieur Caslte vous pouvez partir ! » dit Cuddy en haussant la voix ce qui le fit sursauter.

« Non non je... Continuez » fit il de son sourire charmeur histoire de l'attendrir.

Je me mit alors a réfléchir a ce qu'il venait de dire. J'avoue ne pas etre très au point avec les ragots sur les élèves. Tandis que Castle est le premier a savoir si untel sort avec machin et si bidule s'est pris une tarte par truc parce que ce dernier avait traité sa mère. Personnellement, mes élèves me voyait pour des choses rarement personnelle. Ça m'était arrivé une fois, Piper (la sœur de Prue d'ailleurs) était venue me voir parce qu'un autre élève s'en prenait a une de ses amies. L'élève en question n'était pas un gars vraiment chiant en soit. Plutôt même effacé, mais assez bizarre dans sa façon d’être. Il s'était avéré que ce type harcelait carrément les filles du lycée. Ce qui lui avait bien entendu valu un renvoi.

Vous me direz, on est dans un lycée de fou, avec des élèves a problème. Comme si on débarquait dans un lycée du 93, mais loin de la ! On avait juste quelque cas a part dont il fallait se méfier. Comme dans tout lycée normal qui se respecte. Sauf que la plupart des élèves ne connaissent pas les ¾ des choses qui se passent ici, puisqu'on essaye au maximum de préserver les élèves a problèmes et de résoudre ça entre prof et parents.

La réunion enfin fini, la directrice nous souhaita bon week end.




 I love you Family I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Le lycée Lun 4 Juin - 20:39

« Ça vous tente un petit verre avant que chacun rentre chez soi ? » demanda t il alors que je rangeais mes affaires. J'étais vannée, je voulais rentrer chez moi mais quand je vis que la bonne majorité y allait je me suis dit que je dormirais plus demain matin. Surtout que j'avais un pari a suivre de pres !

Nous nous dirigeâmes alors vers le petit bistrot du coin, ou Jo' le barman nous connaissait vraiment bien.

« Qui a eut Tony aujourd'hui ? » Demanda Kate

« Moi je l'ai eut » dis je soupirant « Il m'a ruiné ma mâtiné en m'interrompant toute les 5 minutes, j'ai fini par le mettre dehors ».

« Tu ne devineras jamais la remarque cinglante que j'ai pu lui sortir avec son devoir » me dit elle un sourire ravi au lèvre.

« Oww je sens que ça risque d’être croustillant, vas y dis moi »

« Je lui ai dit que dans l'ensemble, son devoir était correct, mais que la conclusion était a revoir parce qu'il avait des problèmes pour conclure... » fini elle en riant légèrement

« J'aurais vraiment voulu voir sa tête a ce moment la ! » dis en riant a mon tour.

« Alors c'est pour ça qu'il faisait la gueule quand je l'ai vu sortir après ton heure ?! Je comprends mieux maintenant » dis Rick en secouant la tête « Remarque j'ai fait a peu près pareil avec Sloan, il me sort par les yeux celui la ».

« Mais Mark, c'est Mark... l'enfant caché de House. » fit Kate, ce a quoi tout le monde approuva.

On pris alors nos place habituelles, une table de ou Hodgins se mit entre Angéla et Tempérance. Cette dernière était a coté de Seeyley bien sur, ce dernier s'était rapproché d'elle l'air de rien et lui tenait la main sous la table. Qu'ils étaient mignon depuis qu'ils étaient en couple ! Dire qu'ils avaient attendu 7 ans ! Enfin remarquez, Kate qui était entre Seeley et Rick attendait depuis 4 ans que Richard lui fasse un signe. Ou plutôt l'inverse. Ou plutôt, dirons nous, les 2 attendaient que l'autre fasse le premier pas.
Les paris allaient bon train, on espérait tous qu'ils n'attendent pas 7 ans parce que la pour l'autre j'avais perdu pas mal. Camille était a mes cotés, et je perdais tout a fait le fil de la conversation.

« Alors Lanie tu prends quoi comme d'habitude ? » demanda Kate prenant visiblement la commande pour tous.

« Oui comme d'habitude » fis je lui souriant.

« Alors, Jack t'as réussit a négocier toutes tes sorties ? » demandais Camille.

House n'était pas la, comme pour une bonne majorité des choses qu'on faisait ensemble en fait. Il fallait dire qu'il faisait tout pour aller ennuyer Cuddy. Je crois que j'aurais été elle j'aurais viré ce petit con depuis un bail. Mais au delà de cette autorité méchante qu'elle se donnait, elle était d'une bonté et d'une générosité sans limite. Si ça n'était pas le cas, elle etait sans doute maso alors.

« Au fait qui a filé sa première heure de colle de l'année cette fois ? » Lors de cette discussion je n'avais pas été présente. C'était une sorte de rituelle qui faisait que le premier qui donnait une colle en premier dans l'année organisait la dernière fête de l'année. Pour l'instant, depuis que j'étais la, je n'avais encore jamais été la première.

« C'est moi ! » dit Rick tout fière. « A monsieur Sloan juste parce qu'il m'a fournit une excuse bidon pour pas avoir fait son devoir ».

« C'était quoi ? » dis avec un fin sourire. Mark, cet espèce de « serial lover » de ces dames. Moi aussi, j'avoue, il me sortait par les yeux.

« Mon chien a mangé ma copie. » Il secoua la tête. « Il n'a même pas essayer de trouver une excuse moins connue, surtout qu'il n'a même pas de chien. »

« Comment tu peux savoir ça ? » demanda Tempérance les sourcils froncés.

« Je connais sa mere, et a la réunion de l'an dernier elle me l'a dit. »

« Tu parles d’animaux de compagnie avec les parents pendant la réunion parent prof ?! » Demanda t elle très étonnée.

«  A vrai dire pas vraiment, juste qu'il m'avait sortit cette excuse déjà l'an dernier, et que j'ai attendu la réunion pour etre sur. Il n'aura jamais de chien sa mère y est allergique ».

« Ça va gossip man ? T'es une vraie fouineuse toi ! » fis Kate en roulant des yeux. J'approuvais et je n'étais pas la seule.

« Eh ! Je suis loin d'en être un ! Regardes Rachel Green et sa copine la ! Niveaux potin elle, elle est fournie ! Tu lui demande n'importe quoi sur n'importe qui elle a la réponse. Et pourtant j'essaye de la détrôner hein, impossible. »

Tempérance le regardait d'un drôle d'air. « C'est encore une expression Bones. »

Ce qu'il était mignon quand il la surnommait comme ça. Kate et Rick n'avaient pas encore de surnoms, mais ce n'étaient pas la même chose. Okay, Kate tout comme Brennan étaient carrément handicapé des sentiments, mais Kate au moins faisait la différence entre de l'ironie de l'humour et une phrase normale. Tempérance elle était... Enfin elle venait de Mars. Mais elle était drôle malgré elle, fallait pas croire !
Ce petit surnom a une longue histoire a vrai dire. Au début, Seeley a toujours appelé Tempérance Bones, parce qu'elle faisait de l'histoire et que l'histoire c'était « les vieux trucs avec des gens morts » avait dit Seeley. Ce a quoi elle avait argumenté que l'histoire c'était ce qui faisait le futur. Elle lui avait cloué le bec et n'ayant plus d'arguments, il lui avait dit « Okay Bones t'as gagné ». Elle n'avait pas compris pourquoi il avait parlé « d'ossements » et il lui avait dit que si elle réfléchissait elle trouverait. Je crois bien qu'elle n'a jamais vraiment trouvé, quand a moi je pense que Seeley est tordu pour trouver des surnoms. Enfin tant qu'il m'en donne pas un ça me va.

Camille reçut une alerte et fit des gros yeux.

« Tu déconnes Rick !! C'est quoi cette dernière photo que t'as mise sur facebook ?! On avait dit qu'on l'a mettrait pas celle la ! »

Je m'empressais de regarder l'écran en me penchant sur le coté. Merde. Ce type je vais le tuer de mes mains. J'étais sur cette fichue photo et la bonne moitié des contacts de Rick étaient des élèves de ce fichu lycée.

« Je vais te tué et te disséqué dans mon labo Rick, vire moi ça ! » lui dis je avec un œil menaçant.

Ce qui était bien dans le fait d'etre prof d'SVT c'est qu'on avait accès a certains instruments de dissection et que je pourrais aisément lui faire la peau. A ce moment la, Kate se leva carrément pour venir s'installer dernière nous et voir l'image.

« RICHARD CASTLE ! Vire moi cette putain de photo !! »

Okay on était toutes d'accord la dessus. Surtout que sur la photo lui, il n'y était pas. Kate s'était dirigé a grand pas vers sa place et lui agrippait l'oreille. « Je te jure que si tu le fais pas c'est moi qui te dissèque ! »

« Okay okay !! Aiiieuuu ! » Il se massait a présent l'oreille tout en dérouillant son téléphone. Il mis quelques secondes puis décréta « C'est bon ! » avec un sourire victorieux.

« Si j'entends un seul élève, UN, Richard ! Me parler de ça tu peux être sur que je vais me venger vraiment. » dit Kate avec un regard menaçant.

« Et elle ne sera pas la seule » continuais je.

« Comptez sur moi aussi » ajouta Camille.

Seeley le regarda avec compassion « Je crois que t'es mal partit... »

C'est a ce moment la que Javier et Kevin firent leur apparition.

« Bah vous étiez ou ? » demanda Jack qui n'avait jusqu'à présent pas dit grand chose.

« Je vous conseil de ne pas aller voir Cuddy en ce moment, House est en train de lui tenir la jambe pour pas qu'elle s'en aille » dit Esposito en prenant une chaise non loin et s’asseoir entre Camille et moi.

« Il lui demande pourquoi il n'a pas le droit de récupérer sa salle depuis au moins une demie heure. » enchaîna Kevin alors que Seeley expliquait ce que voulait dire 'tenir la jambe' a Temperance.

« Je voulais lui demander un truc pour les correspondant de l'école a Maria Carvalez j'ai fini par laissé tombé » enchaîna Javier.

« Pareil pour moi et le voyage a Londres » fit Ryan toujours debout. Il soupira « Il nous avait même pris a témoin pour que Cuddy lui laisse son labo ».

L'ensemble de la tablée compatissait a ce que devait engendrer Cuddy en ce moment même.

« Greg et son labo, une vrai histoire d'amour » fit Jack en riant légèrement.

Il n'avait pas tord dans le fond. Et je pouvais m’estimer heureuse d'avoir le mien. Enfin, moi je ne faisais pas des expériences débiles ! En parlant d’expériences...

« Dis moi Jack, t'as pas prévu de refaire l’irruption volcanique et tout ça ? Non parce que bientôt toi t'aura plus accès a la cour ou a la salle des fournitures spéciales » fis Angéla avec un sourir moqueur.

« Ca va je suis pas le deuxième 'House' non plus ». répondit Jack vexé

« Ah non, pour ça on a déjà Mark merci ! » dit Rick en fronçant du nez « Au fait ! Vous saviez que y'a déjà des couples de formé ? »

Tout le monde se tourna intéresse soudain par ce qu'il disait. Finalement, on était comme les élèves en fait. Les potins croustillants ça y allait fort, et ça, grâce a Castle. Je ne sais pas d'ou il tenait les infos mais toutes était fiable.

« Meredith et Dereck » dit il face a nos regard insistant pour qu'il continue.

« Nan c'est vrai ? Mais ça fait a peine deux mois que la rentré a commencé ! » dit Camille

« Oh, faut pas croire... Dereck a l'air plutôt calme comme ça, mais c'est un rapide ! Faut dire que Grey lorgnait sur lui depuis le début de l'année. Il n'avait plus qu'a claquer des doigts pour qu'elle lui mange dans la main. » Il secoua la tête. « Cette fille est paumée, je pense pas que ça va durer. Par contre, question couple y'en a un qui y va doucement mais sûrement depuis l'an dernier. »

« Mais quand vas tu nous dire comment tu sais tout ça ? » demanda Angéla, question que je me posais également.

« Facebook c'est bien mais faut pas en abuser mon cher. » dis je

« Oh crois pas que tout viens de la... Suffit d'avoir l’oreille attentive, la laisser traîner dans la couloirs marche autant que facebook ou twitter ».

« Je ne vois pas le rapport avec les oreilles qui traînent par terre et les couples » dit Tempérance alors qu'un petit silence prenait place. Petit rire général de la part de tous. Qu'est ce que je vous avait dit, cette fille est drole sans le vouloir. « Pourquoi vous riez ? »

« Laisse tomber le truc sur les oreilles, écoutes plutôt le couple qui se tourne autour depuis l'an dernier... Enfin... Couple, on va dire « copines » puisque c'est comme ça qu'elles explique leur relation si 'fusionnelle' pour reprendre les mots de Torres ».

« Torres comme dans 'Calliope Torres' ? » dis Jack pas sur de ce que Castle disait.

« Exact, et a votre avis qui est la seconde ? »

« Parce que... »

« Oui » répondit il en la coupant.

« Je comprends pas. » coupa Brennan. « Calliope Torres est avec qui ? »

Des élèves entrèrent a ce moment la. Bizarre vu l'heure, mais j'oubliais qu'on était vendredi soir, et que demain il n'y avait ni DST ni école. Rick n'osa pas en dire d’avantage. Tant pis. On le saura sans doute lundi dans la salle des profs.




 I love you Family I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Le lycée Mar 19 Juin - 15:55






 I love you Family I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Le lycée Ven 22 Juin - 17:01





 I love you Family I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Le lycée Mer 27 Juin - 19:58





I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Le lycée Jeu 28 Juin - 19:48





 I love you Family I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Le lycée Ven 29 Juin - 15:55

Chapitre 4
Un week end bien trop long





 I love you Family I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Le lycée Ven 29 Juin - 20:03





 I love you Family I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Le lycée Ven 29 Juin - 20:44






I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Le lycée Lun 24 Sep - 12:36





 I love you Family I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Le lycée Jeu 1 Nov - 18:57





I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madison Queller
le poux laid

avatar
Messages : 409
Reputation : 203
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 29
Localisation : Washington DC

Qui est tu?
Relations: Kate Beckett
Metier/Etudes: Gerante du Q3
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Le lycée Jeu 28 Mar - 19:16

[bon j'ai recopié les chap sur Word. Minimum d'un chapitre : 16 pages. Maximum 23 (ou 25) pages. A mon avis on va changer de chapitre pour celui la ]



Chapitre 5



Badass!!


Dernière édition par Madison Queller le Jeu 25 Juil - 14:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madison Queller
le poux laid

avatar
Messages : 409
Reputation : 203
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 29
Localisation : Washington DC

Qui est tu?
Relations: Kate Beckett
Metier/Etudes: Gerante du Q3
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Le lycée Mar 23 Juil - 12:45

Désolée, un rated T ou M, histoire de ramener aussi le sujet a eux parce que B&B s'est un peu fait oublié depuis le début de l'histoire ^^





Badass!!


Dernière édition par Madison Queller le Jeu 25 Juil - 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madison Queller
le poux laid

avatar
Messages : 409
Reputation : 203
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 29
Localisation : Washington DC

Qui est tu?
Relations: Kate Beckett
Metier/Etudes: Gerante du Q3
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Le lycée Mar 23 Juil - 17:52




Badass!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madison Queller
le poux laid

avatar
Messages : 409
Reputation : 203
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 29
Localisation : Washington DC

Qui est tu?
Relations: Kate Beckett
Metier/Etudes: Gerante du Q3
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Le lycée Jeu 25 Juil - 16:18

Alors Kate si jamais tu vois que tout est dans un cadre c'est normal, je l'ai mis en Hide puis que j'ai mis cette fiction enfin sur FF.net :PDu coup, histoire d'avoir le suspense seuls ceux qui postent a la suite ont le droit de voir (Pour les membres un petit smiley ou autre en pleins milieux c'est pas grave mdr, allez y) pour le reste il faudra attendre que la suite soit posté sur le site Razz



Badass!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Le lycée Jeu 25 Juil - 22:05





I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madison Queller
le poux laid

avatar
Messages : 409
Reputation : 203
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 29
Localisation : Washington DC

Qui est tu?
Relations: Kate Beckett
Metier/Etudes: Gerante du Q3
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Le lycée Ven 26 Juil - 9:35

Bon j'ai calculé dans les dates ça passe. La réunion parent prof est au mois d'octobre le conseil de classe c'est fin novembre. DONC on est début décembre la pour le coup. On suis a peut pres la chronologie. Sauf que je voulais fait un PDV durant les vacances sur les élèves cette fois... Mais que du coup les vacances c'est entre octobre et novembre. Donc j'aurais voulu passer a celle de Noel mais ça va peut etre un peu trop avancer le reste?

Sachant qu'on est qu'au chapitre 5 pour a peine 3 voir 4 mois de cours MDR!! Pas grave, au pire on décalera cette partie si t'as des choses a mettre entre temps Wink



Je m'y remet ce soir a mon avis Smile



Badass!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Le lycée Mar 6 Aoû - 17:25

[ah bah dans ce cas là, il va falloir que je m'inspire d'un moment mémorable que j'ai vécu à l'époque du lycée, pendant un hiver. On était 10 au lieu de 30 en cours, et on pas arrêter de parler du froid, des prochaine vacances, et on en est venu à poser des question privé à la prof, qui a fini par nous raconter quelques petites anecodtes de sa vie, jusqu'au moment ou elle a réalisé qu'elle en avait trop dit !!! lol]




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madison Queller
le poux laid

avatar
Messages : 409
Reputation : 203
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 29
Localisation : Washington DC

Qui est tu?
Relations: Kate Beckett
Metier/Etudes: Gerante du Q3
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Le lycée Mer 7 Aoû - 18:03

Lol eclate toi alors ;-) j'ai l intention de faire un peu Castle . ça me manque ça fai trop longtemps que je k ai pas fait mdr



Badass!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le lycée

Revenir en haut Aller en bas
 

Le lycée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Manifs de lycéens réprimées au gaz lacrymogène
» Répartition des lycéennes
» Mon arrivée dans un nouveau lycée
» Lycée Kaijou
» La petite visite du lycée! [PV/Ryôma et Mikieru]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Overworld :: Flood :: » Créations :: » Fanfictions-

(c) Overworld RPG | Reproduction Interdite !