Partagez | 
 

 Raconte moi ton dernier roman!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Staff
L'ovni tender, l'ovni true

avatar
Messages : 247
Reputation : 178
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : France
Dirigeants du forum

MessageSujet: Raconte moi ton dernier roman! Mar 31 Jan - 10:36

Le but est simple, 5 lignes environs chacun pour faire une histoire. En gros, on commence par ceci :


Je m'appelle Rick Castle je vit a New York et je suis actuellement en panne d'inspiration pour mon livre... Je décide donc de voyager un peu histoire de voir d'autres horizon et de retrouver l'inspiration. Je part a Washington. Pas très loin de New York donc. Mais faut pas abusé non plus si je m'éloigne de ma ville je m'éloigne de ma muse! Et ça pas question? (Comment ça je suis un drogué de Kate? mais PAS DU TOUT). Bon! Cessez de m'intérompre, je suis donc aller Washington... Figurez vous la bas qu'il y a une auteure dont je lis les livres, une certaine Tempérance Brennan. Connaissant un peu son histoire et étant dans sa ville je décide d'aller lui rendre visite. Eh! Je suis le grand Richard Castle je suis sûr qu'elle a lu mes livres et qu'elle me connait!



Suite à ça, rajouter vos 5 lignes (essayez de ne pas dépassé plus de 10 lignes quand même ^^), ça peu avoir un sens ou pas! A vous de voir ce que vous allez faire de notre Richard! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Raconte moi ton dernier roman! Mar 31 Jan - 11:05

Je m'appelle Rick Castle je vis a New York et je suis actuellement en panne d'inspiration pour mon livre... Je décide donc de voyager un peu histoire de voir d'autres horizon et de retrouver l'inspiration. Je pars a Washington. Pas très loin de New York donc. Mais faut pas abuser non plus si je m'éloigne de ma ville je m'éloigne de ma muse! Et ça pas question? (Comment ça je suis un drogué de Kate? mais PAS DU TOUT). Bon! Cessez de interrompre, je suis donc aller Washington... Figurez vous la bas qu'il y a une auteure dont je lis les livres, une certaine Tempérance Brennan. Connaissant un peu son histoire et étant dans sa ville je décide d'aller lui rendre visite. Eh! Je suis le grand Richard Castle je suis sûr qu'elle a lu mes livres et qu'elle me connait!

Arrivé à Washington, je me rends là où elle travaille. La sécurité ne me laisse pas entrer, Soit disant il y a des cadavres et il vaut mieux pas que je vois ça ... mais enfin ... Ils ne me connaissent donc pas ? je suis pourtant le grand ! l'unique richard Castle ! j'écris des livres dans lesquels il y a des morts ! des crimes ! du sangs ! ça n'est donc pas ça qui peut m'arrêter ... oui, ils ont juste pas dû me reconnaitre. Après j’apprends qu'elle va souvent dans un bar appelé le "diner" ... . Manque de pot, elle n'y est pas. Mais j'entends parler les gens de cadavre, de reconstitution faciale ... ça à l'air passionnant, et ils semblent travailler là où travaille cette écrivain. Je décide donc de faire semblant de lire le menu tout en écoutant leur conversation ... AH mais j'y pense, elle est aussi professeur d'université, peut être qu'elle se trouvera la bas .... Bon, si je ne la vois pas ici dans une heure, je vais à l'université.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Raconte moi ton dernier roman! Mar 31 Jan - 11:20

Je m'appelle Rick Castle je vis a New York et je suis actuellement en panne d'inspiration pour mon livre... Je décide donc de voyager un peu histoire de voir d'autres horizon et de retrouver l'inspiration. Je pars a Washington. Pas très loin de New York donc. Mais faut pas abuser non plus si je m'éloigne de ma ville je m'éloigne de ma muse! Et ça pas question? (Comment ça je suis un drogué de Kate? mais PAS DU TOUT). Bon! Cessez de interrompre, je suis donc aller Washington... Figurez vous la bas qu'il y a une auteure dont je lis les livres, une certaine Tempérance Brennan. Connaissant un peu son histoire et étant dans sa ville je décide d'aller lui rendre visite. Eh! Je suis le grand Richard Castle je suis sûr qu'elle a lu mes livres et qu'elle me connait!

Arrivé à Washington, je me rends là où elle travaille. La sécurité ne me laisse pas entrer, Soit disant il y a des cadavres et il vaut mieux pas que je vois ça ... mais enfin ... Ils ne me connaissent donc pas ? je suis pourtant le grand ! l'unique richard Castle ! j'écris des livres dans lesquels il y a des morts ! des crimes ! du sangs ! ça n'est donc pas ça qui peut m'arrêter ... oui, ils ont juste pas dû me reconnaitre. Après j’apprends qu'elle va souvent dans un bar appelé le "diner" ... . Manque de pot, elle n'y est pas. Mais j'entends parler les gens de cadavre, de reconstitution faciale ... ça à l'air passionnant, et ils semblent travailler là où travaille cette écrivain. Je décide donc de faire semblant de lire le menu tout en écoutant leur conversation ... AH mais j'y pense, elle est aussi professeur d'université, peut être qu'elle se trouvera la bas .... Bon, si je ne la vois pas ici dans une heure, je vais à l'université.

Une heure passe, et toujours rien. Les deux personnes qui parlaient de reconstruction on fini par parler de boue et d'insecte... Doucement je pousse mon plat, d'un seul coup j'ai plus faim. J'ai l'impression de voir des larves sortir de mon steck ou je ne sais quelle bêtes qui sont présente lors des décompositions. Alors que je m’apprêtais a payer, j’aperçus un couple franchir le seuil.

"Mais enfin Bones! Soit raisonnable! Tu peux pas etre penché sur les cadavres dans ton état!"
"Anthropologiquement parlant, les femmes des tribu amérindienne étaient dans cette position pour alléger leur dos et parce qu'elles..."

Je n'écoute pas la suite, je sais que je viens de trouver la personne que je cherche.




 I love you Family I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Raconte moi ton dernier roman! Mer 22 Fév - 20:37

Je m'appelle Rick Castle je vis a New York et je suis actuellement en panne d'inspiration pour mon livre... Je décide donc de voyager un peu histoire de voir d'autres horizon et de retrouver l'inspiration. Je pars a Washington. Pas très loin de New York donc. Mais faut pas abuser non plus si je m'éloigne de ma ville je m'éloigne de ma muse! Et ça pas question? (Comment ça je suis un drogué de Kate? mais PAS DU TOUT). Bon! Cessez de interrompre, je suis donc aller Washington... Figurez vous la bas qu'il y a une auteure dont je lis les livres, une certaine Tempérance Brennan. Connaissant un peu son histoire et étant dans sa ville je décide d'aller lui rendre visite. Eh! Je suis le grand Richard Castle je suis sûr qu'elle a lu mes livres et qu'elle me connait!

Arrivé à Washington, je me rends là où elle travaille. La sécurité ne me laisse pas entrer, Soit disant il y a des cadavres et il vaut mieux pas que je vois ça ... mais enfin ... Ils ne me connaissent donc pas ? je suis pourtant le grand ! l'unique richard Castle ! j'écris des livres dans lesquels il y a des morts ! des crimes ! du sangs ! ça n'est donc pas ça qui peut m'arrêter ... oui, ils ont juste pas dû me reconnaitre. Après j’apprends qu'elle va souvent dans un bar appelé le "diner" ... . Manque de pot, elle n'y est pas. Mais j'entends parler les gens de cadavre, de reconstitution faciale ... ça à l'air passionnant, et ils semblent travailler là où travaille cette écrivain. Je décide donc de faire semblant de lire le menu tout en écoutant leur conversation ... AH mais j'y pense, elle est aussi professeur d'université, peut être qu'elle se trouvera la bas .... Bon, si je ne la vois pas ici dans une heure, je vais à l'université.

Une heure passe, et toujours rien. Les deux personnes qui parlaient de reconstruction on fini par parler de boue et d'insecte... Doucement je pousse mon plat, d'un seul coup j'ai plus faim. J'ai l'impression de voir des larves sortir de mon steck ou je ne sais quelle bêtes qui sont présente lors des décompositions. Alors que je m’apprêtais a payer, j’aperçus un couple franchir le seuil.

"Mais enfin Bones! Soit raisonnable! Tu peux pas etre penché sur les cadavres dans ton état!"
"Anthropologiquement parlant, les femmes des tribu amérindienne étaient dans cette position pour alléger leur dos et parce qu'elles..."

Je n'écoute pas la suite, je sais que je viens de trouver la personne que je cherche.


Je la suis du regard, écoute ce qu'elle dit, et attend le moment propice où elle va dire quelque chose, qui va me permettre de m'incruster dans la conversation ... Et puis non finalement j'y vais ...

"Bonjour Docteur Brennan, je me présente rick Castle, romancier de polar à succés. Vous pourriez me signer ce petit bout de papier s'il vous plait ? ".
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Raconte moi ton dernier roman! Mar 6 Mar - 11:02

Je m'appelle Rick Castle je vis a New York et je suis actuellement en panne d'inspiration pour mon livre... Je décide donc de voyager un peu histoire de voir d'autres horizon et de retrouver l'inspiration. Je pars a Washington. Pas très loin de New York donc. Mais faut pas abuser non plus si je m'éloigne de ma ville je m'éloigne de ma muse! Et ça pas question? (Comment ça je suis un drogué de Kate? mais PAS DU TOUT). Bon! Cessez de interrompre, je suis donc aller Washington... Figurez vous la bas qu'il y a une auteure dont je lis les livres, une certaine Tempérance Brennan. Connaissant un peu son histoire et étant dans sa ville je décide d'aller lui rendre visite. Eh! Je suis le grand Richard Castle je suis sûr qu'elle a lu mes livres et qu'elle me connait!

Arrivé à Washington, je me rends là où elle travaille. La sécurité ne me laisse pas entrer, Soit disant il y a des cadavres et il vaut mieux pas que je vois ça ... mais enfin ... Ils ne me connaissent donc pas ? je suis pourtant le grand ! l'unique richard Castle ! j'écris des livres dans lesquels il y a des morts ! des crimes ! du sangs ! ça n'est donc pas ça qui peut m'arrêter ... oui, ils ont juste pas dû me reconnaitre. Après j’apprends qu'elle va souvent dans un bar appelé le "diner" ... . Manque de pot, elle n'y est pas. Mais j'entends parler les gens de cadavre, de reconstitution faciale ... ça à l'air passionnant, et ils semblent travailler là où travaille cette écrivain. Je décide donc de faire semblant de lire le menu tout en écoutant leur conversation ... AH mais j'y pense, elle est aussi professeur d'université, peut être qu'elle se trouvera la bas .... Bon, si je ne la vois pas ici dans une heure, je vais à l'université.

Une heure passe, et toujours rien. Les deux personnes qui parlaient de reconstruction on fini par parler de boue et d'insecte... Doucement je pousse mon plat, d'un seul coup j'ai plus faim. J'ai l'impression de voir des larves sortir de mon steak ou je ne sais quelle bêtes qui sont présente lors des décompositions. Alors que je m’apprêtais a payer, j’aperçus un couple franchir le seuil.

"Mais enfin Bones! Soit raisonnable! Tu peux pas être penché sur les cadavres dans ton état!"
"Anthropologiquement parlant, les femmes des tribu amérindienne étaient dans cette position pour alléger leur dos et parce qu'elles..."

Je n'écoute pas la suite, je sais que je viens de trouver la personne que je cherche.

Je la suis du regard, écoute ce qu'elle dit, et attend le moment propice où elle va dire quelque chose, qui va me permettre de m'incruster dans la conversation ... Et puis non finalement j'y vais ...

"Bonjour Docteur Brennan, je me présente Rick Castle, romancier de polar à succès. Vous pourriez me signer ce petit bout de papier s'il vous plait ? ".


Elle me regarde d'un air étrange... Agacée, Surprise? Je ne saurais dire... En tout cas l'effet de surprise est la. Je restais la, une feuille volante a la main sans bouger. Les secondes qui s égrainaient semblaient devenir des heures...
Puis, enfin elle pris son papier et récupéra un stylo dans sa veste. Elle signa puis me tendit le papier sans un mots.

"Au revoir."

Elle me laissa la, en plan a coté de l'homme qui discutait avec elle... Lui aussi semblait un peut surpris de ce qu'il venait de se passé, quand a moi j'étais surpris de la façon dont elle me plantait la. N'avait elle pas entendu ce que je venais de dire? "Richard Castle", "Romancier de Polar". Alors quoi? Elle ne me connaissait pas?!




 I love you Family I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Beckett
Lara clette

avatar
Messages : 645
Reputation : 333
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 32

Qui est tu?
Relations: Rick, Lanie, Kevin,Javi', Maddie !!!
Metier/Etudes: Lieutenant de Police
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Raconte moi ton dernier roman! Mar 6 Mar - 19:15

Je m'appelle Rick Castle je vis a New York et je suis actuellement en panne d'inspiration pour mon livre... Je décide donc de voyager un peu histoire de voir d'autres horizon et de retrouver l'inspiration. Je pars a Washington. Pas très loin de New York donc. Mais faut pas abuser non plus si je m'éloigne de ma ville je m'éloigne de ma muse! Et ça pas question? (Comment ça je suis un drogué de Kate? mais PAS DU TOUT). Bon! Cessez de interrompre, je suis donc aller Washington... Figurez vous la bas qu'il y a une auteure dont je lis les livres, une certaine Tempérance Brennan. Connaissant un peu son histoire et étant dans sa ville je décide d'aller lui rendre visite. Eh! Je suis le grand Richard Castle je suis sûr qu'elle a lu mes livres et qu'elle me connait!

Arrivé à Washington, je me rends là où elle travaille. La sécurité ne me laisse pas entrer, Soit disant il y a des cadavres et il vaut mieux pas que je vois ça ... mais enfin ... Ils ne me connaissent donc pas ? je suis pourtant le grand ! l'unique richard Castle ! j'écris des livres dans lesquels il y a des morts ! des crimes ! du sangs ! ça n'est donc pas ça qui peut m'arrêter ... oui, ils ont juste pas dû me reconnaitre. Après j’apprends qu'elle va souvent dans un bar appelé le "diner" ... . Manque de pot, elle n'y est pas. Mais j'entends parler les gens de cadavre, de reconstitution faciale ... ça à l'air passionnant, et ils semblent travailler là où travaille cette écrivain. Je décide donc de faire semblant de lire le menu tout en écoutant leur conversation ... AH mais j'y pense, elle est aussi professeur d'université, peut être qu'elle se trouvera la bas .... Bon, si je ne la vois pas ici dans une heure, je vais à l'université.

Une heure passe, et toujours rien. Les deux personnes qui parlaient de reconstruction on fini par parler de boue et d'insecte... Doucement je pousse mon plat, d'un seul coup j'ai plus faim. J'ai l'impression de voir des larves sortir de mon steak ou je ne sais quelle bêtes qui sont présente lors des décompositions. Alors que je m’apprêtais a payer, j’aperçus un couple franchir le seuil.

"Mais enfin Bones! Soit raisonnable! Tu peux pas être penché sur les cadavres dans ton état!"
"Anthropologiquement parlant, les femmes des tribu amérindienne étaient dans cette position pour alléger leur dos et parce qu'elles..."

Je n'écoute pas la suite, je sais que je viens de trouver la personne que je cherche.

Je la suis du regard, écoute ce qu'elle dit, et attend le moment propice où elle va dire quelque chose, qui va me permettre de m'incruster dans la conversation ... Et puis non finalement j'y vais ...

"Bonjour Docteur Brennan, je me présente Rick Castle, romancier de polar à succès. Vous pourriez me signer ce petit bout de papier s'il vous plait ? ".

Elle me regarde d'un air étrange... Agacée, Surprise? Je ne saurais dire... En tout cas l'effet de surprise est la. Je restais la, une feuille volante a la main sans bouger. Les secondes qui s égrainaient semblaient devenir des heures...
Puis, enfin elle pris son papier et récupéra un stylo dans sa veste. Elle signa puis me tendit le papier sans un mots.

"Au revoir."

Elle me laissa la, en plan a coté de l'homme qui discutait avec elle... Lui aussi semblait un peut surpris de ce qu'il venait de se passé, quand a moi j'étais surpris de la façon dont elle me plantait la. N'avait elle pas entendu ce que je venais de dire? "Richard Castle", "Romancier de Polar". Alors quoi? Elle ne me connaissait pas?!


Alors que mon monde s'écroulait et que je devais me faire à l'idée que, finalement, Richard le grand n'était plus, je tentais de regagné ma place, bredouille et soudain peu fier de ma personne. Je m'emparais de ma veste laissé sur le dossier de ma chaise, et en sortait quelque billets pour payer mon repas, le visage fermé. En fit, j'aurais du m'écouter, je n'aurais pas du partir si loin de New-York. Si Kate avait été là, elle aurait...elle aurait....Bah elle aurait rit, pour sûr ! Elle se serait sans doute moquer de moi. J'en imaginais même la scène tellement sa réaction aurait été prévisible.
C'est alors que plus loin, je pouvais entendre disctinctement l'homme qui accompagnait le Dr Tempérance Brennan, lui inculquer quelque leçons de conduite, tout en ayant rejoint le couple "aux insectes".

- Bones ?! les gens polis et respectueux d'autrui, disent "merci" lorsque quelqu'un leur porte ce genre d'admiration...

- Il voulait que je signe sur un papier, je l'ai fait ?! Où est le problème ?

- Eh bien, il n'y en a pas mais...Après tout, c'est un romancier tout comme toi. Un échange de paroles sur le sujet aurait été la bienvenue.

- Je suis anthropologue, pas romancière. Richard Castle, est ce qu'il est...et je suis ce que je suis !

L'homme semblait résigné à en ajouter plus, remarquant sans doute que c'était peine perdu. Alors que j'entamais ma route vers la sortie du restaurant, la jeune femme attablée au comptoir, à côté du Docteur Brennan, se dressa comme un piquet sur son tabouret, et croisa le regard de l'homme compatissant. C'est alors que la grande brune, au tein exotique, s'exclama :

- Richard Castle ??!! Ou ça ?!!!

Elle se tortilla sur son siège et avait l'air de me chercher du regard. Finalement peut-etre que ma journée n'était pas perdue !




I'm not "just a cop" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 799
Reputation : 315
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : Washington DC
Anthopologue

Qui est tu?
Relations: Kate, Richard, Angela, Camille, Jack, Seeley
Metier/Etudes: Anthropologue
Age du perso: 36 ans

MessageSujet: Re: Raconte moi ton dernier roman! Mer 7 Mar - 18:20

Je m'appelle Rick Castle je vis a New York et je suis actuellement en panne d'inspiration pour mon livre... Je décide donc de voyager un peu histoire de voir d'autres horizon et de retrouver l'inspiration. Je pars a Washington. Pas très loin de New York donc. Mais faut pas abuser non plus si je m'éloigne de ma ville je m'éloigne de ma muse! Et ça pas question? (Comment ça je suis un drogué de Kate? mais PAS DU TOUT). Bon! Cessez de interrompre, je suis donc aller Washington... Figurez vous la bas qu'il y a une auteure dont je lis les livres, une certaine Tempérance Brennan. Connaissant un peu son histoire et étant dans sa ville je décide d'aller lui rendre visite. Eh! Je suis le grand Richard Castle je suis sûr qu'elle a lu mes livres et qu'elle me connait!

Arrivé à Washington, je me rends là où elle travaille. La sécurité ne me laisse pas entrer, Soit disant il y a des cadavres et il vaut mieux pas que je vois ça ... mais enfin ... Ils ne me connaissent donc pas ? je suis pourtant le grand ! l'unique richard Castle ! j'écris des livres dans lesquels il y a des morts ! des crimes ! du sangs ! ça n'est donc pas ça qui peut m'arrêter ... oui, ils ont juste pas dû me reconnaitre. Après j’apprends qu'elle va souvent dans un bar appelé le "diner" ... . Manque de pot, elle n'y est pas. Mais j'entends parler les gens de cadavre, de reconstitution faciale ... ça à l'air passionnant, et ils semblent travailler là où travaille cette écrivain. Je décide donc de faire semblant de lire le menu tout en écoutant leur conversation ... AH mais j'y pense, elle est aussi professeur d'université, peut être qu'elle se trouvera la bas .... Bon, si je ne la vois pas ici dans une heure, je vais à l'université.

Une heure passe, et toujours rien. Les deux personnes qui parlaient de reconstruction on fini par parler de boue et d'insecte... Doucement je pousse mon plat, d'un seul coup j'ai plus faim. J'ai l'impression de voir des larves sortir de mon steak ou je ne sais quelle bêtes qui sont présente lors des décompositions. Alors que je m’apprêtais a payer, j’aperçus un couple franchir le seuil.

"Mais enfin Bones! Soit raisonnable! Tu peux pas être penché sur les cadavres dans ton état!"
"Anthropologiquement parlant, les femmes des tribu amérindienne étaient dans cette position pour alléger leur dos et parce qu'elles..."

Je n'écoute pas la suite, je sais que je viens de trouver la personne que je cherche.

Je la suis du regard, écoute ce qu'elle dit, et attend le moment propice où elle va dire quelque chose, qui va me permettre de m'incruster dans la conversation ... Et puis non finalement j'y vais ...

"Bonjour Docteur Brennan, je me présente Rick Castle, romancier de polar à succès. Vous pourriez me signer ce petit bout de papier s'il vous plait ? ".

Elle me regarde d'un air étrange... Agacée, Surprise? Je ne saurais dire... En tout cas l'effet de surprise est la. Je restais la, une feuille volante a la main sans bouger. Les secondes qui s égrainaient semblaient devenir des heures...
Puis, enfin elle pris son papier et récupéra un stylo dans sa veste. Elle signa puis me tendit le papier sans un mots.

"Au revoir."

Elle me laissa la, en plan a coté de l'homme qui discutait avec elle... Lui aussi semblait un peut surpris de ce qu'il venait de se passé, quand a moi j'étais surpris de la façon dont elle me plantait la. N'avait elle pas entendu ce que je venais de dire? "Richard Castle", "Romancier de Polar". Alors quoi? Elle ne me connaissait pas?!

Alors que mon monde s'écroulait et que je devais me faire à l'idée que, finalement, Richard le grand n'était plus, je tentais de regagné ma place, bredouille et soudain peu fier de ma personne. Je m'emparais de ma veste laissé sur le dossier de ma chaise, et en sortait quelque billets pour payer mon repas, le visage fermé. En fit, j'aurais du m'écouter, je n'aurais pas du partir si loin de New-York. Si Kate avait été là, elle aurait...elle aurait....Bah elle aurait rit, pour sûr ! Elle se serait sans doute moquer de moi. J'en imaginais même la scène tellement sa réaction aurait été prévisible.
C'est alors que plus loin, je pouvais entendre distinctement l'homme qui accompagnait le Dr Tempérance Brennan, lui inculquer quelque leçons de conduite, tout en ayant rejoint le couple "aux insectes".

- Bones ?! les gens polis et respectueux d'autrui, disent "merci" lorsque quelqu'un leur porte ce genre d'admiration...

- Il voulait que je signe sur un papier, je l'ai fait ?! Où est le problème ?

- Eh bien, il n'y en a pas mais...Après tout, c'est un romancier tout comme toi. Un échange de paroles sur le sujet aurait été la bienvenue.

- Je suis anthropologue, pas romancière. Richard Castle, est ce qu'il est...et je suis ce que je suis !

L'homme semblait résigné à en ajouter plus, remarquant sans doute que c'était peine perdu. Alors que j'entamais ma route vers la sortie du restaurant, la jeune femme attablée au comptoir, à côté du Docteur Brennan, se dressa comme un piquet sur son tabouret, et croisa le regard de l'homme compatissant. C'est alors que la grande brune, au tein exotique, s'exclama :

- Richard Castle ??!! Ou ça ?!!!

Elle se tortilla sur son siège et avait l'air de me chercher du regard. Finalement peut-etre que ma journée n'était pas perdue !


Je me retournais, ravie de voir que j'existais enfin pour quelqu'un... Que ma célébrité était toujours bien la, et que j'allais pouvoir faire mon devoir de star, qui était de signer un autographe pour une véritable fan.

Elle me remarqua rapidement et se précipita vers moi avec un petit cris heureux.

Monsieur Castle!! Je... Pouvez vous... Je...

Elle fouillait dans sa veste, sans doute cherchait elle un bout de papier pour un autographe. Par chance, ou par habitude je ma ballade souvent avec un petit calepin pour noter des idées ou des pistes pour mon prochain livre. Je sortis mon petit carnet et un stylo.

C'est un papier que vous cherchez?

Oh vous pensez a tout Monsieur Castle.

Elle avait l'air carrément niaise... Ce n'était pas une fan digne des top models, mais au moins elle m'avait reconnue et m'estimait pour mon véritable talent (Non, je ne suis pas imbu de moi même, juste réaliste). Je lui offris mon plus beau sourire tout en lui demandant a quel nom je devais signer l'autographe.




 I love you Family I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madison Queller
le poux laid

avatar
Messages : 409
Reputation : 203
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 29
Localisation : Washington DC

Qui est tu?
Relations: Kate Beckett
Metier/Etudes: Gerante du Q3
Age du perso: 33 ans

MessageSujet: Re: Raconte moi ton dernier roman! Mar 18 Sep - 17:39

Je m'appelle Rick Castle je vis a New York et je suis actuellement en panne d'inspiration pour mon livre... Je décide donc de voyager un peu histoire de voir d'autres horizon et de retrouver l'inspiration. Je pars a Washington. Pas très loin de New York donc. Mais faut pas abuser non plus si je m'éloigne de ma ville je m'éloigne de ma muse! Et ça pas question? (Comment ça je suis un drogué de Kate? mais PAS DU TOUT). Bon! Cessez de interrompre, je suis donc aller Washington... Figurez vous la bas qu'il y a une auteure dont je lis les livres, une certaine Tempérance Brennan. Connaissant un peu son histoire et étant dans sa ville je décide d'aller lui rendre visite. Eh! Je suis le grand Richard Castle je suis sûr qu'elle a lu mes livres et qu'elle me connait!

Arrivé à Washington, je me rends là où elle travaille. La sécurité ne me laisse pas entrer, Soit disant il y a des cadavres et il vaut mieux pas que je vois ça ... mais enfin ... Ils ne me connaissent donc pas ? je suis pourtant le grand ! l'unique richard Castle ! j'écris des livres dans lesquels il y a des morts ! des crimes ! du sangs ! ça n'est donc pas ça qui peut m'arrêter ... oui, ils ont juste pas dû me reconnaitre. Après j’apprends qu'elle va souvent dans un bar appelé le "diner" ... . Manque de pot, elle n'y est pas. Mais j'entends parler les gens de cadavre, de reconstitution faciale ... ça à l'air passionnant, et ils semblent travailler là où travaille cette écrivain. Je décide donc de faire semblant de lire le menu tout en écoutant leur conversation ... AH mais j'y pense, elle est aussi professeur d'université, peut être qu'elle se trouvera la bas .... Bon, si je ne la vois pas ici dans une heure, je vais à l'université.

Une heure passe, et toujours rien. Les deux personnes qui parlaient de reconstruction on fini par parler de boue et d'insecte... Doucement je pousse mon plat, d'un seul coup j'ai plus faim. J'ai l'impression de voir des larves sortir de mon steak ou je ne sais quelle bêtes qui sont présente lors des décompositions. Alors que je m’apprêtais a payer, j’aperçus un couple franchir le seuil.

"Mais enfin Bones! Soit raisonnable! Tu peux pas être penché sur les cadavres dans ton état!"
"Anthropologiquement parlant, les femmes des tribu amérindienne étaient dans cette position pour alléger leur dos et parce qu'elles..."

Je n'écoute pas la suite, je sais que je viens de trouver la personne que je cherche.

Je la suis du regard, écoute ce qu'elle dit, et attend le moment propice où elle va dire quelque chose, qui va me permettre de m'incruster dans la conversation ... Et puis non finalement j'y vais ...

"Bonjour Docteur Brennan, je me présente Rick Castle, romancier de polar à succès. Vous pourriez me signer ce petit bout de papier s'il vous plait ? ".

Elle me regarde d'un air étrange... Agacée, Surprise? Je ne saurais dire... En tout cas l'effet de surprise est la. Je restais la, une feuille volante a la main sans bouger. Les secondes qui s égrainaient semblaient devenir des heures...
Puis, enfin elle pris son papier et récupéra un stylo dans sa veste. Elle signa puis me tendit le papier sans un mots.

"Au revoir."

Elle me laissa la, en plan a coté de l'homme qui discutait avec elle... Lui aussi semblait un peut surpris de ce qu'il venait de se passé, quand a moi j'étais surpris de la façon dont elle me plantait la. N'avait elle pas entendu ce que je venais de dire? "Richard Castle", "Romancier de Polar". Alors quoi? Elle ne me connaissait pas?!

Alors que mon monde s'écroulait et que je devais me faire à l'idée que, finalement, Richard le grand n'était plus, je tentais de regagné ma place, bredouille et soudain peu fier de ma personne. Je m'emparais de ma veste laissé sur le dossier de ma chaise, et en sortait quelque billets pour payer mon repas, le visage fermé. En fit, j'aurais du m'écouter, je n'aurais pas du partir si loin de New-York. Si Kate avait été là, elle aurait...elle aurait....Bah elle aurait rit, pour sûr ! Elle se serait sans doute moquer de moi. J'en imaginais même la scène tellement sa réaction aurait été prévisible.
C'est alors que plus loin, je pouvais entendre distinctement l'homme qui accompagnait le Dr Tempérance Brennan, lui inculquer quelque leçons de conduite, tout en ayant rejoint le couple "aux insectes".

- Bones ?! les gens polis et respectueux d'autrui, disent "merci" lorsque quelqu'un leur porte ce genre d'admiration...

- Il voulait que je signe sur un papier, je l'ai fait ?! Où est le problème ?

- Eh bien, il n'y en a pas mais...Après tout, c'est un romancier tout comme toi. Un échange de paroles sur le sujet aurait été la bienvenue.

- Je suis anthropologue, pas romancière. Richard Castle, est ce qu'il est...et je suis ce que je suis !

L'homme semblait résigné à en ajouter plus, remarquant sans doute que c'était peine perdu. Alors que j'entamais ma route vers la sortie du restaurant, la jeune femme attablée au comptoir, à côté du Docteur Brennan, se dressa comme un piquet sur son tabouret, et croisa le regard de l'homme compatissant. C'est alors que la grande brune, au tein exotique, s'exclama :

- Richard Castle ??!! Ou ça ?!!!

Elle se tortilla sur son siège et avait l'air de me chercher du regard. Finalement peut-etre que ma journée n'était pas perdue !

Je me retournais, ravie de voir que j'existais enfin pour quelqu'un... Que ma célébrité était toujours bien la, et que j'allais pouvoir faire mon devoir de star, qui était de signer un autographe pour une véritable fan.

Elle me remarqua rapidement et se précipita vers moi avec un petit cris heureux.

Monsieur Castle!! Je... Pouvez vous... Je...

Elle fouillait dans sa veste, sans doute cherchait elle un bout de papier pour un autographe. Par chance, ou par habitude je ma ballade souvent avec un petit calepin pour noter des idées ou des pistes pour mon prochain livre. Je sortis mon petit carnet et un stylo.

C'est un papier que vous cherchez?

Oh vous pensez a tout Monsieur Castle.

Elle avait l'air carrément niaise... Ce n'était pas une fan digne des top models, mais au moins elle m'avait reconnue et m'estimait pour mon véritable talent (Non, je ne suis pas imbu de moi même, juste réaliste). Je lui offris mon plus beau sourire tout en lui demandant a quel nom je devais signer l'autographe.


Ronaldine me dit elle avec un grand sourire.

Je ne pu m’empêcher d'avoir un regard trop surpris, ce qui lui fit perdre de sa superbe. Mon Dieu quel parent ingrat appellerait son enfant ainsi? Pauvre femme...
Je lui signais donc son livre et le lui tendit. C'est a ce moment la que "Bones" puisque c'est ainsi que l'appelait l'homme, passa a nos coté. La femme qui venait de ranger son livre poussa un cri de fan.

Tempérance Brennan!! J'adore vos livres!

Et la voila partit pour suivre l'autre qui m'ignorait complètement. Pouvait on avoir une journée encore pire que celle la? Je soupirais tout en rangeant mon stylo. De son coté, Brennan signait le recto de la feuille que j'avais donné a la fan. L'homme en costard m'ayant vu soupiré me fit un sourire chaleureux.

Dure journée hein?



Badass!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Raconte moi ton dernier roman!

Revenir en haut Aller en bas
 

Raconte moi ton dernier roman!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dernier bilan de choléra:14,642 cas et 917 décès
» Le dernier Tavernier ou "la Louisiane"
» Creation d'une base de donnees sur le dernier recensement
» Choléra, dernier bilan: 305 morts et 4649 cas de contamination
» 1.07/1.08 : Un dernier battement de coeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Overworld :: Flood :: » Jeux-

(c) Overworld RPG | Reproduction Interdite !